1. //
  2. // Le joueur de la 9e journée

Bafé Gomis, mieux qu'une série TV

Sifflé sous le maillot de Saint-Étienne, sifflé sous le maillot lyonnais, Bafé Gomis a une énième fois reconquis Gerland en mettant un but décisif et en le célébrant d'une manière humiliante pour le peuple vert. Pour qui roule-t-il vraiment, en fait ?

Modififié
116 21
Les scénaristes d’Homeland ne devraient pas trop la ramener. Parce qu’à écouter certains supporters lyonnais, le coup de l’ennemi de l’intérieur qui tergiverse, il y en a un qui l’incarne avec beaucoup plus de profondeur que Nicholas Brody : il s’appelle Bafétimbi Gomis, et il en est déjà à sa quatrième saison. Ce dimanche, lors de son match contre Brest, il y a eu une scène qui fait dire que c’est peut-être le moment clé de la série que l'on est en train de vivre. L’attaquant marque le but de la victoire. Déjà, ça, dans un stade qui l’a sifflé sévère, c’est pas mal. Mais il y a mieux : au moment de célébrer sa réalisation, l’attaquant se met à genoux, et il refait sa panthère. Celle qu'il faisait lorsqu’il marquait des buts à Saint-Étienne, où il avouait imiter Alex, le buteur brésilien qui l’avait enchanté ado dans les tribunes de Geoffroy Guichard. Provocation ? Non, parce qu’il y avait l’accessoire. Avec une perruque de lion sur la tronche, Gomis faisait de suite plus Gone. De quoi attiser encore plus la haine de ses anciens supporters, mais ça, c’est une autre histoire.

Un début d'histoire délicat

Pour l’instant, les scénaristes sont concentrés sur le lavage de cerveau qu’il opère sur les supporters lyonnais. Et c’est plutôt déroutant. Il débarque en 2009 pour un peu moins de 15 millions d’euros. À l’époque, on dit de lui qu’il accepte de passer à l’ennemi parce qu’il cherchait à quitter Saint-Étienne tout en maintenant son nouveau rythme de vie à 300 000€ mensuels. Pas de quoi faire passer la pilule, dans les deux sens. Dès lors, dès qu’il y a un souci dans le petit monde lyonnais, c’est sur le natif de la Seyne-sur-Mer que les supporters lyonnais tapent. S’il lui arrive d’avoir des absences dans la saison, il ne faut pourtant pas oublier que c’est en grande partie grâce à lui que son équipe se hisse sur le podium en 2011, alors que le club tout entier est miné par le clash Puel-Aulas. Et puis, pour trouver une saison où il claque moins de dix buts en championnat, il faut retourner à l'exercice 2005-2006. Quand même.

Il reste contre la volonté d'Aulas

Cette intersaison, sa situation a encore évolué. Comme il a toujours le même salaire, alors que l’OL entend changer son train de vie, Aulas a usé de tous les stratagèmes pour le foutre dehors. On a parlé d’offres venant de Russie, de Fulham. Gomis n’a pas voulu en entendre parler. Il devait dans le même temps se défaire d’une sordide histoire de mœurs avec l’ancien Stéphanois Benalouane. De quoi faire dire à certains fans des Gones que le buteur travaillait encore pour le compte des Verts et qu’il était chargé de faire couler le club. Hier, il a prouvé le contraire. C’est parce qu’il croit en tous les coups lorsqu'il occupe le front de l’attaque, que son équipe peut jouer avec deux pointes. Comme un symbole, son but est inscrit grâce à une passe géniale de Malbranque, pur produit lyonnais qui a saboté Saint-Étienne l’an dernier. Du coup, les spectateurs de Gerland se sont dit que Bafétimbi roulait en fait pour eux depuis le début. C'est en ce sens qu'ils l'ont acclamé à sa sortie du terrain. Attention pourtant, un retournement dans les prochains épisodes n’est pas à exclure.

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

sebastien-cauet Niveau : District
Fulham, déçu de ne pas avoir pu finaliser le transfert, a dû se rabattre sur Berbatov, par dépit...
Hilda de Polaris Niveau : CFA2
Les verts ils ont Brandao !
Brandao ressemble a Gomis même moeurs !
"C’est parce qu’il croit en tous les coups lorsqu'il occupe le front de l’attaque, que son équipe peut jouer avec deux pointes."
ça c'est très vrai et c'est assez rare en France où on préfère avoir des attaquants qui participent au jeu plutôt que des buteurs focalisés uniquement sur le but adverse. Rien que pour ça Gomis fait du bien à la Ligue 1
TsouinTsouin Niveau : Ligue 1
En tant que supporter de l'OL, je ne crois pas en vouloir à Gomis pour son passé stéphanois, ni pour les soi-disant raisons qui l'ont fait venir à Lyon ni même pour ses histoire de fesses avec une prostitué.
Le vrai problème de Gomis, c'est qu'il foire 9 contrôles sur 10, met 2 minutes à voir le mec à deux pas de lui et 2 autres pour lui filer la balle, tire à côté du ballon et loupe des trucs immanquables.

Voilà sûrement pourquoi il se fait siffler par les spectateurs. Mais il y a toujours les supporters, ceux qui encourages les joueurs, même Briand...
humiliant pour les stéphanois ? moi je trouve que c'est surtout humiliant pour lui cette peluche sur la tronche... en plus, comme si ça suffisait pas, il la mise de travers...
Parfois on a envie de le baffer ce Gomis... Et puis il nous sort le grand jeu...
Gomis (voir Gignac) même combat.

Porté très haut par la presse grâce à une excellente série, pour ensuite se faire lapider sur la place publique après avoir foiré 5 occases dans le même match.

Bafé reste un bon attaquant de ligun, certes pataud parfois, mais toujours accrocheur et volontaire. Et qui claque ses dix-quinze buts chaque saison.
Gomis... Joueur jamais brillant, qui fait pas rêver mais par contre il lache rien et est régulier d'une saison sur l'autre. J'ai beau souvent le maudire devant ma télé, c'est au moins un joueur qui se défonce et qui plante malgré tout.

Et on valide le cm avec le logo de Sainté...
Plutot cool l'article qui image bien la facéties des supp de France (et d'ailleurs, surement ...)

Les supp te font passer dans le même match, pour le zéro ou le héro, rien qu'en quelques minutes ?

Subjectivité paradoxale lol ... On est ainsi !
Ce qui devrait calmer les supp de l'Ol, c'est rien que la stat : 10 buts/saison depuis 2005/06 ?

Même si ça vaut pas 300k€ mensuels, ça le place dans les meilleurs attaquants de L1 de ces dernières saisons
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Qui le siffle (rarement) a Gerland, encore aujourd'hui ?
Les girouettes des latérales, les mêmes mecs qui partent 10 mn avant la fin des matchs pour éviter la foule, c'est dire le niveau...
Ça fait longtemps qu'au niveau des virages Gomis fait l'unanimité avec ses qualités et ses défauts.
Un type bosseur, qui s'exprime bien, qui a montre son attachement au club et au sportif en refusant de partir a petaouchnok quand Jma trouvait un accord tout les 3 jours et qui a des stats régulières et correctes.
A la limite il est légèrement sous côté je dirais vu la polyvalence de son jeu.
Jean-Bonbeur Niveau : CFA2
Le problème de Gomis c'est que c'est un bourrin, je l'ai jamais vu faire un plat du pieds placé...
Comme il frappe en force une fois sur 10 ca rentre (on dit donc que c'est un bon joueur) mais 9 fois sur 10 il rate des trucs immanquables (on dit que c'est un joueur qui gâche).
Au niveau des stats il a beau mettre plsu de 10 buts par saison depuis 6 7 ans. Je préfère largement lisandro !!!
NikkoFromLyon Niveau : CFA
Le problème des mecs qui analysent le jeu de Gomis c'est qu'ils en loupent la moitié et oublie toute la partie jeu invisible, sans ballon du joueur.
Gomis a un seul rôle ?

Pas d'accord mais vraiment pas, déjà il marque et garde une qualité de stats années après années, ensuite quand il faut faire remonter le bloc et donner le ballon a qq un et le tenir c'est encore lui, enfin ds cette continuité en tant que pivot sur lequel peuvent s'appuyer les autres il est le seul a faire ceci chez nous.

Son plus gros défaut c'est le trop grand nbre de hors jeu dont certains evitables en se positionnant mieux ça je le concède.
NikkoFromLyon Niveau : CFA
@jean bonbeur, c'est vrai que son but d'hier c'est un vrai but de bourrin...

Oui Gomis frappe au but du coup de pied la majeure partie du temps, il ne souffre pas du syndrome PS3/FIFA 11-12-13 qui veut qu'il un attaquant doive chercher la lucarne opposée d'un plat du pied enroule sur ttes ses frappes, comme Lacazette et ses frappes de puceau asthmatique par exemple.
Lamouchi59 Niveau : CFA
D' accord avec Bud_light: il était plus inspiré sur le lob que sur la célebration...
Note : 2
ouais des stats vraiment pas dégeu, quasiment injouable dos au but, un état d'esprit irréprochable

d'accord avec nikko, faut pas s'arrêter à ses ratés devant le but

le mec est titulaire indiscutable, quelque soit l'entraîneur, et jamais blessé

moi je kiffe et rétrospectivement je me dis que 15 M ça vaut bien 58 buts sur 158 joués
Eh bien dis-donc, à en croire la photo, c'est pas encore ça le régime... Sinon, c'est bien joli de lire toujours la même chose sur le jeu sans ballon de Gomis, mais hier contre Brest il était inexistant. Il y a eu ce moment amusant (sans cruauté) où il a raté sa reprise et s'est écroulé par terre.
Pour faire une comparaison avec l'article sur APG, je trouve que Gomis est un tres bon joueur de Ligue 1 il doit faire facilement partie du top 15 tandis que APG est un bon joueur de ligue 1 faisant partie du top 50 .
D'un autre côté 10 buts pour un attaquant, ça fait 1 but presque tous les 4 matchs, on peut pas dire que
le mec soit très efficace...
Comme ca a été dit, Gomis est plus trop sifflé a Gerland et encore moins pour des raisons comme son ancienne appartenance stéphanoise. Le plus irritant reste son énorme manque d'efficacité, merde qu'est ce qu'il croque; et son manque de vitesse/reactivité dans certaines action.
Après c'est un joueur qui se donne a fond a chaque match, qui pese lourd sur la défense, qui perd très très rarement voire jamais le ballon lorsqu'il prend une balle aerienne de la poitrine dos a son defenseur.
Je pense qu'un bon régime le rendrait vraiment plus performant,et un ptit stage de tirs avec Del Pierro aussi
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
116 21