1. //
  2. // Groupe A
  3. // Porto/PSG (1-0)

Avec Porto, le PSG a trouvé à qui parler

Bousculés tout au long de la rencontre, les joueurs du Paris Saint-Germain ont longtemps résisté aux offensives du FC Porto. Bien aidés par Salvatore Sirigu, les joueurs de Carlo Ancelotti ont plié à dix minutes du terme, sur un éclair de génie de James Rodríguez.

Modififié
0 77
À trop se gaver d’une Ligue 1 macrocéphale, on en aurait presque oublié à quoi ressemble un vrai match de foot. Habitués à réciter des partitions sans fausse note face à des adversaires pas souvent à la hauteur, les joueurs du PSG ont fini par tomber sur un os. Enfin, serait-on tenté de dire. Car après deux mois de bas, mais surtout de hauts, les joueurs de Carlo Ancelotti ont montré un visage humain, ce mercredi, sur la pelouse du FC Porto. Fidèles à leur réputation, les Portugais ont étouffé leurs visiteurs, les forçant à adopter une stratégie différente, et surtout à subir. Chanceux et bien aidés par un Salvatore Sirigu héroïque, les Parisiens ont retardé l’échéance au maximum. Jusqu’à ce que James Rodríguez s’en mêle.

La parole à la défense


C’est ce qu’on appelle, de manière très triviale, « fermer des bouches » . Au centre d’une tourmente médiatique ridicule involontairement lancée par son partenaire Thiago Silva qui, grosso-merdo, lui préfère Alex, Mamadou Sakho s’est finalement vu confier une place de titulaire à Porto. Pas la pire idée de Carlo Ancelotti, quand on voit Varela et James Rodríguez remuer un peu partout dans la surface dès les premières minutes de jeu. Si sa qualité de relance – surtout comparée à celle de Silva – laisse encore à désirer, ses innombrables couvertures et interventions justifient à elles seules la place du Parisien dans le onze. Préféré à Jallet, Van der Wiel, lui, soulève plus de doutes. En effet, le premier quart d’heure au stade du Dragon est le « Varela time » : impressionnant de vitesse, le Portugais est intouchable, jusqu’à ce que Thiago Silva et un petit excès de testostérone ne mettent l’homme en forme à terre.

Complètement portugaise, la première mi-temps est un classique. Une pluie d’occasions pour les locaux, un gardien adverse en pleine bourre et une munition pour les visiteurs qui manque de faire mouche. Parfaitement servi par Nene, Zlatan, d’un coup de tête qui frôle le poteau droit de Helton, répond aux multiples tentatives d’un James Rodríguez dont le nom est aussi prometteur que le talent. Pour la première fois depuis son décollage contre Lille, Paris déjoue. Verratti perd des ballons, Zlatan fait n’importe quoi au marquage sur phases arrêtées et pas grand-chose devant. Seul Sirigu est au top. Comme d’habitude, en fait. C’est sur une énième opportunité, un coup de tête de Jackson Martínez, que les joueurs rentrent aux vestiaires. Un de ces 0-0 bien payés.

Le calvaire de Lavezzi

Deuxième acte, on ne prend pas les mêmes, mais on recommence. Van der Wiel cède vite sa place à Jallet, tandis que le virevoltant Atsu remplace Varela. Nouveaux joueurs, même partie, même scénario. Des coups de vent dans le dos du latéral et quelques enfumages en règle. Solides dans l’axe, mais en difficulté sur les côtés, les joueurs de Carlo Ancelotti savent très bien ce qui leur pend au nez. En délicatesse avec sa santé depuis son arrivée à Paris, Lavezzi, entré en jeu à la place de Ménez, passe un moment horrible. Cinq minutes de jeu avant de ressortir. Évidemment, tout le monde se demande s’il s’agit d’une sanction sanguinaire d’Ancelotti avant de comprendre que l’Argentin s’est blessé à nouveau. Avec Pastore, dernier entrant, mais toujours avec ses soucis au milieu du terrain et sur le côté droit, Paris finit par plier. Excellent ce mercredi soir, Moutinho déborde, mystifie la défense française, puis centre. Dévié, le ballon arrive au second poteau devant ce fou de James Rodríguez. Un coup d’œil, un plat du pied et hop : un but splendide. Le stade du Dragon explose, Vítor Pereira embrasse sa croix. De la superstition, certainement, car ce soir, son équipe ne doit rien au bon Dieu.


Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Marek Hamsik Niveau : National
Note : 6
Ou alors, Ancelloti a dit a Lavezzi "t'as 5 min pour me convaincre" il l'a pas convaincu, il l'a sorti ?
Et elles sont ou les grandes gueules ?! ET VOILA !
Comme quoi l'expérience en ligue des Champions, ça s'achète pas.
Très déçu surtout par Néné... Alors ok, il donne un bon ballon à Ibra en première mi-temps mais pour le reste... Quelle lenteur! Il avait une belle chance à saisir ce soir, mais il vient surtout de valider son retour sur le banc!

Defaite archi-meritée pour Paris et de justesse grâce à un excellent Sirigu!
Et dans un an, on en entendra encore que Porto c'est une équipe facile parmi les "Grands d'Europe".
Concernant le match, la récupération du ballon très haut par Porto a inhibé les Parisiens. Par ailleurs, les ballons négociés par les parisiens n'ont jamais provoqué de réel danger. Donc la victoire de Porto est logique.
Boaf...
En tant que parisien d'origine portugaise, j'étais un peu partagé, cela-dit ça me fait quand même chier!
Néné m’agace au plus haut point, le mec est pas capable d’accélérer le jeu...
La défaite est pas dramatique en soi, mais c'est dommage Paris aurait pu viser le match nul au moins!
Dommage, faut éclater les marseillais pour relancer la machine!
Heureusement que Paris a un match de L1 facile ce dimanche pour s'en remettre.
NikkoFromLyon Niveau : CFA
En Europe, rendez nous LES Olympiques.
woody vann halen Niveau : District
premier vrai match pour psg (apres les enflamades des médias et de sofoot surtou sur verati)et première défaite c tout
Desole que ce post ne concerne pas la match. Je veux juste vous faire partager la difficule que j'ai a lire les articles avec toutes ces pancartes publicitaires qui polluent les pages.
Ca devient grave Sofoot.
ADblock mec, Adblock.
Je n'ai qu'une seule chose à dire: streamings (notez bien le pluriel) de m*rde.
Match tout à fait prévisible, le milieu de paris bouffé, ce qui est normal il y a pas beaucoup d'équipe en europe qui peuvent maîtriser le milieu de porto (en fait juste le barça), le point faible du psg, les côtés, est un point fort de porto donc normal qu'il souffre aussi de ce côté...
Après le point faible de porto c'est sa lenteur en DC et Menez a su bien en profiter et si Ibra n'avait pas craquer il aurait du mener 1-0!

En tout cas il me fond bien rire avec l'experience, les meilleurs joueurs du psg ont été sirigu,sakho,matuidi et menez...les 3 premiers nepèsent même pas 10 matchs en ldc (j'ai un doute pour menez)

Et maxwell a pris du petit pont ce soir, vraiment le maillon faible (avec JAllet/van der wiel ce soir)

On attendait tous ça (parisien et non parisien) pour voir le vrai niveau du psg, et on a vu, quand en face c'est le top niveau européen c'est pas encore ça le psg...Heureusement pour eux en L1 ça devrait suffire mais la ldc ça me parait juste, c'était porto ce soir mais imaginez contre le barça ou le réal?
corinthians Niveau : DHR
Le jeu proposé par Porto est tout simplement impressionnant !!! Léché, vers l'avant en permanence, des solutions dans tout les sens, techniques, presque toujours à une touche et en première intension !!! On est tombé sur plus fort que nous ce soir , et encore merci beaucoup Salvatore !!! 1 0 c'est bien payé ce soir ... Mais alors ma question, c'est pourquoi laissé en LDC : et Lavezzi et Pastore sur le banc ... Il nous fallait un milieu technique, et on l'avait pas du coup ... Et ce Nene qui m'enerve de plus en plus !!
@lou_tcho il te reste à installer adblock !

Sinon on me parle d'une explosion de joie et d'une fusillade au même moment à St Maur, schizophrénie ?
Doctor Dim Niveau : DHR
Non, à mon avis vu comment il s'est acharné sur les bouteilles d'eau, je pense plutôt qu'il avait Lavezzi pleine !
L'Homoursporc de Paris Niveau : Loisir
La banderole de nos quelques supporters disais quoi ?
Mais c'est vrai que tous les ans les clubs français prennent porto et tous les médias "c'est pas le tirage le plus difficile, c'est jouable" et à la fin ça fini toujours pareil!!Défaite des clubs français...
Défaite logique pour ceux qui s'attendaient à voir paris corriger Porto.
Sirigu a été énorme, bon match de Sakho et matuidi notamment, verrati j'espère qu'il a compris maintenant au vu de sa perte de balle du début de match qu'il faut pas fr trop jouer avec le ballon surtout aux 16mètres et en ligue des champions à fortiori.
Sinon on voit que l'équipe est loin d'être au point (ce que je trouve normal) quand il s'agit de courir après le ballon et donc de le récupérer, les joueurs reculent trop rapidement et ya trop d'espaces entre les lignes.
Bref, contrairement à certains journalistes, jsuis pas surpris du niveau affiché par paris, ya encore du boulot mais ils ont encore les cartes en main.
Parlez, parlez brave gens on verra qui sera qualifié au final et de toute façon si on aurait gagné vous auriez dis que Porto n'avait plus Hulk et la on perd et tout est remis en question lol.

ALLEZ PARIS !
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 77