Modififié
0 7
L’imbroglio autour de l’excès de vitesse de Michael Ballack n’en finit plus. D’abord, l’ancien international allemand entendait esquiver les poursuites qu’il encourait.

Puis son avocat espagnol est entré en piste. Et comme Ballack n’est pas très attentif, il ne s’est pas rendu compte que Me Jesus Gallego Rol était une buse. Ce dernier avait laissé entendre que l'Allemand n’avait pas les fonds pour payer. Le renvoi est immédiat.

Aujourd’hui, la sanction est tombée : une suspension de permis de dix-huit mois assortie d’une amende de 6750 euros. C’est moins que les dix mille initiaux, en revanche la suspension fait mal. Pour rappel, l’Allemand circulait à 211km/h sur une route limitée à 120.

Ballack a cinq jours pour faire appel de sa condamnation.
PG
Modifié

Note : 1
Abramovitch sous-paye c'est bien connu
Note : 2
J'aime bien il est à 91km/h au-dessus de la vitesse autorisée pi il est pas content de payer autant, non mais bon il s'attendait à quoi ? Il pensait qu'il allait recevoir une médaille ?
Note : 3
Il a « cinq jours pour faire appel » parce qu'il doit y retourner à pied.
joe_le_boucher Niveau : District
Si il est allé à l'audience avec son masque c'est pas étonnant qu'il prenne tarif
0 7