Ballack se rabat sur Löw

Modififié
0 0
A la fin du match contre l'Argentine, Ballack s'est pris une petite charge de Carlos Tevez.


Un cadeau bonus, après la deuxième défaite contre l'apache de la semaine.


L'Allemand a donc dû passer ses nerfs, il a choisi quelqu'un qu'il ne porte pas vraiment dans son cœur, son sélectionneur Joachim Löw.

Le bilan de l'Allemand est sans concession : « Ce fut une partie ennuyeuse. Autant pour ceux qui étaient sur le terrain que ceux dans les tribunes. La consigne était de ne pas trop se découvrir, au final, on s'est paralysés. Et on a perdu » .

Si seulement il arrivait à être aussi direct dans son jeu...

RC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0