Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 8es de finale
  3. // Bâle/Porto (1-1)

Bâle tient tête à Porto

Au terme d'un match rythmé et tendu, Bâle et Porto se quittent sur un match nul logique (1-1). Les Suisses sont passés très proches du coup parfait en ouvrant très vite la marque et en tenant ensuite solidement ce maigre avantage, mais Danilo a fini par égaliser sur penalty. Tout reste à faire avant le match retour dans trois semaines.

Modififié

FC Bâle - FC Porto
(1-1)

D. Gonzalez (10') pour FC Bâle , Danilo (78') pour FC Porto.


Pour s'imposer, il faut savoir lutter avec ses armes. Inférieur à Porto techniquement, le FC Bâle l'a bien compris. L'option choisie est ainsi évidente : faire le dos rond en attendant la bonne occasion. Il ne faut d'ailleurs que dix minutes aux Suisses pour prouver que la tactique est gagnante, puisque González n'a besoin que de ce laps de temps et d'un long ballon pour ouvrir le score. Le coup parfait, ou presque, sans un malheureux coup du sort et une main de Walter Samuel pour offrir à Danilo l'égalisation sur penalty à dix minutes du terme. Dommage pour les petits Suisses qui sont passés très près de faire un premier grand coup lors de ces huitièmes de finale de Ligue des champions. Rendez-vous dans trois semaines à l'Estádio do Dragão pour une nouvelle chance.

Gonzalez par K.O


Pas besoin d'être entraîné par Marcelo Bielsa pour témoigner du sacrifice qu'on est prêt à faire pour gagner. En l'occurrence, pour Dervis González, il s'agit de recevoir un coup de genou dans la tempe. Après dix minutes de jeu, le grand espoir paraguayen est magnifiquement lancé en profondeur par Fabian Frei. Un contrôle parfait et une accélération plus tard, pour résister à la charge d'Alex Sandro, et le jeune ailier de Bâle tacle au devant du gardien de Porto Fabiano. La balle file au fond, Gonzalez est violemment touché par le genou du gardien brésilien, mais l'essentiel est assuré : Bâle vient d'ouvrir le score. Vaillant, notre homme tentera même de continuer la partie mais, visiblement toujours sonné, il sera finalement contraint de quitter ses partenaires. Porto est pourtant bien supérieur techniquement, mais vient d'être surpris trop facilement sur la première tentative suisse. La réaction met d'ailleurs un certain temps à arriver, avec Danilo qui tente une frappe de loin, mais qui tombe sur un bon Tomáš Vaclík. Jackson Martínez est, lui, bien gardé par l'expérimenté Walter Samuel, titularisé en l'absence de Fabian Schär suspendu. Quant à Tello, il pense bien pouvoir remettre les compteurs à la zéro, mais il est signalé hors-jeu sur le fil. Place à la pause pour recharger les batteries.

Danilo sur péno


Sans doute secoués par Julen Lopetegui, les Portugais reviennent avec de meilleures intentions. À peine quelques instants après la reprise, Casemiro croit égaliser à la tombée d'un second ballon sur corner. L'arbitre de la rencontre valide d'abord le but, mais revient logiquement sur sa décision – Vaclík étant gêné par deux joueurs portugais hors-jeu - après s'être concerté avec son arbitre assistant. Tello a beau se démener, il ne parvient toujours pas à tromper la vigilance adverse. Pas plus que Yassine Brahimi ou Óliver Torres qui sont d'ailleurs remplacés, le premier par Ricardo Quaresma et le second (sur blessure) par Rúben Neves. Porto a pourtant des occasions, mais n'est pas franchement dans un bon soir, à l'image de Jackson Martínez nerveux et maladroit. En face à face avec Vaclík, le Colombien choisit de piquer sa frappe, mais ça file au-dessus. La solution arrive finalement d'un coup du sort avec le pauvre Walter Samuel qui concède un penalty en touchant le ballon de la main sur un tacle. Danilo ne tremble pas et exécute parfaitement la sentence. On en restera là et c'est dur pour Bâle qui tenait son coup parfait.

⇒ Résultats et classement de la Ligue des champions

Par Eric Marinelli
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 15
Partenaires
Podcast Football Recall Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Tsugi MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur