En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options

Bale : Marca au cœur de la polémique

Modififié
Dans un transfert normal, on distingue trois camps : le joueur, son club, et celui qui veut l'acheter. Mais l'éventuel transfert de Gareth Bale de Tottenham au Real n'a rien de très normal. Ainsi, un étonnant quatrième acteur est à prendre en compte : Marca. Le quotidien espagnol est sous le feu des critiques depuis la publication dans son édition de vendredi des propos suivants, prêtés à Gareth Bale :

« Vous m’avez fait une promesse. Vous m’avez promis que si on ne disputait pas la Champions League et qu’une bonne offre arrivait, vous l’écouteriez. Cette offre est arrivée et je veux jouer au Real Madrid. Je ne suis pas intéressé par Manchester United ou n’importe quel autre club. Je veux seulement jouer au Real. »

Le (gros) souci, c'est que des fans des Spurs se sont aperçus que ces propos étaient, mot pour mot, ceux tenus par Luka Modrić un an avant, alors qu'il se trouvait exactement dans la même situation que le Gallois. Une resucée qui ne semble pas vraiment innocente et sur laquelle Marca risque de devoir fournir des explications.


Du coup, la Une du jour du quotidien, qui annonce une décision dans les prochaines heures dans ce dossier, perd un peu de sa saveur... FG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 17:42 292€ à gagner avec Nice & Schalke 04
Hier à 17:56 Le Vicenza Calcio officiellement en faillite 8 Hier à 15:02 Ronaldinho : « Je vous remercie, de tout mon cœur et de toute mon âme » 25
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
PODCAST - Football Recall Épisode 2: Neymar, Kebab et Arabie Saoudite 12 Hier à 11:49 Deux joueurs de Boca Juniors accusés d'agression 17
À lire ensuite
Robinho, gonflé à bloc