Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Retraite
  3. // Michael Ballack

Ballack a tiré le rideau

Modififié
Hier soir, pendant que nos Bleus s'inclinaient en Uruguay (0-1), l'Allemagne entière avait le regard tourné vers Leipzig. À 36 ans, Michael Ballack disputait en effet son jubilé « Ciao Capitano » devant 50 000 personnes.

José Mourinho, Didier Drogba, Andre Schürrle ou encore Joachim Löw avaient répondu présents à l'invitation du milieu aux 98 sélections sous le maillot de la Mannschaft. Pour la petite histoire, l'équipe de Ballack s'est imposée 4 buts à 3, le héros de la soirée s'offrant un dernier triplé. « C'est fantastique qu'après une si longue saison autant de stars internationales soient venues, a déclaré Ballack, très ému après la partie. Ce fut super en dépit de moments difficiles. Ce fut une très belle carrière. »


Une très belle carrière, mais une carrière de loser, tout de même. En 17 saisons au plus haut niveau, l'Allemand n'aura réussi à remporter « que » 4 titres de champion en Bundesliga et un en Angleterre, assortis de quelques coupes. Mais aucun trophée européen ou international, en club comme en sélection. Ce qui n'enlève rien à son immense talent. CC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible Podcast Football Recall
À lire ensuite
Deschamps relativise