Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 16 Résultats Classements Options
  1. //
  2. //
  3. // Metz-PSG (2-3)

Balaise Matuidi à la rescousse !

Dans un match qui semblait complètement maîtrisé, le PSG a joué à se faire peur en laissant Metz revenir à 2-2 dans les derniers instants. Heureusement pour lui, Blaise Matuidi était là pour ramener les trois points. Matuidi héros...

Modififié

FC Metz 2-3 Paris Saint-Germain

Buts : Jouffre (78e) et Diabaté (88e) pour Metz // Cavani (33e) et Matuidi (32e et 92e) pour Paris

On joue la 92e minute, et Blaise Matuidi décide une fois de plus d'enfiler son costume de super-héros difforme. Sur un centre parfait du Flaco, le Charo dépose tranquillement sa tête dans le petit filet opposé et s'offre un doublé. Et Dieu sait que ce but est important... Alors que le match semblait parfaitement maîtrisé, les Parisiens ont joué avec le feu et ont failli se brûler en laissant les Messins revenir à 2-2. Mais Blaise est bien là, prêt à prouver à ceux qui en doutent régulièrement qu'il est bel et bien indispensable à ce PSG grâce à son abnégation et son mental de guerrier. Puisque dans cet effectif, des joueurs au mental d'acier, il y en a peu. Mais passons... L'essentiel est acquis, grâce à cette victoire à l'arrache, Paris revient à hauteur des Monégasques, en attendant qu'ils jouent, eux aussi, leur match en retard. Ouf.

Coup double


Forcément, le Paris Saint-Germain met rapidement le pied sur le ballon et prend le contrôle total du match. Sans forcer, les hommes d'Unai Emery peuvent travailler dans la largeur en attendant que Marco Verratti trouve une passe qui casse les lignes. Mais pendant trente minutes, les Parisiens se montrent trop imprécis à l'approche de la zone de vérité, à l'image de Blaise Matuidi, qui commence par gâcher une superbe déviation d'Ángel Di María sur un corner. Quelques minutes plus tard, c'est Lucas qui croque. Et de manière bien plus spectaculaire. Bien servi par Maxwell, qui a dédoublé avec Di María, le Brésilien tente une passe de trop, alors que le but semblait ouvert. Un choix incompréhensible, mais pas si grave, tant la doublette Di María-Maxwell n'a pas fini de faire des ravages dans le couloir gauche.

À la demi-heure de jeu, après une nouvelle bonne combinaison entre les deux gauchers, c'est Edinson Cavani qui est à la retombée du centre de Maxwell. Et cette fois-ci, ça ne rate pas. Le plus dur semble fait. Et trois minutes plus tard, encore servi par Maxwell, Blaise Matuidi enfonce le clou d'un pointu aussi dégueulasse qu'efficace. Paris peut reprendre au petit trot, l'accélération a fait son effet. Il faut dire qu'en face, les Messins ne donnent pas l'impression d'y croire une seconde. Regroupés très bas, ils se contentent de boucher le maximum d'espaces. Seul Mevlüt Erdinç, qui a peu de ballons à se mettre sous la dent, parvient à se faire remarquer. D'abord en claquant un petit pont à Marco Verratti, ensuite en frappant pour la première fois pour les Messins à la dernière seconde du premier acte, d'une tête mal ajustée.

Scénario fou


Au retour des vestiaires, les Messins reviennent avec un peu plus de peps sur le terrain. Dès les premiers instants de la seconde période, Cheick Doukouré se procure la première vraie opportunité messine. Mais sa frappe est un poil trop croisée. Sans tout chambouler, les hommes de Philippe Hinschberger sont un peu mieux dans le match, et touchent un peu plus le ballon. En face, les Parisiens sont clairement dans la gestion. Trop, d'ailleurs. Tout endormis, ils se laissent beaucoup trop aller. Mais pour Metz, il faut un déclic de plus pour vraiment se remettre dans le match : l'entrée de deux artistes, Yann Jouffre et Cheick Diabaté. À la 78e minute, le premier enroule un sublime coup franc dans le petit filet opposé. Dix minutes plus tard, c'est le second qui étire sa jambe interminable pour couper le centre d'Ismaïla Sarr, auteur d'un beau numéro sur son côté droit. S'ensuivent alors cinq minutes de folie, avant que le destin choisisse de favoriser le PSG. Yann Jouffre, l'artificier, tape la barre sur un nouveau coup franc, et quelques instants plus tard, c'est Blaise Matuidi qui donne finalement la victoire aux Parisiens. Durant cette rencontre, Paris a autant montré ses lacunes que ses ressources mentales, mais prend les trois points, et remet la pression sur Monaco.


  • Résultats et classement de Ligue 1
    Retrouvez tous les articles « Ligue 1 » ici

    Par Kevin Charnay
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié


    Dans cet article


    Hier à 11:41 NOUVEAU : 150€ OFFERTS en CASH chez ParionsSport jusqu'au 14 novembre seulement !
    Hier à 16:00 Drogba repousse sa retraite et marque pour Phoenix 4
    Partenaires
    Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Podcast Football Recall Olive & Tom Tsugi Un autre t-shirt de foot est possible MAILLOTS FOOT VINTAGE
    Hier à 10:30 Gignac va prolonger aux Tigres 7