En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Banane : le coupable radié à vie

Modififié
Dimanche soir, le week-end de football s'est presque achevé sur une belle note grâce à la sérénité affichée par Daniel Alves en mangeant une banane tombée sur la pelouse du Madrigal, lors de la victoire du FC Barcelone contre Villarreal (3-2).

Si le lancer du fruit avait évidemment une connotation raciste, la réaction du Brésilien a sûrement été la meilleure possible, puisqu'elle suscite actuellement un buzz internet aussi drôle qu'incroyable. Pour autant, l'auteur de ce geste déplorable n'est pas à oublier. Ainsi, le club de la communauté de Valence a publié un communiqué précisant l'avenir du pseudo supporter :

« Le FC Villarreal souhaite informer qu'il regrette profondément l'incident intervenu dimanche dans le match face au FC Barcelone au cours duquel un fan a lancé un objet sur le terrain du Madrigal. Heureusement, grâce aux forces de sécurité et à la précieuse collaboration des autres supporters du club, le club a identifié l'auteur et a décidé de lui retirer son abonnement au stade à vie. »


On ne gaspille pas la nourriture. AD
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24 jeudi 22 février Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! jeudi 22 février Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 jeudi 22 février Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs