1. //
  2. // 22e journée
  3. // Juventus/Genoa

Ballardini, le retour du serpent à lunettes

Près d’un an après son limogeage à Cagliari, Davide Ballardini, les plus célèbres lunettes noires du football italien, reprend du service. Le coach vient au chevet du Genoa, avant-dernier. Pas de bol, comme baptême, il se tape un déplacement à Turin.

Modififié
Il finit toujours par revenir. D’une manière ou d’une autre. Davide Ballardini revient sur un banc de touche. Et le coach au crâne chauve ne repart pas de la Serie B. Non. Il revient au Genoa, un club qu’il connaît bien, pour en avoir été l’entraîneur lors de la saison 2010-11. Une saison où il avait remplacé Gianpiero Gasperini, et au cours de laquelle il est parvenu à remporter les deux derbys génois, envoyant, d’une certaine façon, la Sampdoria en Serie B. Mais au terme du championnat, Enrico Preziosi, le président du Genoa, n’était visiblement pas satisfait par la dixième position obtenue par Ballardini. Du coup, hop, le technicien avait été libéré de tout contrat. Oui, sauf que depuis, le Genoa coule. L’an passé, l’équipe a longtemps flirté avec la zone de relégation, pour finalement s’en sortir. Cette saison, c’est pire. Avec Luigi Delneri aux commandes, qui avait lui-même remplacé Gigi De Canio, le Genoa se retrouve relégable, avec trois points de retard sur le premier non-relégable, Cagliari. Une situation plus que délicate, qui a poussé Preziosi a prendre son téléphone, à mettre son orgueil de côté, et à rappeler Ballardini. « Je pense que nous sommes plus forts que les équipes qui nous précèdent au classement. Néanmoins, si l’équipe n’a que 17 points au bout de 21 journées, c’est qu’elle le mérite » a affirmé l’homme aux lunettes noires dès son arrivée. Les bases sont posées.

Des histoires de licenciements

Ballardini, soyons francs, c’est l’histoire d’un homme qui défie les statistiques. En huit ans, il a connu cinq équipes différentes, mais est parvenu à se faire virer six fois. Cocasse. En réalité, au cours de ces huit années, Ballardini s’est assis à trois reprises sur le banc de Cagliari, dont il a été viré deux fois. Un loser ? Pour certains, oui. Pour d’autres, non. Les autres, ce sont surtout les supporters de Palerme. C’est effectivement à Palerme que Ballardini a réalisé la meilleure saison de sa carrière. Il y débarque le 5 septembre 2008, en remplacement de Stefano Colantuono, viré par Zamparini dès la première journée de championnat. À Palerme, il réalise une excellente saison, avec des victoires de renom contre la Roma ou la Juventus, et se classe huitième de Serie A. Une fois n’est pas coutume, Zamparini est prêt à prolonger son contrat jusqu’en 2011, mais, ironie, c’est Ballardini qui décide de ne pas rester. Le coach d’Émilie-Romagne a des envies d’ailleurs. Des envies qui se concrétisent quelques semaines plus tard, avec sa signature à la Lazio. L’aventure romaine commence idéalement, puisque la Lazio remporte la Supercoupe d’Italie face à l’Inter de Mourinho, et débute la Serie A avec deux victoires de rang.

Mais la suite est un véritable cauchemar pour Ballardini. La Lazio enchaîne 13 matchs sans la moindre victoire et, début février, se retrouve relégable pour la première fois depuis les années 80. Le peuple demande la tête de Ballardini. Après avoir longtemps défendu le coach, le président Lotito le licencie, et engage Edy Reja, qui réussira à sauver la Lazio. Mais depuis, Ballardini traîne derrière lui ce cuisant échec romain. Et sa troisième expérience à Cagliari, l’an dernier, n’a pas aidé à redorer son blason. Engagé le 9 novembre en lieu et place de Ficcadenti, il est limogé quatre mois plus tard, avec un piètre bilan de 4 victoires, 6 nuls et 7 défaites. Cagliari, où il avait pourtant réussi, lors de la saison 2007-08, à obtenir un maintien miraculeux. Mais là où il avait également réussi, lors de l’exercice 2005-06, à ne pas obtenir la moindre victoire en neuf journées. Pas franchement un gagneur, donc.

D’abord la Juve, puis la Lazio

Pourquoi donc, dans une telle situation de désespoir, Enrico Preziosi a-t-il décidé de miser à nouveau sur lui pour tenter de sauver le Genoa ? Pour deux raisons. D’une, parce que Gênes est peut-être l’endroit où Ballardini a obtenu les meilleurs résultats, avec Palerme. Il connaît donc le lieu, les supporters, l’ambiance. De deux, parce que Ballardini n’a jamais été aussi efficace que lorsqu’il prend une équipe en cours de saison pour l’emmener vers une fin de saison tranquille. Le problème de ce coach, c’est qu’il ne sait pas instaurer un projet. S’il prend une équipe au début de la saison, il ne saura pas où la mener, ni comment la conduire. En revanche, s’il débarque en cours de saison, avec un objectif clair, et qu’il a juste besoin de motiver les troupes pour les emmener vers cet objectif fixé par quelqu’un d’autre que lui, là, il est bon. Pas de pot pour le Balla, il fête son retour par le match le plus difficile de la saison : un déplacement au Juventus Stadium pour y affronter la Juventus, leader du classement.

Une Juve un peu vexée, car tenue en échec mardi soir par la Lazio lors de la demi-finale aller de la Coupe d’Italie, et qui aura à cœur de passer ses nerfs sur une victime sacrificielle. Cette victime, cela pourrait bien être le Genoa, qui reste sur un bilan catastrophique. Les Génois ont perdu 10 de leurs 15 dernières rencontres de championnat, et viennent de s’incliner à domicile contre Catane. Une défaite fatale pour Delneri, qui a fini par rendre les armes. C’est dans ce climat chaotique que Ballardini débarque. Et affiche immédiatement ses intentions. « De ma précédente expérience ici, je n’ai que de bons souvenirs, autant au niveau des supporters que de l’équipe. Désormais, c’est une autre histoire. Les joueurs d’expérience, comme Rossi, vont être fondamentaux pour arriver au maintien. Mon idée du football est de conserver le ballon à terre, de jouer en équipe, tous ensemble » a-t-il affirmé. Il faudra rapidement appliquer ces recettes : après avoir défié la Juve, Ballardini et le Genoa devront se mesurer à la Lazio, co-deuxième du classement. Rien de mieux pour lancer une nouvelle aventure qu’une bonne vieille revanche contre un passé douloureux.

Eric Maggiori
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Preziosi ferait mieux de se consacrer à ses jouets et de lacher l'affaire concernant le football...il est en train de tuer ce club historique
Hier à 22:38 Le Dynamo Kiev et Astana rigolent, Ludogorets et le Celtic font la moue 8
Hier à 19:30 Les supporters niçois déjà bouillants 2 Hier à 16:40 Un joueur quitte son club à cause de la croix catholique sur l'écusson 98 Hier à 16:27 Siniša Mihajlović enquille les lucarnes à l'entraînement 18
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:44 Les fans de San Lorenzo reprennent Despacito (via Brut Sport)
mardi 25 juillet Ederson atteint d'un cancer des testicules 66 mardi 25 juillet Marca annonce un accord pour Mbappé au Real Madrid 163 mardi 25 juillet Droit de réponse "Mistral Gagnant" 32 mardi 25 juillet La praline de Castillo au Mexique 4 lundi 24 juillet Reading présente ses maillots en réalité virtuelle lundi 24 juillet Entraînement arrêté à Leipzig après un pétage de plomb de Keïta 53 lundi 24 juillet Le maire de Mont-de-Marsan mange un rat à cause du PSG 26 lundi 24 juillet Quand des joueurs s'essaient aux glissades à plat ventre 6 lundi 24 juillet Ronald McDonald donne le coup d'envoi de Real-MU 27 lundi 24 juillet Ronaldinho régale au beach soccer 16 dimanche 23 juillet Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 7 dimanche 23 juillet Neymar claque un doublé contre la Juve 33 samedi 22 juillet Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 33 samedi 22 juillet Le fils de Pelé retourne en prison 8 samedi 22 juillet La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 25 samedi 22 juillet Le beau geste de Boateng pour Nouri 11 samedi 22 juillet Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 15 vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 11 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 20 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 9 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20