1. //
  2. // FC Séville

Banega, le feu Éver

Après une saison plutôt réussie à l’Inter, Éver Banega est de retour à Séville. Un choix étonnant qui montre une fois de plus le côté imprévisible d’un des joueurs les plus agréables à regarder sur cette planète.

Modififié
Il existe des joueurs qui excèdent autant qu’ils régalent. Qui sont tellement beaux à voir jouer qu’on aimerait les contempler pendant des heures, mais qui sont tellement inconstants qu’on voudrait les secouer. Histoire de leur rappeler que s’il est un cadeau du ciel, leur talent devrait s’accompagner d’un brin de reconnaissance et d’efforts. Éver Banega fait partie de cette catégorie à part. Indiscutablement. Sexy à crever sur un terrain, joli manieur de ballon, l’Argentin participe chaque année à la rédaction de la ligne « Esthétisme » dans les dictionnaires. Oui, mais voilà : comme pour beaucoup de ses confrères poètes, Banega, on ne le comprend pas. Cette attitude imprévisible qui fait sa force a encore été observée en ce début de mois de juillet, quand l’Inter, en manque de moyens financiers, a officialisé le départ de son joyau au FC Séville pour un prix lui aussi surprenant (neuf ridicules millions d’euros).

Il vient de signer sa meilleure saison

Pourquoi ce transfert est-il étonnant ? D’abord parce qu’en Italie, en matière de statistiques. Avec six buts et six passes décisives (en vingt titularisations et huit entrées en jeu en Serie A), le Sud-Américain a fait bien mieux que lors de ses deux années précédentes à Séville (cinq pions et deux passes décisives en championnat en 2015-2016 ; trois et trois en 2014-2015) et que lors de ses deux plus bons crus avec Valence (quatre pions et quatre passes en 2012-2013 ; deux et huit en 2009-2010). Ensuite parce qu'avec l’Inter, le milieu de 29 ans voyait, à l'origine, grand et à plus long terme. « Je suis un peu triste, mais, dans la vie, il faut prendre certaines décisions. (...) J’ai décidé d’entreprendre une nouvelle aventure, disait-il il y a un an au moment de quitter l’Espagne lors de sa présentation milanaise. L’Inter est un grand club. J’avais des offres de plusieurs clubs, mais quand j’ai reçu celle de l’Inter, ça ne faisait plus aucun doute dans ma tête. Je ne doute pas. (...) L’objectif est de se qualifier pour la Ligue des champions. »

Vidéo

Le Mexique, la Chine et le PSG le voulaient

Certes, la zone C1 n’a pas été atteinte et Banega a pu être déçu du manque d’ambitions et de moyens démontrés par le club. Est-ce suffisant pour tourner une page dont les écrits n’avaient quasiment pas noirci la feuille ? Visiblement, oui. Mais il n’y a pas que ça. En réalité, Éver Maximiliano David Banega adore la philosophie footballistique espagnole, où il prend davantage de plaisir que dans l’entrejeu italien, et adore Séville, où personne n’a oublié son passage entre 2014 et 2016 (près de 100 matchs de Liga). Courtisé par le Mexique, la Chine et surtout par le Paris Saint-Germain – Unai Emery, ancien coach d’Éver à Valence et en Andalousie, aurait insisté pour le faire venir -, l’international (51 sélections) n’a pas franchement hésité. « Je suis très heureux de rentrer à la maison. (...) J’apprécie que le club m’ait toujours gardé les portes ouvertes » , a-t-il ainsi déclaré, ajoutant y avoir passé « deux ans spectaculaires  » et remerciant les supporters.

Il a fini derrière Kondogbia...

Un come-back qui s’explique, donc. Mais un come-back qui participe tout de même au profil déroutant du monsieur également passé par l’Atlético de Madrid. Car quoi qu’on en pense ou qu’on en dise, Banega semble être né pour prendre le public à contre-pied. Sur le terrain, où il peut jouer à tous les postes du milieu, et à l’extérieur. Comme lors de sa fin de saison interiste manquée, où il perd sa place au profit d’éléments comme Geoffrey Kondogbia. Comme en 2011, lorsqu'il annonce s’être fracturé le tibia gauche après que ce dernier est passé sous son véhicule (six mois d’indisponibilité) parce qu’il avait oublié de serrer le frein à main avant de faire le plein d’essence. Comme en 2008, quand des vidéos intimes du gamin de 19 ans fuitent sur internet alors qu’il vient juste de rejoindre Valence et l’Europe. Comme en 2012, quand il arrive au centre d’entraînement des Chés avec une Ferrari toute neuve, d’une valeur de 250 000 euros, en train de brûler. C’est ça, le feu Éver. Et on ne s’en lassera jamais.

Vidéo


Par Florian Cadu
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

l'hiverpoule Niveau : Loisir
Parler de stats avec un joueur comme Banega, c'est un peu contre productif (buts et passes dé). L'auteur parle de "meilleure saison de Banega" et rajoute "il a fini derrière Kondogbia". Bah dans ce cas non, c'est pas sa meilleure saison ..
Ce commentaire a été modifié.
LesSeinsDeRomaneBohringer Niveau : CFA
Note : 1
Le plus bel accomplissement d'Ever, c'est d'avoir montré tout son attirail à des filles via MSN et s'être fait choper.
Du grand art.
Ah Banega...là, pour le coup, on est dans la catégorie "pur artiste" avec lui. Je ne pense paq que parler stats avec lui soit la meilleure façon de lui rendre hommage et de décrire son rendement.

Même si les stats sont meilleures, sa saison à l'Inter a été un brin décevante et moins bonnes que ses saisons à Seville. Après, c'est un de ces joueurs qui a besoin d'être dans un cadre où il se sent bien, il a réalisé quelques pétages de cable par le passé, donc cela m'étonne assez peu de le voir retourner là où il s'épanouissait, c'est à dire à Seville.

Cela étant, ça aurait été un énorme kiff de le voir au PSG. Avec Javier, on aurait eu un beau duo de romantiques du ballon rond. Et surtout, Banega étant capable de jouer à tous les postes du milieu de terrain pratiquement, il aurait éte très utile dans un rôle de remplaçant de luxe chez nous. Bref, en tout cas, j'espère qu'il va se faire plaisir, et nous faire plaisir aussi, à Séville!
Plus bons crus ? Sérieusement ?
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 4
"Après une saison plutôt réussie à l'Inter".

La preuve de l'existence des univers parallèles vous est fournie par So Foot.
l'hiverpoule Niveau : Loisir
Ce n'est pas normal. L'auteur doit être un genre de "hypster du football" à qui on a dit un jour "Tu vois ce Banega, vraiment très fort, mais un peu dingue". Du coup il a ouvert Wikipédia, a balancé l'anecdote de la voiture, et a cru connaître le joueur et sa saison 16/17 ... Je n'ai pas vu sa saison non plus, mais je connais le joueur. Je suis Valenciano, je suis banega depuis qu'il est passé chez nous. J'adore So foot depuis longtemps, son côté décalé et tout mais parfois, les articles ne sont pas crédibles du tout.
Ce commentaire a été modifié.
Note : 1
Quand des personnes ne regardent pas les matches, elles se refugient derrière les stats.
Cafu crème Niveau : Ligue 2
Note : 3
Je suis pas allé plus loin que la première phrase, j'ai économisé du temps.

On devrait faire un catalogue des stéréotypes.

Un argentin est un milieu soyeux incompris quand il fait une mauvaise saison.
Un brésilien qui échoue c'est un problème d'adaptation. Le marronnier Raï devra être cité.
Un rebeu qui dribble sera présenté comme le nouveau Zidane. Syndrome Ben Arfa, brisé par le milieu pro et pas par son melon.
Le joueur anglais ne performe jamais en dehors de son championnat.
Le joueur africain est physique mais tactiquement limité.
L'allemand ne balance que des kartoffeln des 35m.
Et enfin l'italien est congenitalement vicieux et fourbe.
Alors, Cadu ne regarde pas beaucoup de matchs ^^
im Herzen von Europa Niveau : DHR
et le portugais dans tout ca?
Il est en train de se placer pour le CF
Mountains made of steam Niveau : Loisir
Non mais ça devient du délire leurs articles.
C'est dingue, dingue, dingue!
Les journalistes " extérieur 3 doigts" sont une plaie.
Mountains made of steam Niveau : Loisir
En fait, je crois que sofoot ne connait que les noms de joueurs génériques.
Ils louent plus bas le recrutement de James par le Bayern, équipe censée concurrencer le Real et qui récupère un de leurs joueurs abonnés aux tribunes;
Y a plus d'analyse, de réflexion, ni quoi que ce soit, on dirait des gamins de 4 ans.
8 réponses à ce commentaire.
Joueur incroyablement irrégulier. Ok il a pas été aidé par le marasme intériste mais quand même on s'attendait à mieux.

Bon vent à lui. Séville semble être le club où il puisse s'exprimer au mieux. :)
J’espère qui rendra l'Inter Ever de jalousie.
1 réponse à ce commentaire.
Un de mes joueurs préférés depuis 10 ans.

Je désire ardemment son maillot quand il était à Valence.

Il me faisait rêver à cette époque et le maillot était trop cool.
Rhaaaa le maillot Kappa blanc floqué "EVER 24" ! Il fait partie de ma collection ! Et dès que je rachète un maillot de Valence, je mettrais "EVER 24" .
1 réponse à ce commentaire.
Faut arrêter de foutre Paris dans tous les transferts.

Si Emery le voulait vraiment, il l'aurai eu, surtout au vu de leur relation et du prix ridicule de ce transfert.

On va bientôt apprendre que Paris était sur Curry, et que Curry a joué de ça pour signer son nouveau contrat.
Ce commentaire a été modifié 5 fois.
Note : 1
"Un choix étonnant" je lis ???

Banega a déjà évolué à Seville, où il a remporté 2 Europa League, donc il retourne dans un club qu'il connait bien, un championnat qu'il connait bien (il a évolué 6 ans Valence puis Atletico, Seville), avec Berizzo, le coach qui prône un football offensif et de possession dans la lignée de Sampaoli, ce qui ne deplait pas à Ever au vu de ses qualités techniques et devrait lui permettre d'être un titulaire et fer de lance de l'équipe pour la saison à venir. On rajoute que la situation sportive et économqiue de l'Inter est pas terrible, que Seville est plus stable et sportivement plus intéressent (Coupe d'Europe a joué que l'Inter ne jouera pas).

Pas mal de raisons très rationnelles pour un choix étonnant (étonnant parce qu'il n'a pas signé dans un club plus médiatique ???)
1 réponse à ce commentaire.
Comment la Ferrari a pu prendre feu ?
Ce commentaire a été modifié.
Banega a sorti quelques gros matchs avec l'Inter, mais bien loin de l'idée que l'on se fait d'un joueur qui réussit une saison dans un club.
Roma-Inter, Inter-Juve, Inter-Atalanta, Cagliari-Inter, Inter-Lazio...ça fait mince les mecs.

Bref il a besoin d'un cadre ou ça tourne correctement, l'Inter c'est pas le cas depuis X saisons, il est arrivé dans un bourbier.
Les lombards ont faire leur plus-value, il retourne là ou il a le mieux fonctionné : Sevilla, tout le monde est content.

Bonne continuation Ever, j'espère que tu seras au top pour le Mondial 2018.
Alessandro_Nesta Niveau : Loisir
"Après une saison plutôt réussie à l’Inter"

Merci pour le fou rire,j'ai aussi pu éviter de lire la suite mais je devine que c'est de la branlette de hipster à base de "joueur soyeux"
il y a 1 heure Ronaldinho régale au beach soccer 9
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 09:55 Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 5 Hier à 09:16 Neymar claque un doublé contre la Juve 32 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 31
samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 7 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 10 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 14 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13