En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options

Bale dans l'histoire du pays de Galles

Modififié
Gareth Bale vient d'être nommé meilleur joueur du pays de Galles.

Bon, vu la dimension du joueur et vu le peu de concurrents opposés à lui pour le gain de ce titre, ce n'est pas vraiment la surprise du siècle. Mais contrairement à ses trois précédents titres, Gareth Bale vient cette fois d'entrer définitivement dans l'histoire du football gallois puisqu'il est devenu le premier footballeur à recevoir quatre fois la distinction. Il fait ainsi mieux que l'actuel coach de Stoke City Mark Hughes et John Hartson, tous les deux nommés meilleur joueur du pays de Galles à trois reprises. Le légendaire Ryan Giggs n'avait quant à lui obtenu le trophée qu'à deux reprises, en 1996 et 2006.


Avec une Ligue des champions, une Supercoupe d'Europe et une Coupe du Roi glanées cette saison – et des performances individuelles parfois renversantes – personne ne pouvait vraiment contester ce titre à Gareth Bale. Le Madrilène peut même avoir la légitime ambition d'en briguer un cinquième dans les années à venir. AR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 5 heures OFFRE SANS DÉPÔT : 10€ gratuits jusqu'à mercredi pour parier chez Winamax !!! Hier à 19:11 Pronostic PSG OM : 10€ offerts sans dépôt et 1260€ à gagner
il y a 11 heures Génésio : « On est capables de faire des grandes choses » 24
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
Hier à 12:38 Euro Millions spécial : 174 Millions d'€ + 25 Millionnaires garantis ! Hier à 12:17 Un joueur équatorien se défend avec le poteau de corner 15 Hier à 10:05 Football Recall, ép. 7: PSG - OM, Guardiola, la forme des joueurs
À lire ensuite
Quand Nedved allume Totti