Avec les deux Sporting, le Portugal est bien armé

An 3 de la guerre pour l'indice UEFA. Après une campagne 2014-2015 désastreuse, la Liga Nos se pointe en Ligue Europa avec Belenenses, mais surtout ses deux Sporting. Si celui de Braga semble stagner, il reste une valeur sûre en C3. Quant au Sporting, il n'a plus été aussi fort depuis des années. Suffisant pour faire un gros coup ?

4 14
Cinq ans qu'il attendait ça. Antonio Salvador, président du Sporting Clube de Braga, va enfin pouvoir mener à bien son projet de centre de formation et permettre à son club de poursuivre sa marche en avant après avoir connu une longue stagnation (voire un déclin) depuis sa finale de Ligue Europa en 2011 et ses deuxième et troisième places en Liga Sagres en 2010 et 2012. Selon toute vraisemblance et après de nombreux désaccords avec la municipalité, qui avait promis d'y participer financièrement avant de se rétracter, cette dernière devrait valider le projet ce mois-ci. Le président minhoto espère que le club pourra exploiter les nouvelles infrastructures dès la saison 2016-2017. La centaine de chambres et la modernité du centre devraient en faire une référence en la matière. L'objectif initial du projet était de mettre en place une académie similaire à celle de Manchester City, mais sans investissement extérieur au club, il est bien possible que les ambitions du Sp.Braga soient revues à la baisse.

Toujours est-il qu'avec un beau centre de formation, le quatrième club portugais pourrait bien s'imposer, à terme, comme la référence en la matière dans le Nord du pays. Et si les premiers fruits de cette politique ambitieuse ne seront récoltés que d'ici quelques années, ils pourraient bien permettre aux Bracarenses de faire définitivement partie d'un Big 4 lusitanien à la faveur de l'instauration d'une idée de jeu propre au club qu'on inculquerait aux joueurs maison sur la lignée du travail d'un Benfica ou d'un Porto. C'est ce qui fait d'ailleurs de ces deux-là des très grosses écuries, et pas Braga (ça et le budget). Car en attendant de réaliser le rêve de Salvador, le SCB est juste une équipe chiante à jouer en championnat et en Ligue Europa. C'est d'ailleurs pour ça que les supporters des trois « grandes » ne la détestent pas, et ce n'est pas un hasard si ces derniers sont soulagés de voir le SCB plutôt qu'un Paços de Ferreira en C3. Car bien qu'un remake de la campagne de 2011 semble improbable pour les futurs adversaires de l'OM, on voit mal ces derniers rentrer à la maison bredouilles à l'issue de la phase de groupes. Surtout en Ligue Europa. Et ça, c'est forcément bon pour l'indice UEFA.

Braga, forteresse imprenable


En forme ou pas, il sera compliqué pour Braga de faire moins bien que les cinq points d'Estoril ou les quatre de Rio Ave l'an passé dans la même compétition. D'une, car leur effectif est intrinsèquement meilleur, et de deux, parce beaucoup de membres de l'effectif minhoto, y compris l'entraîneur, Paulo Fonseca, connaissent bien les compétitions européennes, aussi bien la Ligue des champions que la Ligue Europa. Wilson Eduardo, Alan, Baiano, Mauro… Tous sont accoutumés à la C3 et ses pièges, dont les équipes comme le Slovan Liberec font partie. Il est possible d'y gagner, comme d'y perdre des plumes. Si Braga suit sa logique de début de saison, c'est carrément une défaite qui pourrait attendre les Portugais en République tchèque.

Depuis le coup d'envoi du nouvel exercice, les Bracarenses sont tombés à chaque match officiel disputé hors de leurs bases. Et toujours sur le même score, 1-0, face à des équipes d'un niveau à peu près similaire à celui de Liberec (Estoril et Rio Ave). Ami des parieurs, le SCB ? Oui, et pas qu'à l'extérieur, car à l'inverse, le club d'Antonio Salvador se porte très bien dans son mythique Estadio Axa où il ne s'est incliné qu'à trois reprises, toutes compétitions confondues, l'année dernière (devant Porto, le Sporting et Maritimo). Et pour la nouvelle mouture, Paulo Fonseca repart sur les mêmes bases. Résultat, deux victoires convaincantes, six pions inscrits pour un seul encaissé, et la promesse de belles victoires européennes dans son stade « gravé dans la roche » . Là-bas, des équipes comme Arsenal, Liverpool et Benfica ont mordu la poussière au terme de soirées européennes décisives. Certes, la formation minhota n'est sans doute plus aussi forte, mais l'OM devra donc s'en méfier.

Le Sporting CP n'a pas le droit d'échouer


L'autre bonne nouvelle pour le Portugal, c'est qu'un Sporting en cache un autre. Éliminés de justesse par le CSKA Moscou en barrages de la C1, les lions de Jorge Jesus, doubles finalistes de la C3 en 2013 et 2014, nourriront de grandes ambitions chez la petite sœur de la coupe aux grandes oreilles. Malgré un groupe compliqué, composé du Beşiktaş, de Skenderbeu et d'autres Moscovites (ceux du Locomotiv), l'actuel second de Liga Nos apparaît comme le favori naturel de sa poule. L'expérience de son entraîneur, bien sûr, mais aussi celle d'éléments comme Rui Patrício, João Pereira, Adrien Silva ou Aquilani devrait mettre les Lisboètes dans de bonnes dispositions. Pour le Portugal, leur non-qualification en C1 est quasiment une bénédiction. Sur la piste aux étoiles, rien ne garantit que le Sporting aurait été capable de faire au moins aussi bien que l'an passé, tandis qu'une « qualification » en C3 offre au Sporting la possibilité de remporter son premier trophée européen depuis les années 60.

Évidemment, il est compliqué de savoir en septembre quels sont ou non les favoris à la victoire finale (et on ne les connaîtra pas avant décembre), mais c'est avec l'idée que ce trophée leur est accessible que les Leões vont attaquer la Ligue Europa. C'est ce que leur demande le président Bruno de Carvalho, mais aussi les socios. Briller en Europe pour redorer le blason sportinguista et surtout ne pas l'entacher. Car avec l'étiquette d'équipe de niveau Ligue des champions, la formation de Jorge Jesus n'aura pas de droit à l'erreur. Il en va de la réputation d'un club et de tout un championnat. Il ne s'agit pas que de points, mais aussi de crédibilité. Avec Braga, le Sporting sera le garant de l'image du championnat portugais. Pendant ce temps, Belenenses pourra traîner sa team « 100% lusa » sur les pelouses européennes sans grande pression. Rio Ave et Estoril, novices et seuls en C3 l'an passé, auraient bien aimé jouir du même luxe. À Sá Pinto et ses hommes de profiter de l'absence totale de pression sur leurs épaules pour aider le Portugal à résister à l'inéluctable coup de force de la Ligue 1 et des Russes.

Par William Pereira
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
valenciabeanz Niveau : District
Ça donne quoi Zakaria Labyad cette année ? Il joue avec le Sporting ?
Message posté par valenciabeanz
Ça donne quoi Zakaria Labyad cette année ? Il joue avec le Sporting ?


Il a été prêté dans un club qatari (normalement?). Pourtant il a fait des efforts, il a baissé son salaire et il sortait d'une bonne saison au Vitesse.

Au final, il ne peut s'en prendre qu'à lui même, s'il était resté dans son cocon au PSV pour apprendre et grandir comme l'a fait Depay, il serait ailleurs aujourd'hui.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
"les lions de Jorge Jesus, doubles finalistes de la C3 en 2013 et 2014" : petite faute d'accord, c'est JJ qui a fait deux finales de C3 avec Benfica, pas le Sporting, donc pas de s à "double finaliste". ;)
En tout cas, le Sporting a réalisé un joli mercato cet été avec les arrivées de Teo Gutierrez, Bryan Ruiz et Aquilani (malgré le raté sur Boateng). Sur le papier, ça a de la gueule en tout cas ! Petite question pour les suiveurs du championnat portugais : les deux premiers cités jouent depuis le début de saison ?
Huntelaar Niveau : CFA2
Ils ont eu de la chance d'avoir raté Boateng, crois moi.
Fait chier pour S04 mais bon, faut faire avec.

La C3 de cette saison a vraiment un bon niveau, si bien sur les "favoris" jouent +/- leur niveau.
On a 6 clubs en coupe d'Europe, le Portugal 5. Est-ce que quelqu'un sait comment sont calculés les points UEFA dans ce cas là, on additionne tout, ou on fait une moyenne?

Parce que ça fait quand même 6 matches (minimum) de coupe d'Europe de plus pour les clubs français cette saison, et autant de points potentiels. Y'a moyen qu'on repasse devant les portugais grâce à ça.
Message posté par HolteEnder
On a 6 clubs en coupe d'Europe, le Portugal 5. Est-ce que quelqu'un sait comment sont calculés les points UEFA dans ce cas là, on additionne tout, ou on fait une moyenne?

Parce que ça fait quand même 6 matches (minimum) de coupe d'Europe de plus pour les clubs français cette saison, et autant de points potentiels. Y'a moyen qu'on repasse devant les portugais grâce à ça.


Il me semble qu'on additionne tout, sans tenir compte du nombre d'équipes en jeu (z'avaient qu'à se qualifier les c*nnasses!).
Message posté par HolteEnder
On a 6 clubs en coupe d'Europe, le Portugal 5. Est-ce que quelqu'un sait comment sont calculés les points UEFA dans ce cas là, on additionne tout, ou on fait une moyenne?

Parce que ça fait quand même 6 matches (minimum) de coupe d'Europe de plus pour les clubs français cette saison, et autant de points potentiels. Y'a moyen qu'on repasse devant les portugais grâce à ça.


de toute façon si c'est pour jouer comme lyon hier on peut jouer l'europe avec 10 clubs, le portugal restera devant.

Ce n'est pas même un troll de l'OL, très peu de clubs français ont été irréprochables en europe ces dernières années.
Note : -1
Message posté par HolteEnder
On a 6 clubs en coupe d'Europe, le Portugal 5. Est-ce que quelqu'un sait comment sont calculés les points UEFA dans ce cas là, on additionne tout, ou on fait une moyenne?

Parce que ça fait quand même 6 matches (minimum) de coupe d'Europe de plus pour les clubs français cette saison, et autant de points potentiels. Y'a moyen qu'on repasse devant les portugais grâce à ça.


Pas de moyenne, sinon les petits championnats seraient trop favorises. Si t arrives a placer 5 clubs en Europe, c est que tu le merites, pas de raison qu un champ a 3 clubs puissent chopper plus de points que toi. Et c est pour ca que quand un club FR chie dans la colle c est tout l indice qui en pâti (manque a gagner). Que l OL finisse 3 eme de poule pour ensuite faire une bonne campagne en C3, ce serait bien mieux qu une élimination en 8eme . Le syst UEFA est quand meme bien plus lisible que celui FIFA, aussi plus facile a mettre en place vu qu il ne s agit pas de mettre un Chine-Bouthan sur le meme pied qu un Italie-Allemagne ou un Colombie-Portugal.
Alain Proviste Niveau : Ligue 1
Message posté par groin
Que l OL finisse 3 eme de poule pour ensuite faire une bonne campagne en C3, ce serait bien mieux qu une élimination en 8eme .

Mouais ce que tu dis est vrai mais je trouve pas ce système très juste : normalement quand t'es éliminé d'une compétition, t'es éliminé, point ! Je trouve pas normal qu'un club 3e de sa poule de LDC puisse rapporter plus de points, en faisant ensuite un beau parcours en EL, qu'un club sorti en 8e de C1...
Radamel_Falcao Niveau : Loisir
Les points sont divisés par le nombre d'équipes qualifiées.
Et ceux jusqu'au bout de la competition. Je m'explique:
Les Pt ont 3 équipes en C3
Points divisé par 3 et ceux jusqu'au bout de la compet'.
Par exemple si en demi il reste 1 equipe, les points sont divisés par 3.
En C1 c'est pareil. Si une équipe est reversée en C3, on incrémente donc le nombre d'equipe de 1 soit au total 4, et donc on divise par 4 les points. Voila
Radamel_Falcao Niveau : Loisir
En revanche ok gagne plus de points en C1 qu'en C3.
Salut holte, les points sont calcules sur une moyenne en fonction du nombre de qualifie a la base en Europe ..
Le Portugal et la France avait 6 clubs en coupe d'Europe les deux voient donc les pts/matchs divisée par 6.. Si les portugais ont que 5 clubs ( donc un qui a échoué en barrage d'el a priori ) le calcul est le même toujours divisé par 6.. On a pour le coup avec un club en plus des Pts potentiels en plus a rapporter au coeff UEFA mais une victoire portugaise vaut le même nbre de point qu'une victoire française a stade de la compétition égale.

J'espère avoir été a peu près clair !
Groin t'as tout faux ! Mais alors tout faux
Radamel_Falcao Niveau : Loisir
Bien vu Baygon. Effectivement les points sont divisés par le nombre d'équipes ayant accès aux coupes D'europe.
Le coefficient est obtenu à partir d'une moyenne, le résultat de la division du nombre de points obtenus par le nombre total de clubs représentant une association dans une saison donnée dans les deux compétitions. Ce résultat est ajouté à ses homologues des quatre saisons précédentes pour obtenir le coefficient. Si deux associations ont le même coefficient, celle qui possède le coefficient annuel le plus élevé dans l'année la plus récente est classée en premier.
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
4 14