En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 25 Résultats Classements Options

Balotelli, son top 3 et Prandelli

Modififié
Quatre grands clubs depuis le début de sa carrière, pas mal de questions, mais une certitude : Mario Balotelli n'est pas un garçon comme les autres. 



Décevant depuis son arrivée à Liverpool (un petit but inscrit, ndlr), l'Italien de 24 ans a profité d'une interview dans les colonnes du magazine britannique Sport pour prouver que s'il n'avait pas changé, la maturité était bien venue frapper à sa porte, entre deux parties de ping-pong. « Je comprends pourquoi je ne suis pas sélectionné par Antonio Conte. Je ne marque pas de but tandis que d'autres, comme Pellè, marquent. Pour cela, ils méritent d'y être, mais j'aime l'Italie et personne ne pourra dire quoi que ce soit là-dessus » a avoué Super Mario.

Critiqué par l'ancien sélectionneur, Cesare Prandelli, qui avait dit de lui qu'il « n'était pas un champion » , l'attaquant des Reds a avoué qu'il ne «  s'attendait pas à ce qu'il (Prandelli, ndlr) le dise devant les journalistes. » « Je pense que les vrais hommes, quand ils ont des choses à dire, se les disent en face. Je suis une personne directe » , résume-t-il. Un homme franc et apprécié des mômes. Des gamins que Mario adore et qui ne contribuent pas à sa disparition des journaux anglais : « Je pourrais faire les choses différemment, mais les gosses sont naturels, honnêtes. S'ils vous regardent et ne vous aiment pas, ils ne viennent pas vous voir. S'ils viennent, ça veut dire que je ne me débrouille pas si mal, que ce soit en tant que footballeur ou que personne. »

Toujours selon l'Italien, d'autres se débrouillent plutôt bien. Il s'agit de Zlatan Ibrahimović, Luís Figo et Andrea Pirlo, membres du top 3 des joueurs que Balotelli a fréquentés. « J'avais 17 ans quand je jouais avec Figo à l'Inter, mais il était encore brillant. Et Pirlo est incroyable. Le plus incroyable, c'est qu'il continue à devenir meilleur. Mais Gerrard aussi est un joueur extraordinaire, avec une vision du jeu hors norme. »


Il ne lui reste plus qu'à mettre ses passes au fond des filets. SB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 15:30 OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! jeudi 22 février Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
Hier à 09:19 Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24 jeudi 22 février Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! jeudi 22 février Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 jeudi 22 février Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs