Balotelli, la ministre et le lapin

Modififié
6 27
Le réveil est un ennemi, même pour les footballeurs. C'est pourquoi Mario Balotelli a choisi de l'ignorer, purement et simplement.

Invité par la ministre de l'immigration italienne, Cecile Kyenge, pour un débat sur le racisme, Super Mario, épris de la chaleur de ses draps, a préféré la flemme au combat. Une panne que la femme politique a expliqué à la Gazzetta Dello Sport :

« Balotelli a dit qu'il n'était pas venu parce qu'il préférait dormir, donc nous devons respecter sa franchise. »

Une attitude étonnante tant le joueur semblait impliqué dans la lutte contre les actes discriminatoires depuis qu'il en avait été victime dans les stades transalpins.

Les convictions s'arrêtent là où la paresse commence. RG
Modifié

Note : 55
Je disais pareil à mes profs.

Sauf qu'eux ne "respectaient pas ma franchise".
Note : 1
"Une attitude étonnante tant le joueur semblait impliqué dans la lutte contre les actes discriminatoires depuis qu'il en avait été victime dans les stades transalpins."

Ah bon ? Et impliqué de quelle façon ?
Note : 48
Les stades italiens sont pleins d'abrutis, y a pas à dire ... Confondre un singe et un paresseux ...

Le Kiosque SO PRESS

Partenaires
Le kit du supporter Vietnam Label Trash Talk basket
6 27