En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Real Madrid-Espanyol (2-0)

Bale signe un retour gagnant

Le Real Madrid a dominé l’Espanyol Barcelone 2-0 à domicile, grâce à des réalisations d'Álvaro Morata et Gareth Bale. Un succès mérité face à des Catalans inoffensifs, qui ont rendu la rencontre ennuyeuse au possible.

Modififié

Real Madrid 2-0 Espanyol

Buts : Morata (33e), Bale (83e)

Trois mois après, Gareth Bale est de retour. À la 71e, Bernabéu se lève pour son Gallois. Blessé à la cheville et disparu des radars depuis le match à l’extérieur au Sporting, le 22 novembre dernier, l’attaquant a retrouvé la pelouse madrilène sous une salve d’applaudissements. Entré à la place d’Álvaro Morata pour les vingt dernières minutes d'un match qui semblait déjà bouclé à double tour – malgré le score (1-0) –, Gareth Bale aura trouvé le moyen de froisser les ficelles d'un redoutable tir croisé pour donner un peu de relief au succès merengue. En face, c'est comme si l'Espanyol n'y avait jamais cru.

Benzema absent, Morata saisit sa chance


Le nouveau meilleur buteur français dans l’histoire de la Ligue des champions n’est pas sur la feuille de match. Karim Benzema a été laissé au repos par Zinédine Zidane, au même titre que Keylor Navas et Luka Modrić. Avec un trio Kroos-Kovačić-Isco au milieu, la machine madrilène met une vingtaine de minutes à se mettre en route. Et puis, les assauts défilent sur le but catalan. Une tête de Morata, au-dessus, un centre-tir de Cristiano Ronaldo, un but du Portugais, mais signalé hors jeu. L’ouverture du score finit par tomber de la tête de Morata au deuxième poteau, sur un caviar de centre délivré par Isco, 1-0. Entre-temps, Mateo Kovačić a fait connaissance avec la carcasse de Pape Diop dans les airs. Le Croate terminera la partie avec un gros pansement sur la joue, qui se mariera parfaitement avec sa tronche de guerrier.

Pas de réaction de l'Espanyol


Mené au score logiquement, l’Espanyol Barcelone ne fait rien pour inverser la tendance. Au retour des vestiaires, coach Quique Sánchez Flores lance José Antonio Reyes. Reste que son équipe catalane paraît toujours aussi timorée offensivement. À quatre jours de disputer un match en retard contre Valence, le Real ne force pas sur l'accélérateur. Mais Gareth Bale, de retour après trois mois d'absence, aura à cœur de marquer son but, alliant puissance physique et justesse technique à dix minutes du terme. 2-0, score final. Un après-midi très tranquille pour la Maison-Blanche, en somme.


  • Résultats et classement de Liga
    Retrouvez toute l'actualité de la Liga

    Par Florian Lefèvre
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
    mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88