Baggio, le péno, le Brésil

Modififié
0 0
Depuis seize ans, il en rêve presque toutes les nuits. Impossible d'oublier. Ses centaines de buts, tous plus beaux les uns que les autres, n'effaceront jamais ce penalty de juillet 1994, que Roberto Baggio a expédié au-dessus du but de Taffarel en finale du Mondial américain.



Pourtant, depuis sa plus tendre enfance, “il Divino Codino” cultive un rêve : battre le Brésil. Peut-être y arrivera-t-il un jour. En tant qu'entraîneur ?

« Quand j'étais gosse et que je jouais au foot dans la rue, j'avais un rêve : jouer la finale de la Coupe du Monde contre le Brésil et les battre. C'est un rêve que j'ai cultivé jusqu'à la fin de ma carrière. Et même après la finale de 1994, qui s'est terminée de la pire des façons, je n'ai jamais abandonné cet espoir. Entraîner l'Italie lors d'une finale contre le Brésil ? On ne sait jamais... On sait bien que la vie est étrange et qu'il n'y a aucune logique » a déclaré Baggio dans l'édition italienne du magazine GQ.



Baggio a quitté les terrains de football au terme de la saison 2003-04. Depuis août 2010, il occupe le poste de Président du Secteur technique de la Fédération Italienne. Pour mieux se rapprocher du poste de sélectionneur ?



EM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 0