Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Balotelli voulait des droits d'auteur

Modififié
Il y a presque un an, Manchester City allait s'imposer à Old Trafford 6 à 1. Plus que la déculottée, c'est le tee-shirt « Why always me ? » dévoilé par Mario Balotelli qui avait marqué les esprits.

Dans la foulée, Umbro, l'équipementier des Citizens, avait sauté sur l'occasion pour commercialiser des tee-shirts reprenant le message de SuperMario. C'est le responsable des maillots de Manchester City qui raconte la suite. Selon le Mirror, l'attaquant italien l'aurait contacté pour lui demander d'appeler la firme britannique. Le tout pour réclamer une commission sur la vente des fameux tee-shirts.

Après avoir essuyé son refus, le joueur de 22 ans s'était finalement associé à Umbro pour une nouvelle série de tee-shirts dont les profits étaient, eux, reversés à des œuvres de charité.


Espérons pour Balotelli que King Kong ne réclame aucun droit d'auteur pour sa célébration lors d'Italie-Allemagne. ADS
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Tsugi Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur