1. // Amérique du Nord
  2. // Major League Soccer

Avis de brouillard sur la MLS

La moitié de la saison régulière 2016 de Major League Soccer a été disputée et il est toujours aussi difficile d’y voir clair parmi les forces en présence. Colorado et Dallas dominent sans être infaillibles, les deux de New York restent irréguliers, tout comme Montréal et Los Angeles. Et si de nouvelles stars peinent à arriver cet été, au moins les affluences restent au rendez-vous et sont désormais supérieures à celles de la L1.

Modififié
574 2

Conférence Est : New York City porté par ses stars


Il a fallu attendre longtemps avant de voir Frank Lampard avec le maillot de New York City, mais ça valait le coup : en 8 rencontres disputées cette saison, ce bon vieux Lampard a déjà inscrit 4 buts et a une vraie influence dans le jeu de son équipe. Une bonne nouvelle pour l’entraîneur Patrick Vieira, qui peut aussi compter sur les fulgurances de Pirlo (4 passes et un bijou de coup franc contre Philadelphie en juin) et l’efficacité de David Villa, meilleur buteur de la MLS cette saison avec 12 réalisations. Problème : City fonctionne jusqu’à présent par séries et peine à trouver de la régularité. Au classement, les New Yorkais sont talonnés par une toujours étonnante formation de Philadelphie et les voisins des Red Bulls, qui doivent eux aussi se régler niveau régularité. Avec Sacha Kljestan meilleur passeur (10 passes), les 9 buts de Bradley Wright-Phillips et le rayonnement de Felipe Martins au milieu de terrain, il y a quand même moyen d’envisager le meilleur pour les Red Bulls d’ici la fin de cette saison de MLS, plus indécise encore que les autres années.


Derrière, les Montréalais s’accrochent, mais restent trop dépendants des performances de Piatti devant, d’autant plus que Drogba est de plus en plus souvent absent en raison de pépins physiques… Heureusement, l’Impact peut compter sur le retour de Laurent Ciman en défense et sur l’émergence en attaque d’un de ses joueurs draftés cet hiver, le spectaculaire Michael Salazar, international de Belize. Les voisins de Toronto, qui ont libéré Damien Perquis, sont eux tributaires des perfs d’un Giovinco muet depuis quelque temps. Quant au Orlando de Kaká, ce n’est vraiment pas la grosse forme : les Floridiens n’ont pas enchaîné deux victoires de suite depuis début avril et se sont séparés début juillet de leur entraîneur Adrian Heath, non remplacé pour l’instant.


Le classement :
1. New York City 30 pts
2. Philadelphie 29 pts
3. New York Red Bulls 27 pts
4. Montréal 26 pts
5. Toronto 24 pts
6. New England Revolution 22 pts
7. DC United 21 pts
8. Orlando 21 pts
9. Chicago 17 pts
10. Columbus 17 pts

Conférence Ouest : Le réveil de Seattle, enfin ?


Deux équipes continuent de mener les débats à l’Ouest (et sur l’ensemble des deux conférences) : le FC Dallas et les Colorado Rapids. Si elles gardent pas mal d’avance sur la concurrence, elles ne dominent pas non plus outrageusement et révèlent de belles failles, puisque les Rapids restent sur trois résultats nuls, tandis que le dernier déplacement de Dallas s’est soldé cette semaine par une méchante défaite 0-5… Les Texans avaient choisi de venir à Seattle avec une formation largement remaniée et grand mal leur en a pris. Ils ont subi le spectaculaire réveil des Sounders de Seattle, qui n’avaient plus enregistré une victoire en championnat depuis plus d’un mois.


Ces Sounders sont pour autant la grosse déception de cette première moitié de saison 2016 de MLS et restent englués en bas de classement, loin des places qualificatives pour les play-offs. Le tenant du titre, Portland, grappille petit à petit, tandis que le classement s’étire. Quatrième, Los Angeles reste évidemment un très sérieux prétendant au titre avec sa doublette offensive reconstituée Keane/Dos Santos, Gerrard et De Jong au milieu, Van Damme et Cole en défense.


Le classement :
1. Dallas 37 pts
2. Colorado 34 pts
3. Salt Lake 29 pts
4. LA Galaxy 29 pts
5. Kansas City 28 pts
6. Vancouver 28 pts
7. Portland 26 pts
8. San José 22 pts
9. Seattle 20 pts
10. Houston 18 pts

Mais aussi…


- Le mercato estival est bien calme cette année, plus encore que les années précédentes. Il y a bien eu quelques rumeurs ces dernières semaines concernant Schweinsteiger, Demichelis ou Casillas, mais rien de concret pour l’instant.
- Le All Star Game annuel va se tenir le 28 juillet à l'Avaya Stadium de San José. On connaît déjà quelques membres de l’équipe qui va affronter Arsenal, ceux qui ont reçu le vote des fans. Parmi les 11 plébiscités, beaucoup de stars étrangères évidemment : Villa, Pirlo, Drogba, Giovinco, Dos Santos, Kaká et Ciman.
- La prochaine C1 de la CONCACAF débute elle au tout début du mois d’août avec cinq clubs de MLS représentés : Portland, Vancouver, Kansas City, les Red Bulls et Dallas.
- Un dernier point sur l’affluence, qui est comme l’an dernier supérieure à 21 000 spectateurs de moyenne par match. C’est plus que les 20 894 spectateurs de moyenne enregistrés en L1 la saison passée.

Par Régis Delanoë
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Ciman fait partie de la liste des ALl-Star, content pour lui :)

Le reste de la liste (à moitié complète):

http://www.mlssoccer.com/all-star/2016/ … -star-team
Ils ont beau faire venir les stars en pré-retraite, la MLS n'a toujours aucun intérêt.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
574 2