1. //
  2. // 20e journée
  3. // Norwich/Manchester City

Balotelli est-il encore footballeur ?

Mario Balotelli a toujours su créer les polémiques. Avec de bonnes perf’, passe encore. Mais ces derniers temps, son manque de rendement, couplé à l’accumulation de problèmes extra-sportifs, sont allés jusqu'à faire oublier son véritable métier. Explications.

Modififié
2 13
Phénomène : Personne qui sort de l’ordinaire, qui surprend par son originalité, son caractère excentrique. Qu’on le veuille ou non, Mario Balotelli est la définition même du phénomène. Un ovni dans le paysage footballistique, pour son talent, un peu, pour son caractère indéfinissable, surtout. Le genre de type qu’on a l’habitude de qualifier par un « on aime ou on n’aime pas » , bien que concernant Mario, on pourrait pousser le bouchon encore plus loin. « On l’adore, ou on le déteste. » Une chose est sûre, l’attaquant ne laisse personne indifférent. Parce qu’une info concernant Super Mario, presque davantage que pour Leo Messi ou Cristiano Ronaldo, attire l’intérêt de l’amateur de foot. Un amateur qui va la commenter, cette info. Pour descendre le personnage, pour se marrer. Et ces derniers temps, autant dire que Balotelli provoque du clic et fait vendre du papier. Mais plus du tout pour ses performances sur les terrains. Parce que depuis un certain temps, l’Italien n’est plus vraiment un footballeur. Ses performances en berne depuis le début de saison, et ses plus rares apparitions sur les terrains, ont pour conséquence de mettre en relief ses problèmes avec son club, ses amourettes, ses conneries. Registres dans lesquels l'Italien ne s'épuise pas. Plus habilité à faire la Une de la presse people qu’autre chose, Mario est, désormais, un footballeur entre guillemets.

Une grossesse et United comme ruptures

On pourrait dire que l’actuelle campagne de Mario Balotelli est pourrie, et ce de bout en bout (18 matchs, 3 buts). Mais si on doit évoquer un moment clé, on citera le match de championnat perdu face au rival Manchester United, le 9 décembre dernier. Soit, sa dernière apparition sous le maillot des Citizens. Lors de ce match, le buteur italien est aligné d’entrée. À la surprise générale il faut bien l’avouer, tant ses dernières sorties laissaient à désirer. Mais celle-ci sera très certainement la moins aboutie de toute : durant 52 minutes, Super Mario se fait plus naze que jamais, et énerve par sa nonchalance. À sa sortie (logique), il fait la gueule à coach Mancini. Lequel, après la défaite (2-3), ne pourra que se lamenter une nouvelle fois : « J’adore Mario, en tant que personne et footballeur, mais il ne peut pas continuer à jouer comme il l’a fait contre United. Il a tout pour réussir, mais il doit penser à son travail. » Penser à son travail. C’est ça. Cela paraît simple, de penser à jouer au football. Mais ça ne l'est visiblement pas assez pour Balotelli.

C'est là, qu'on en vient à son histoire avec Raffaella Fico. Loin de faire dans le people, on voudrait attirer l’attention sur un fait : c'est à partir de l'annonce de la grossesse de la belle, en fait, que Super Mario n'a plus été le même sur les prés. Nous sommes alors le 2 juillet, lendemain de la finale de l'Euro opposant l'Italie à l'Espagne (0-4). Le moment soigneusement choisi par l'hebdomadaire people italien Chi (surnommé depuis « Les aventures de Mario Balotelli » ou « Journal intime de Fico » ), pour publier les déclarations chocs de Raffaella. Laquelle assure qu'elle a révélé sa future maternité à Mario le jour du match contre l'Allemagne, en demi-finale (un match où Balo claquera un superbe doublé). Version que Mario démentira. Le point de départ d'une gué-guerre débile, sans doute usante pour le principal intéressé. Le point de départ, en tout cas, d'une baisse de régime qui atteindra son paroxysme un 9 décembre. Parce qu'il va sans dire que Super Mario n'a pas poursuivi sur la lancée d’une belle saison (17 buts en 32 rencontres) et d’un Euro abouti.

Quand le people annihile le footballeur

Depuis l'ouverture du dossier Pia Balotelli (jusqu'à preuve ADN contraire, sa fille), Mario est frustré, agacé, de voir son ex vendre au plus offrant une anecdote de sa vie privée. Dans un sentiment de ras-le-bol après une nouvelle déclaration de la velina, il a pris les devants, rédigé cette semaine un communiqué pour l’accuser de diffamations, tandis que ses parents ont écrit une lettre ouverte dans la Gazzetta dello Sport. Oui, l’histoire est ridicule. Tout comme il peut paraître ridicule de relever de cette affaire une éventuelle explication de la méforme Balotelli. Mais les faits sont là, et il est probable que chez un gosse instable de 22 ans, la situation a de quoi peser. Alors oui, il n’y a pas que ça. Il y a un désir intérieur de revenir en Italie. Il y a la connerie, toujours (pour exemple récent, cette histoire de taxi utilisé comme GPS). Il y a les problèmes récents avec le club, aussi (il avait refusé il y a peu de payer une amende pour mauvais comportement, avant de se raviser).

Sans aller jusqu’à dire que tout est lié, si Balotelli a paru jouer avec le côté people pendant un long moment, s’amuser de se voir en photo dans les bras d’une Wag ou au volant d’une bagnole tape-à-l’œil, ce côté people semble aujourd’hui le dépasser. Dépasser le footballeur qu’il est, et surtout, le footballeur qu’il pourrait être. Comme le dit Mancini, il doit penser à jouer. Donc, faire abstraction. Sans quoi, comme le technicien mancunien l’expliquera plus tard dans la Gazzetta, « il risque de briser sa carrière. Il doit changer d’attitude, ou dans deux-trois ans, il peut être fini. J’ai vu beaucoup de talents se briser de cette façon. » Débordé par tant d'évènements tout en restant ingérable, le mix Balotelli n’est pas propice à l’explosion. Une explosion attendue depuis déjà très (et trop) longtemps. Il a fait un pas en avant la saison dernière, il a reculé de deux depuis. Et gare au précipice. Il n’est pas si loin que ça, finalement.

À lire aussi, sur le sujet.

Par Alexandre Pauwels
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ce mec je ne sais pas ce qu'il à mais si il continue comme ça ce sera un éternel espoir à la Guti(et encore Guti il a quand même eu une belle carrière )
Ce mec je ne sais pas ce qu'il à mais si il continue comme ça ce sera un éternel espoir à la Guti(et encore Guti il a quand même eu une belle carrière )
aswinning_11 Niveau : Ligue 2
Si Balotelli n'avait pas ce look ni ce comportement ce serait juste un joueur de foot moyen et personne ne s'intéresserait à lui.
Ses deux buts face à l'Allemagne l'été dernier en font déja un joueur majeur. Sa passé décisive pour le but du titre de City aussi. Le problême, tout le monde l'a dit, c'est qu'il n'en fait qu'à sa tête. Je lui prédirais bien un destin à la Ibrahimovic: alterner galères et coups d'éclats soudains pendant quelques années puis s'assagir un peu et exploser vraiment à la fin de la vingtaine.

Moi je le verrais bien dans un championnat, dans une équipe plus barrée: je le verrais bien en fait au BVB. Là, je pense qu'il se régalerais.
@aswinning
je ne suis pas d'accord avec toi, balotelli qu'on le veuille ou pas est un joueur talentueux, et je le dis parce que je ne l'ai pas découvert à l'euro comme bon nombre de ses admirateurs et détracteurs d’aujourd’hui, mais depuis qu'il évoluait en primavera à l'inter jusqu'à à ses débuts en équipe première à 17 ans quoi... il faisait plutôt des bons matchs en soutient de Ibra. Donc non ce n'est pas un joueur lambda, mais un des plus talentueux de sa génération et je ne parle qu'en Italie.
Mais il faut le reconnaître il est con* comme une chaise, et vraiment c'est bien dommage, parce qu'il a largement le talent pour devenir un grand joueur. Vieira disait de lui à l'inter que c'était le joueur le plus impressionnant à l'entrainement c'est pas pour rien.
Je pense que maintenant il est à un tournant de sa carrière soit il se prend en main et décide de s'imposer dans un grand club, soit il se perd totalement pour le foot tel un vulgaire dalmat, mais soyons sûr que dans la deuxième option il y'aura toujours un club assez fou pour vouloir l'engager du coté de la russie ou de la chine voire même un club moyen en Angleterre du type QPR ou West ham, car qu'on le veuille ou pas, son nom fait vendre comme une marque et ça les investisseurs de clubs adorent.
Moi je dirais plutôt que ce sont ses frasques qui font que l' on parle de lui et qu'on le considère comme un gros joueur.

Ca reste un joueur surcoté, dont l'absence d'intelligence le conduira à finir dans un club de 2e division Anglaise d'ici quelques années. (Jurisprudence Diouf)

Sinon je le vois bien aussi finir en taule pour une histoire sordide, au choix.

Qu'est ce qu'il est con ...
Potentiellement, Mario balotelli est l'un des meilleurs attaquants europeens. Top 5, voire top 3, facile. Son probleme? Il ne sait pas se concentrer, mais ca va venir vite. Et la, on en reparlera.
C'est clair qu'il est complètement surcoté.
Pour le placer parmi les meilleurs attaquants au monde il faut avoir de la merde* dans les yeux pardon de le dire. Un mec aussi irrégulier et nonchalant...

L'histoire de la carrière brisée on là connait, pas de raisons qu'il y échappe, et alors il sera le premier à dire qu'il aurait pu être le meilleur..

Sans ses frasques people, on ne parlerait que du terrain et ça ferait très très mal pour lui.
Vous faites ch*** à répeter inlassablement qu'il est con ! Mais qu'a t-il de singulierement con ? Bon il fait un peu le fou, il rate des face à face en voulant talonner, il arrive pas mettre son chasuble ET ALORS, vous pensez qu'il fait ça pourquoi ? Parce que les médias se sont pris au jeu et il jouent avec lui. Il a 22 ans quoi c'est un môme. Ensuite je comprends mieux la finale de merde qu'il a fait contre l'Espagne... Quelle p*** cette meuf là !
Karim; c'est une "fille" qui, il y a quelques années, avait mis aux enchères sa "virginité" au plus offrant...Cela définit d'emblée le genre de personnage qui a ferré un bon gros poisson balo(t) et qui ne va pas se priver de continuer à lui pourrir la vie; on peut en être certain! Quand les hommes, et surtout les jeunes "footeux" de notre époque, apprendront à discerner la femme qui se cache derrière un corps de rêve, ils pourront aspirer à des contacts humains, voire des relations bien plus saines et qui leur permettront peut-être de réenclencher le mécanisme de leur maturation qui, pour beaucoup s'est arrêté lors de la signature de leur premier contrat professionnel ou de l'acquisition de leur première voiture de sport!
Franchement je le trouvais impressionant tout jeune a l'inter mais depuis, je trouve perso que sa courbe de progression est décevante.
Il est pas constant et ne peux pas enchaîner les matchs. A 22 ans je le voyais déjà titulaire même dans un gros club mais j'ai le sentiment qu'il ne se concentre pas assez sur le foot. Il fait que kiffer sa vie de jeune joueur talentueux aux grands regrets du public mais c'est sa vie...
Balotelli devrait prendre exemple sur Zlatan, à bien des niveaux le produit brut était le même, sauf que l'un à decidè de zlataner la planète foot et l'autre de baloter sa vie. (Baloter, faire joujou, manquer de discernement quand la situation impose d'être impliqué)
Mainvault Niveau : DHR
Bah oui il a clairement besoin de quelqu'un pour le prendre en main H24 , c'est pas possible de se griller autant. Talentueux ça c'est sûr mais des jeunes talentueux le foot en a connu des milliers qui n'ont jamais explosés finalement.. Le travail et l'acharnement , ça paye ( CR7) et tu ajoutes à cela une hygiène de vie irréprochable ( Friedel ) pour la longévité.. Maintenant bon, tout le monde ne nait pas avec les mêmes chances et je crois que se faire adopter par la famille Balo en était déjà une grande pour lui et y a rien à faire mais il est stupide de chez stupide. Le genre de gars qui grille sa vie à 300% et que dans deux ans on retrouve mort dans un accident de voiture complètement plein au volant de la bagnole..
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
2 13