Azpilicueta à Chelsea, l'OM bat de l'aile

Arrivé il y a seulement deux saisons du côté de l’OM, César Azpilicueta va donc mettre les voiles direction Chelsea pour 5 ans, 8 millions d'euros et quelques bonus. Toujours impliqué et souriant, la caution sécurité des ailes phocéennes semble plus partir pour rendre service que pour son plaisir personnel. Un nouveau symbole du manque d’ambition de l’OM ?

Modififié
0 35
180 minutes de qualité, de hargne, de justesse et d’amour pour un maillot dont il savait qu’il ne le porterait peut-être plus à l'avenir. Les derniers débordements de César Azpilicueta sur le couloir droit de l’Olympique de Marseille ont été à l’image de son parcours en terre phocéenne : irréprochables. Sur la Canebière, le départ de l’Espagnol sonne comme un « il vaut mieux que l’on se quitte » . Une formule devenue monnaie courante dans une Ligue 1 sans le sou, où un club se retrouve « obligé » - la notion d’obligation demeure floue – de vendre un joueur qui ne souhaite pas forcément partir. Car si, à Marseille, supporters et observateurs se sont faits à ce qui s’apparente de plus en plus à un manque d’ambition autant qu'à une adaptation à la sacrosainte « réalité économique » , le comportement de César Azpilicueta, tout au long de l’affaire, est significatif d’un certain mal du siècle du footballeur.

Amour du maillot

« Venir à Marseille est une étape importante dans ma carrière. » Quand il débarque d’Osasuna, son club formateur, méconnu, mais avec l’étiquette de « futur latéral droit de la Roja » , César Azpilicueta ne bluffe pas. Le gamin de 20 ans est heureux de venir à Marseille et en Ligue 1, un championnat dont il «  connaît toutes les équipes » et dans lequel il compte bien s’imposer. Les débuts de celui qui a coûté un peu plus de sept millions à l’OM sont un peu difficiles. Mais alors que son rendement s’améliore, c'est la tuile. Ligaments croisés face à Montpellier, l’indisponibilité de six mois, bref, la totale. Pas de quoi entamer le moral de celui qui a appris le français à la vitesse grand V. La motivation est toujours là, et malgré le recrutement de Rod « Fort Boyard » Fanni au poste de latéral droit, Azpi revient plus fort.

Devenu incontournable, il sait, à l’orée de la saison 2012-2013, qu’il pourrait ne pas passer l’été. Chelsea a le béguin pour lui, Marseille a besoin de pognon, Azpi est perdu. Perdu, car le gamin, profondément gentil et attaché à son club, est, comme sur le pré, prêt à « rendre service » . « Si mon départ peut aider le club à avoir de l’argent, tout le monde y trouvera son compte » , avoue t-il à La Provence avant d’ajouter qu’il « s’investira sans retenue tant qu’il portera ce maillot » . Alors évidemment, Azpi ne crache pas sur l’opportunité de porter le maillot des Blues. Il faut admettre que l’on a connu pire, comme point de chute. Mais aujourd’hui, le départ de l’Espagnol vers Londres pose un problème que ceux de Didier Drogba ou de Franck Ribéry ne posaient pas. La somme proposée par Chelsea, loin d’être indécente, et la volonté du joueur, qui propose à ses dirigeants à peu près tout sauf un bras de fer, poussent à dresser le constat suivant : à environ huit millions d’euros, avec quelques bonus, l’OM « brade » un joueur d’avenir acheté à peine moins cher, qui pouvait rester au club. La limite de la réalité économique au sein d’un club où la réalité sportive existe également, en somme.

OM : bon à tout, bon à rien

Azpilicueta parti, Mbia en train de faire ses valises, Nkoulou pas insensible aux sirènes du Milan, Rémy courtisé par la Premier League et Raspentino arrivé : que reste t-il de l’OM ? Auteurs d’un bon début de saison sur le plan comptable, les ouailles d’Élie Baup vont bientôt être confrontées à la dure réalité du terrain. Fanni, qui dépanne souvent dans l’axe, n’a pas de doublure digne de ce nom au poste de latéral droit. De quoi transformer la défense phocéenne, clé des succès passés, en véritable courant d’air, notamment sur les côtés. Et, à moins de cloner Nicolas Nkoulou ou de pirater le compte en banque du président du Paris Saint-Germain, on voit mal comment les dirigeants phocéens vont réparer les dégats. Apparemment plus intéressés par le fait de remettre les finances de l’OM dans le vert – une mission pas forcément moins compliquée que la troisième place, hein – que par le sportif à proprement dit, Vincent Labrune et José Anigo vont bientôt faire tomber le château de cartes. Sans recrutement, le onze marseillais semblait plus que passable. Avec des départs, la saison, pourtant entamée de la meilleure des manières, pourrait s'avérer périlleuse. À titre d’exemple, quand le banc de l’OM compte aujourd’hui Omrani, Abdullah, Mango et Raspentino, il pouvait s'appuyer sur Morientes, Ben Arfa, Koné, Hilton ou Taiwo en 2009-2010, saison du titre. On en reparlera quand il faudra faire les comptes... en banque comme au classement.

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Il me semble que cet article ne relève pas d'un quelconque travail journalistique et l'écrire est à la portée du premier amateur de foot venu...

Quasiment tous les articles sur l'OM taillent la politique menée par Labrune et Anigo d'un point de vue sportif alors qu'il suive la seule politique faisable économiquement, sachant que l'actionnaire ne veut plus investir autant, et que l'OM n'a plus la manne de la LDC.

Je pense qu'au lieu de critiquer sportivement, un choix qui est économique, il serait plus judicieux et pertinent d'évoquer comment l'OM peut repartir sur des bases saines... en épurant sa masse salariale, en équilibrant ses comptes, et en développant une politique salariale et de transfert, qui ne repose pas sur la générosité de son propriétaire, et/ou sur une qualification en Champion's League.
Quels vont être les barrières à venir, et les points forts ?(formation, billetterie, marketing, sponsoring, réseau pour les transferts...) et combien de temps il faudra à l'OM pour réaliser sa mue de club vivant du mécénat à club auto-suffisant financièrement... et sportivement quels peuvent être les objectifs réalistes...
Ceux qui voyaient en l'arrivée de QSI au psg un formidable élan economique pour les clubs de L1 peuvent aller se rhabiller. Au contraire du grand lyon des années 2000 qui investissait majeurement en lique 1, le psg "tue" les autres clubs en achetant surtout en italie. Ah et il parait aussi que lisandro va se barrer à la fio contre 12 M d'euro... A ce rythme la l'equipe type de la saison sera celle du psg. Putain* d'epoque...
Cool comme ça ils vont pouvoir recruter Djimi Traoré hahaha la blague ce bon vieux Djimi..... Comment ? Il est deja à l'OM ? OH MON DIEU !!!!! Cherchez pas pour le 21/12/12 ça ne peut être que lui ou CJP au choix.
Bon vent Azpi. Toujours souriant, aimable, professionnel. Bon joueur. J'ai eu l'ocaz de le rencontrer à Saint-Jean-de-Luz, c'est un type super. J'espère que tu gagneras tes galons de titulaire à Chelski.
qu'ils suivent (pardon).
j'adore pas l'OM (loin de là) et oui "on" s'acharne sur l'OM. Mais Azpi acheté 7 millions, revendu 8 millions (plus bonus) c'est $con non ?
J'vois pas ce que le PSG vient faire la dedans ??? Si azpi était venu, il se serait fait craché dessus !!!

par ailleurs, le psg souhaitait plusieurs joueurs en france ( vrais ou pas ), on a cité :
belhanda, debuchy, hazard, dja djedje, giroud et surement qques autres mais bizarrement :
les lillois ne veulent pas vendre au PSG ( par contre à l'OL ça les dérangeait pas ),
pour belhanda, loulou a dit 50M ( ???!!! ),
hazard voulait jouer en angleterre et de toute façon le losc ne voulait pas le vendre au psg
dja djedje, evian ne veut pas le vendre sauf contr eun chèque en "or"
giroud voulait jouer en angleterre...

bref, faut pas confondre, le psg aurait pu acheter qques joueurs en france mais ça doit être l'augmentation des impots qui a du faire penser aux clubs que leurs joueurs valaient les prix de certains internationaux italiens ou espagnols ( alba par exemple, balzaretti etc )

en plus sans vouloir critiquer gratos, y'a pas des masses de joueurs pouvant offrir l'opportunité de gagner une coupe d'europe en france... on l'a vu hier avec la soi-disant grande équipe de france lille...

azpi, nkoulou, lisandro, mavuba, debuchy, mapou, belhanda et qques autres... sinon, j'vois pas !!!
Je suis dépité , on vend l'un de nos meilleurs joueurs tant sur le plan sportif que humain pour une valeur amoindrie. Chelsea a réalisé un très bon coup , je souhaite bonne chance à Azpi pour la suite de sa carrière , merci pour tout ce qu'il a apporté à l' O.M , quel dommage que notre club soit tombé si bas ...
cours de math de scfcb :
PSG+Quataris = Azpi à Chelsea

nouvelle égalité :
scfcb = commentaire inutile

dernière égalité (en proportion vu la différence de 20 ans qui les sépare) :
Quataris = Tapie 2.0
Je me trompe peut être mais j'ai l'impression que les dirigeants marseillais (Anigo en première ligne) laisse couler le club délibérément en vue d'une éventuel rachat la saison à venir. Cela devient flagrant. Margarita Louis-Dreyfus n'a aucune envie d'investir dans le club.
Il va falloir faire avec les gars, c'est fini les titres à l'OM et tant que la mafianigauds dirigera le club pas de qataris ou autres pour renflouer les caisses... heureusement il y a le centre de format...ah non pardon !!!
Je viens de voir sur le site de France Foot que l'OM aurait également trouvé un accord avec Reading pour Jordan Ayew...
Là où je ne comprend pas la politique de Labrune c'est le fait de vendre non pas des "dinosaures" à savoir des joueurs d'un certain âge vecteur d'une forte masse salariale (Ok pour Diarra voire Mbia) mais pas que l'on fasse partir de jeunes joueurs à fort potentiel qui n'étaient pas dans les plus gros salaires du club. Margarita elle est bien gentille mais le foot c'est pas une activité rentable. C'est avant tout une vitrine qui peut-être profitable dans le business classique. Les qataris l'ont compris, RLD l'avait compris mais pas Margarita. De réduction de la masse des couts en réduction des couts l'OM ne pourra éviter de plonger dans l'anonymat loin des envolées européennes qui ont fait l'histoire de ce club.
L'OM et l'OL sont peu ou prou dans la même situation financière. Du côté de l'OM j'ai l'impression d'une fuite en avant sans perspective d'avenir brillant, du côté de l'OL je vois plutôt une politique intelligente de réduction des couts en faisant partir les anciens pour les faire remplacer par des jeunes, la recherche active en parallèle de fonds nouveaux notamment du côté du Golfe et l'arrivée prochaine du Stade des Lumières... J'aime pas Aulas mais en matière de gestion faudrait voir à s'en inspirer pour le coup.
J'ai peu d'espoir de voir là une simple "mutation" du club, du mécénat vers l'auto-suffisance....

C'est sur que les apports d'actionnaires, c'est terminé pour l'OM, du fait de son système de billetterie et de "supporters-dirigeants". Qui serait assez fou pour investir dans un club qu'il ne contrôle qu'à moitié? A moins d'un gros coup de pieds dans la fourmilière...
Quant à l'auto-suffisance, selon moi pas faisable à cause notamment des mêmes raisons: Très peu de recettes sur la billetterie. Y aura peut être un peu plus de maille avec le nouveau stade (+ de loges etc...) Mais bon!
La formation: On va voir cette année mais depuis Nasri j'ai l'impression qu'aucun de nos jeunes sort du lot... Soyons réalistes, il y aura peut être 1 bonne surprise au milieu mais On ne peut pas s'appuyer là dessus.
Le réseau de transferts: Anigo a eu le nez creux pour quelques coups faut le reconnaître. Mais c'est un cancer. Ses réseaux on les connaît que trop bien... Toujours par les mêmes agents et 90% les mêmes scoots: La filière nord-africaine.
Le tout soupoudré de quelques affaires opaques...: les Barezzi, Cano, Deruda...

Et le plus malheureux pour moi est que nous, supporters marseillais, semblons pour la plupart avoir complètement gobé, intégré et accepté l'abandon total d'ambitions pour notre club. Ce transfert en est l'illustration parfaite.
Bref: RIP OM
@ ILOVEBAYERN:

En effet c'est un choix économique, mais si l'on ose le comparatif avec l'autre Olympique - cas similaire car même capacité de stade (avec les travaux du vélodrome) en attendant mieux, même absence de C1, même gros contrats, saison sur 4 tableaux - ces derniers s'en sortent mieux on dirait avec un recrutement jeune et en s'appuyant sur le centre de formation (donc contrats moins lourds). Donc je pense qu'on est en droit de critiquer la gestion sportivo-économique du duo Labrune-Anigo.
@Margauxrita Faut arrêter avec la démagogie sur les groupes de supporters qui seraient des mafias "dirigeant le club à moitié". Ils ne dirigent rien du tout si ce n'est leurs parcages respectifs dans chaque virage. Les groupes de supporters ne font que revendre les abonnements et places en virage en prenant un léger pourcentage dessus. Rien de bien extravagant. C'est comme dans certains clubs qui sous-traitent la gestion des abonnements et la billeterie à des entreprises extérieures. Leur seul "pouvoir" ils le tiennent de leur engagement sans faille qui a su garder la lumière sur le club même dans ses plus sombres heures et donc les retombées financières qui vont avec. Ils se battent effectivement avec la direction du club chaque année pour maintenir un prix bas des places et abonnements en virage, assurant à l'OM un taux de remplissage optimum du Vélodrome. Encore que l'année dernière on a vu le Vél' bien dégarni alors si le prix des places avaient été plus élevées ça auraient sonné bien creux...
Fin-Connaisseur Niveau : District
Largent des qualifications pour les 2nd tour de la LDC des transferts des classements des ventes ils se les ont foutus ds l'anus ou c'est comment ? et le principe de l'Om cette saison c'est davoir un effectif de 14 11/3 remplaçants c sa ? je sais pas ce ke prépare les dirigeants mais ça sent pas bon ...
Satan Ibrahimovic Niveau : District
@ILOVEBAYERN "Je pense qu'au lieu de critiquer sportivement, un choix qui est économique, il serait plus judicieux et pertinent d'évoquer comment l'OM peut repartir sur des bases saines..."


certes ... en même temps, ce sont les dirigeants olympiens eux-mêmes, et non pas les journalistes, qui ont fixé l'objectif sportif de terminer dans le trio de tête de ligue 1 cette saison

est-ce qu'ils se donnent vraiment les moyens de réaliser cet objectif en laissant partir leurs meilleurs joueurs sans les remplacer convenablement ?

la question mérite d'être posée ...
filoubifrance Niveau : CFA2
Le problème n'est pas tant que l'OM cherche délibérémment à se débarrasser des joueurs à fort potentiel, mais qu'il cherche à vendre tout court. Or, les seuls à avoir aujourd'hui une valeur marchande sont justement Azpi, Rémy et Ayew et à moindre mesure Mbia. L'équation est finalement assez simple: hors de question de transférer Ayew et Rémy, qui sont indiscutables et irremplaçables si on regarde l'effectif, à moins d'une offre "inrefusable" style 20 M, alors on privilégie de vendre Azpi et Mbia qui jouent dans des secteurs où l'OM a encore un peu de monde (Diawara, Kaboré + jeunes). Par ailleurs, je pense qu'à présent tous les départs seront remplacés, mais par des joueurs moins chers.

Finalement, pour moi, ce qui est grave ce n'est pas ce que le club fait actuellement, autrement assainir les comptes, priorité absolue et promesse faite devant la commission de la DNCG, mais bien une politique des dernières années désastreuse. Je ne comprends toujours pas comment on fait pour acheter HBA pour 15 M et le revendre pour 6. Les 34 M dépensés pour Gignac et Rémy ont laissé un trou immense dans les caisses du club, tout commes les salaires extravagants de Lucho, Heinze et encore Gignac. Enfin, la non-qualification pour la LdC a réduiit de 15 à 30 M le budget du club cette année par rapport aux années précédentes.

Ce qui nous reste à faire, c'est de croiser les doigts, de mouiller le maillot, de se concentrer sur le championnat en laissant filer toutes les autres compétitions, et d'espérer de finir 3e à l'issue de la saison. Dans le cas contraire, on ne risque pas de revoir l'oM dans le haut du tableau dans les années à venir.
Joshua_is_a_tree Niveau : CFA
L'OM l'achète 7 millions, le façonne comme un bijou...et le revend 8??


C'est quoi ce bordel?
LibidoPostToxico Niveau : National
Note : 2
Il n'est peu etre pas resté longtemps, mais il fait partie de la familles des grands joueurs!
Lui a respecté le club, les supporter.
Excellent joueur, toujours a fond !
La ou on a vu la différence de classe entre des joueurs de l'OM, c'est lors du quart de finale de LDC ou ribery ne pouvant pas passer azpi lui a lancé un beau :"Fils de P****"
Entre ces deux joueurs passés par l'OM on voit le monde qui les sépare: entre ribery qui va chialer chez chazal pour partir a lyon et un Azpi qui jusqu'au dernier moment donne tout pour le club.

J'ai aucun doute sur sa réussite en angleterre et aussi a la Roja !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 35