Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 1 Résultats Classements Options

Aymeric Laporte in the City

Aymeric Laporte devrait quitter l'Athletic Bilbao et son statut de titulaire indiscutable pour Manchester City. Dès cet hiver et sans aucune garantie d'être titulaire. Mais à 23 ans et à l'approche de la Coupe du monde, la prise de risques en vaut la chandelle.

Modififié
Il y a un an et demi, Manchester City était venu. Mais Aymeric Laporte n'avait pas osé, ne s'était pas senti prêt. À tort ou à raison, l'international espoirs français n'avait que 22 ans pour trois saisons et demie comme titulaire avec l'Athletic Bilbao. Depuis, le natif d'Agen a vu sa folle progression reprendre un rythme plus « normal » , voire tout simplement se tasser : toujours titulaire au Pays basque (50 matchs de Liga et une quinzaine en Ligue Europe), toujours absent des plans de Didier Deschamps en équipe de France. Surtout, le jeune Français est resté dans un anonymat relatif, à se contenter de quelques matchs de gala contre le Barça ou le Real, et de joutes de Ligue Europa pour pimenter un quotidien où il n'a plus rien à prouver. Puis le train est passé une deuxième fois, grâce à un Pep Guardiola entraîneur des Citizens, en recherche désespérée d'un défenseur central pas trop emmerdé balle au pied. Et donc capable d'assurer de belles premières relances dans sa « shark team » , dixit Benjamin Mendy.

Au défi du binôme Stones/Otamendi


Aujourd'hui, les médias espagnols, de la Cadena Ser à Marca en passant par le quotidien basque El Correo, l'assurent : Manchester City va faire péter la clause libératoire du Français (65 millions d'euros), verser les indemnités de formation à qui de droit (environ 5 millions en plus), et a déjà convaincu le gamin de franchir le pas. Il y a quelques jours, AS citait d'ailleurs l'intéressé comme réjoui de l'intérêt du riche club anglais. À 23 ans, il s'apprête donc à quitter le cocon de l'Athletic Bilbao pour se mettre en danger en plein milieu de saison. Prise de risques trop importante ? À première vue, il est clair que Laporte va avoir du mal à déloger une paire John Stones/Nicolas Otamendi qui s'est installée et semble partie pour durer. Sauf qu'en l'absence de l'un de ses deux tauliers, Pep Guardiola a souvent dû bricoler entre tenter de relancer un Vincent Kompany toujours fragile (12 matchs seulement toutes compétitions confondues cette saison) et un Eliaquim Mangala (17 matchs) dont le profil plus « physique » n'a pas séduit le Catalan. On peut facilement imaginer qu'à défaut d'être un choix numéro 1 dans l'esprit de son futur entraîneur, Aymeric Laporte devienne une alternative prioritaire et donc un titulaire bis censé remplacer le duo Kompany/Mangala. Un rôle qui peut chiffrer autour des 25 matchs d'ici la fin mai si City continue de jouer sur tous les tableaux.

Devenir le quatrième défenseur central de Didier Deschamps, dans un premier temps


De quoi donner une marge de manœuvre suffisante au Basque pour confirmer le potentiel que l'on lui prête en Espagne. Car intégrer le gratin européen – dont sans faire injure au club on peut dire que Bilbao ne fait pas partie – offre à Laporte une visibilité nouvelle. À double tranchant. S'il se plante, il nourrirait le propos de ses détracteurs, l'estimant surcoté. En revanche, en cas de bonnes performances, il pourrait faire enfin bouger les lignes en équipe de France où, dans l'esprit de Didier Deschamps, il passe après Laurent Koscielny (Arsenal), Raphaël Varane (Real Madrid), Samuel Umtiti (Barcelone), mais aussi Presnel Kimpembe (PSG) et Adil Rami (Marseille). À l'approche de l'Euro 2016, il avait manqué le bon wagon sur blessure alors qu'une cascade de forfaits avait ouvert les portes à Umtiti – depuis devenu incontournable – et à Eliaquim Mangala, sa victime désignée en club, qui avait gagné un petit sursis supplémentaire. Si les trois premiers choix du sélectionneur sont intouchables, sauf cas de force majeure façon Mamadou Sakho ou blessure, Laporte peut désormais viser la quatrième place synonyme de voyage en Russie en juin. Mais aussi une présence plus consistante après l'été, avec la retraite internationale annoncée de Koscielny.




Par Nicolas Jucha
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 16:46 Le fair-play financier renforcé 19
Partenaires
Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom MAILLOTS FOOT VINTAGE Podcast Football Recall
jeudi 24 mai Le maillot du Maroc pour le Mondial enfin dévoilé 63 jeudi 24 mai La finale de la C1 2020 à Istanbul 35 jeudi 24 mai Roy Contout en garde à vue 38 jeudi 24 mai Ronaldinho va se marier avec deux femmes 100 jeudi 24 mai Falcao condamné à 9 M€ d'amende par la justice espagnole 61