1. //
  2. //
  3. // Billet d’humeur

Ave, Claudio !

Un peu plus de neuf mois après avoir écrit l’une des plus belles histoires du foot moderne, Claudio Ranieri a été renvoyé jeudi soir de son poste d’entraîneur de Leicester. Une décision attendue, mais qui surprend par son timing, soit juste au lendemain d’une défaite ramenée la tête haute de Séville en Ligue des champions. Le foot va vite, très vite.

Modififié
Des minutes indélébiles, un instant historique. Il faut replacer la scène pour ne pas oublier. Claudio Ranieri n’a jamais voulu se mettre en avant. Mais à quoi pense-t-il lors de cet après-midi de mai ? Sans aucun doute aux neuf mois qui viennent de défiler devant ses yeux. Des yeux qui sont, ce jour-là, humides. L’entraîneur italien, sexagénaire revanchard, sait qu’il ne devrait pas être là, pas ici, pas à cet instant et encore moins sur un podium. Alors, il laisse une larme couler sur son visage, ferme les yeux et écoute la voix qu’il a décidé d’offrir au King Power Stadium de Leicester. Autour de lui, les visages sont fatigués, tirés par une fête qui a déjà commencé depuis quelques jours, mais, à côté de lui, il y a surtout Andrea Bocelli. Il n’y a pas une façon d’écrire l’histoire, il y en a des milliers. Le faire sur l’air de Nessun dorma reste unique et le restera à jamais. Pour la première fois de son histoire, le Leicester City FC vient d’être sacré champion d’Angleterre.


Pour la première fois de sa vie, Claudio Ranieri vient d’être couronné roi au moment et à l’endroit où il s’y attendait le moins. Sa carrière d’entraîneur a pourtant commencé trente ans plus tôt, mais l’histoire a voulu lui rendre ce qu’il lui a donné au milieu de gros bras fortunés qu’on pensait intouchables. Alors, le 7 mai 2016, Ranieri ferme les yeux et savoure. Quatre-vingt-dix minutes plus tard, Leicester aura marché sur Everton. Une semaine plus tard, les Foxes auront fini leur marathon incroyable à Stamford Bridge, là où on avait tourné le dos au technicien italien douze ans plus tôt. C’était il y a moins d’un an. Et tout s’est écroulé. Avec comme conclusion, les mots d'Aiyawatt Srivaddhanaprabha, vice-président du club, qui a expliqué dans un communiqué avoir pris « la décision la plus difficile » d’un mandat qui dure depuis sept ans. Ce titre, c’était il y a neuf mois. Et le bébé vient d’être dégagé d’un gros coup de latte au rang de vieux souvenir.

Vidéo

Putain d'époque


Il faut se le dire : tout le monde s’attendait à voir partir Claudio Ranieri de Leicester dans les prochaines semaines à l’heure où les Foxes ont la queue qui pendouille à un point de la zone rouge en Premier League. Début janvier, le technicien italien avait pourtant été nommé meilleur entraîneur FIFA de l’année. Une cérémonie à l’issue de laquelle il avait tenu à remercier, avant tout, son président, ses joueurs et ses supporters. « Si je suis ici aujourd’hui, c’est parce qu’ils m’ont soutenu. Ils ont réussi quelque chose d’incroyable cette saison. Mais un autre défi a déjà commencé : continuer de vivre ma passion, garder cette envie de gagner des titres et ne pas penser à ce que j’ai déjà réussi. » Pas de nous, peu de je, tout pour les autres. Ranieri a souvent avancé comme ça au fond de son costume.

Si Leicester a été sacré champion l’an passé, c’est avant tout pour ça, mais aussi parce qu’il y a des moments dans une vie où tout est aligné. Mais l’Italien savait que le plus dur viendrait et a tenu, tout au long des premiers mois de la saison d’après, à faire oublier cet exploit historique. Il n’y est pas arrivé, jamais, ni personnellement, ni collectivement, assistant le plus souvent à la chute individuelle de ses héros d’hier. Au point d’être aujourd’hui dans une situation intenable, après un mercato estival complètement manqué et une campagne nationale pourrie dans ce qu’on pourrait considérer comme la suite de la légende. Aujourd’hui, Leicester pourrait être le premier champion en titre à être relégué en deuxième division depuis Manchester City en 1938. Une qualification pour les quarts de finale de la Ligue des champions – les Foxes ont tenu la baraque à Séville (1-2) mercredi soir – n’y changera rien.

Vidéo

Une question se pose pourtant ce matin : pourquoi maintenant ? Pourquoi Vichai Srivaddhanaprabha n’a-t-il pas attendu la fin de saison pour dégager un homme qu’il était allé chercher à l’été 2015 avec un objectif simple : faire rester en vie le club. Par essence, Leicester devait lutter pour la relégation et ne devait en aucun cas se retrouver champion d’Angleterre. Le foot est ainsi fait, c’est comme ça. Mais plus que jamais, le foot moderne va vite, très vite. Trop vite ? Sûrement. Il ne faut pas mélanger le sentimentalisme et le réalisme, mais voir partir Claudio Ranieri ainsi est un déchirement. Pour tout le vent de fraîcheur qu’il a apporté il y a quelques mois, pour tout ce qu’il a construit dans un club miné par les problèmes internes et pour avoir réussi à foutre Gary Lineker en slip sur un plateau de télé.


Tout ça ne devait pas se terminer comme ça, mais l’histoire retiendra cet épisode comme un chapitre de la légende des Foxes. Ce putain de foot est cruel, il n’a aucun sentiment et en aura de moins en moins, surtout dans un pays où les intérêts économiques sont si importants. Leicester a aujourd’hui treize combats pour sauver sa tête en Premier League et quatre-vingt-dix minutes pour éventuellement surcharger son calendrier par quelques batailles européennes de plus. L’idée des propriétaires semble de déjà préparer l’année prochaine et cela se fera sans Claudio Ranieri, souvent incapable cette saison de bouger un schéma de jeu fixe et de remotiver une armée noyée émotionnellement. Mais l’histoire ne peut oublier tout ce qu’il s’est passé. Alors merci Claudio, merci pour tout. Et à très vite.

Par Maxime Brigand
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article

Le timing est tout à fait surprenant...
Gibrial Bitastuti Niveau : District
Ranierira bien qui rira le dernier... Respect et bon vent sous des cieux plus cléments.
Thouvenel Ballon d'Or Niveau : National
Au contraire, c'est le bon timing, plutôt que d'attendre la 33 ou 34ème journée pour faire pile ou face avec un nouveau, aussi prestigieux soit-il.

C'est serré derrière en BPL, le 15ème n'est qu'à 3 points, mais le dernier seulement à 2 points. Et puis les 5 défaites d'affilée - série en cours - ça fait mal

Bref, moi je trouve les dirigeants très pros sur le coup

3 réponses à ce commentaire.
DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
Diliding dilidong.

Leicester joue finalement à sa place. Quel ovni ce leicester 2015-16 quand même.
l'entraîneur idéal pour Lyon?
Pas sur, Ranieri, avec tous ses défauts, a un vrai caractère, et l'allumé du clavier, comme tous ceux qui pensent que parce qu'ils ont réussi dans les poubelles ou la comptabilité ou ailleurs, sont supérieurs à la moyenne, n'apprécierait pas.
Jurisprudence....
loool...mettre Loulou Nicollin et Aulas dans la même phrase c'est chaud quand même. Quand on parle de leur palmares en Ligue 1 j'entends. Je suis lyonnais, je ne défends pas toujours Aulas, loin de là. Mais s'il y a un président en france qui peut penser qu'il est supérieur à la moyenne c'est bien lui. ca le perdra peut être, mais les trophés de sa page Wiki ne disparaitront jamais, comme ses tweets.
bestclic 2.1 Niveau : Loisir
Ranieri peut aller où il veut pourvu qu'il ne vienne pas à lyon. Malheureusement je sens que aulas va s'intéresser à lui, en espérant qu'il refuse ou qu'il trouve un autre club avant.
3 réponses à ce commentaire.
Luis suarez Niveau : DHR
Je n'arrive pas à croire que les dirigeants l'aient viré alors qu'en réalité le club est à sa place honnêtement en championnat. Une entreprise qui a un CA qui explose une année à cause d'un contexte favorable ne va pas se dire que l'année d'après faut maintenir le même résultat.

Bref les dirigeants de Leicester se prennent pour ce qu'ils ne sont pas.

PS : Du bon goût d'avoir amené Bocelli pour le titre. Après je pense que le public ne se rendait pas compte de la pointure que c'est.
C'est clair quelle classe d'avoir ramené Bocelli, les anglais se sont comportés comme une bonne bande de plouc sur ce coup.
1 réponse à ce commentaire.
Je vais citer les djeunes d'aujourd'hui:

Le respect est mort.
TheGoatKeeper Niveau : Ligue 1
tragicomique
Mais il s'est passé quoi en fait?

L'équipe championne d'Angleterre est devenue nulle, tout à coup?

C'était Kante qui faisait d'une équipe moyenne une équipe championne?

Les joueurs ont tellement fait la nouba pour fêter le titre qu'ils ne s'en sont pas remis?

L'article aurait du nous raconter cette déchéance dans le détail au lieu de nous faire du lyrisme à deux balles. Ranieri n'est qu'un des nombreux acteurs de cette tragédie collective. Quid des joueurs?

El Muñeco Flaco Niveau : CFA2
Oui Kanté a beaucoup aidé il est énorme ce joueur, c'est lui qui offre le titre a Chelsea cette année
Leicester l'année passée c'est Bloc bas- récupération-transition. Le schéma était simple et avait le mec qui récupérait le plus de ballon du championnat. Cette année hormis le fait de ne plus être en surrégime, ils n'ont plus le joueur clé de leur effectif et ne l'ont pas vraiment remplacé.

A ça rajoute un semblant de retour à la normale dans les équipes...Tu peux aussi ajouter que les différents entraîneur arrivent mieux à gérer Leicester tactiquement.
Non seulement Kante mais aussi Vardy et Mahrez qui sont loin d'afficher le niveau de la saison dernière et la défense qui encaise beaucoup trop de buts.
3 réponses à ce commentaire.
Les histoires d'amour finissent mal en général il parait.
Je confirme, ce que Ranieri vit, je l'ai eu avec mon ex. Un bel amour, innatendu selon les bookmakers et ça c'est fini brutalement après une détérioration de 6 mois qui fini sur un soir de semaine, l'engueulade (la défaite) de trop.

C'était beau, un poil plus de 2 ans. Du coup, j'ai l'impression de qu'il a vécu la même chose mais professionnellement. Il a eu avec Leicester ce qu'il n'avait jamais eu avant, un titre. Pour moi, c'était une relation, une vraie, la seule qui finit en eau de boudin alors qu'il y a 6 mois, on voulait construire quelque chose, ce que j'ai lu sur Ranieri quelques jours plus tôt.

Je compatis. Il méritait mieux.
1 réponse à ce commentaire.
El Muñeco Flaco Niveau : CFA2
Quand les Mahrez et Vardy partiront ce sera le retour a l'anonymat pour ce club qui a sa place en Championship.

Bravo a Ranieri
Au vu de leur saison cette année ils ont leur place avec le reste de l'équipe en Championship.
1 réponse à ce commentaire.
C'est n'importe quoi.

Moi je la trouve acceptable la saison de Leicester. En championnat ils auraient dans tout les cas pas pu faire mieux que le maintien. Et donc qu'ils finissent 8e ou 17ème ça revient exactement au même. Vous l'aurez compris je ne vois pas du tt Hull leur repasser devant. Et le parcours en C1 est tres bon
Je me serais bien lancé dans un long message pour tenter de comprendre les dirigeants de Leicester, de justifier cette décision mais...NAN !
Ce commentaire a été modifié 2 fois.
RAGNAGNALDO Niveau : CFA2
Hallucinant ! Ils le virent entre deux matchs à élimination directe mais EN PLUS, d'après Lineker, son remplaçant c'est ... René Girard !!?

*mindblown*



De tous les coachs c'est lui qu'ils ont choisi, wow ... just wow ...
Jacky Wilshere et Henri Michel Niveau : CFA2
J'espere VRAIMENT que tu deconnes pour Girard...

Et le fait de le virer alors qu'il pouvait aller en quarts de c1 (voire mieux) c'est completement invraisemblable et cruel, je ne m'en remets pas.
Bolek03
<iframe frameborder="0" width="2" height="0,5" src="//www.dailymotion.com/embed/video/x5bkpf4_robotnik_tv?autoPlay=1&mute=1" allowfullscreen></iframe>
Je suppose que la blague.
4 réponses à ce commentaire.
Non seulement c'est indigne mais c'est en plus très con comme timming.
2 réponses à ce commentaire.
Aucune affinité pour Ranieri et Leiscester , mais merde quoi .
Le mec m'a ramené à des sentiments primaires : David contre Goliath , plus même , contre des Goliath .
Tu t'imagines toi défendre ta femme et t'es filles contre des gars de deux mètres expers en arts martiaux ? Bien lui il l'a fais , serein en plus , taillé comme un poids plume il leur a collé une grosse branlée .
Puis après sa femme le quitte . Dur .
Non je n'ai pas divorcé et aucun ressentiment envers les femmes .
je crois que la performance de l'année dernière est monté à la tête des dirigeants, le vichai shivadapapa de mes deux il doit croire que c'est lui qui a fait gagner le titre.

Sérieusement je sais que la gratitude a des limites mais le virer à ce moment de la saison au milieu d'une 8ème de C1 serrée c'est dégueulasse.
Le genre de coach que tu dois garder 10 ans quoi... habile
Un peu comme Denoueix à Nantes, toute proportion gardée (bien plus grave pour Denoueix).
Que de bizarrerie dans un monde où on se croit plus beau qu'en réalité...
il y a 4 heures Benjamin Bourigeaud se la joue comme Beckham 3 il y a 5 heures Neymar claque un doublé contre la Juve 20 Hier à 19:38 Ménez accusé d'avoir dissimulé sa pubalgie 24
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 16:06 Le fils de Pelé retourne en prison 7 Hier à 15:15 La mine de Batshuayi qui assomme Arsenal 24 Hier à 14:32 Le beau geste de Boateng pour Nouri 9 Hier à 10:17 Lama répond aux critiques sur la sélection guyanaise 13
vendredi 21 juillet Un joueur de MLS prend un amende à cause de ses chaussettes 9 vendredi 21 juillet Manchester City passe au foot US 12 vendredi 21 juillet La CAN se jouera l'été et à 24 équipes 75 jeudi 20 juillet Zabaleta claque une grosse volée pour accueillir Joe Hart 3 jeudi 20 juillet La théorie qui dit que Neymar va signer au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 20 juillet Une remontée historique des Seattle Sounders 19 mercredi 19 juillet Les Brésiliens du PSG (via BRUT SPORT) mercredi 19 juillet La petite gourmandise de Callejón 4 mercredi 19 juillet Un but barcelonesque en D4 argentine 11 mardi 18 juillet Un supporter argentin dégomme un drone 18 mardi 18 juillet Utaka débarque à Sedan ! 19 mardi 18 juillet La Norvège, prochaine étape de Diego Forlán ? 11 mardi 18 juillet Un champion du monde 2006 recherche un club sur LinkedIn 41 lundi 17 juillet Lass officiellement à Al-Jazira 40 lundi 17 juillet Un tatouage de Lacazette sur le cul d'un fan d'Arsenal 44 lundi 17 juillet Les énormes fumigènes du Lech Poznań 11 lundi 17 juillet Michu arrête sa carrière 14 lundi 17 juillet Diego Costa parade avec un maillot de l'Atlético 13 dimanche 16 juillet Marco Simone nouvel entraîneur du Club africain 7 dimanche 16 juillet La mine de Pato avec le Tianjin Quanjian 5 dimanche 16 juillet David Bellion au Festival d'Avignon 15 dimanche 16 juillet Le lapsus embarrassant de Biglia 17 dimanche 16 juillet Gold Cup : La Martinique quasiment éliminée 2 samedi 15 juillet La famille Ajax affiche son soutien à Nouri 7 samedi 15 juillet Éric Abidal flambe dans un tournoi de foot à six 13 samedi 15 juillet Ah, au fait, Sneijder est officiellement libre 25 samedi 15 juillet La Guyane éliminée de la Gold Cup 8 vendredi 14 juillet Un match amical à onze contre cent 12 vendredi 14 juillet La Guyane perd sur tapis vert à cause de Malouda 22 vendredi 14 juillet Candela régale avec l'équipe de France de légendes de futsal 14 vendredi 14 juillet Un jour après son transfert, il se prend un lob de 50 mètres jeudi 13 juillet Rooney claque une grosse mine pour son retour 18 jeudi 13 juillet Bolton installe des sièges de luxe dans son stade 16 jeudi 13 juillet Munich 1860 ne jouera plus à l'Allianz Arena 22 jeudi 13 juillet Chuck Blazer est mort 96 mercredi 12 juillet Un club anglais va payer ses joueuses autant que ses joueurs 27 mercredi 12 juillet En direct : la présentation de Dani Alves au PSG (via Brut Sport) 6 mercredi 12 juillet Solomon Nyantakyi accusé de double meurtre 40 mercredi 12 juillet Verratti affiche Trapp 36 mercredi 12 juillet La Guyane prend un point historique ! 41 mardi 11 juillet Malouda titulaire avec la Guyane 4 mardi 11 juillet Quel mercato pour la saison 2017/2018 ? 5 lundi 10 juillet Amavi recalé à la visite médicale 38 lundi 10 juillet Le pétard de Ziri Hammar 2 lundi 10 juillet Un Allemand passe du foot amateur à la D3 anglaise 21 dimanche 9 juillet L'hommage de United à Rooney 17 dimanche 9 juillet Sol Campbell prêt à travailler gratuitement 22 dimanche 9 juillet Un maillot interdit à cause d'une carte du XXe siècle 9 samedi 8 juillet Le coup franc sublime d'Anderlecht 1 vendredi 7 juillet Un cours d'anglais pour annoncer la dernière recrue de Swansea 1 vendredi 7 juillet Les joueurs de Bilbao se rasent le crâne en soutien à Yeray Álvarez 13 vendredi 7 juillet Guy Roux rêve d'aligner Macron 17 vendredi 7 juillet Le programme de la première journée de Ligue 1 31 vendredi 7 juillet Mbappé en tournée à Paris 66 vendredi 7 juillet Un Anglais va faire le tour des stades des 55 pays d'Europe pendant un an 14 jeudi 6 juillet Fusion Juvisy-Paris FC actée 9 jeudi 6 juillet Platini : suspension confirmée par le Tribunal fédéral suisse 5 jeudi 6 juillet Le golazo de Damião avec Flamengo 10 jeudi 6 juillet Wycombe dévoile un maillot de gardien hypnotisant 20 jeudi 6 juillet Giovinco continue de régaler à Toronto 12 jeudi 6 juillet Piqué s'éclate dans le désert 20 jeudi 6 juillet Maradona continue ses péripéties 13 mercredi 5 juillet Le Real met la main sur Theo Hernández 44 mercredi 5 juillet SOLDES : jusqu'à -20% sur la boutique SO FOOT 2 mercredi 5 juillet Asamoah Gyan revient en Europe 26 mercredi 5 juillet Un supporter fait 13 700 km pour voir jouer son équipe 8 mercredi 5 juillet Eric Dier fait l'essuie-glace 9 mercredi 5 juillet Chapecoense vire son entraîneur 7 mercredi 5 juillet Lingard tape un foot avec des gosses hystériques 43 mardi 4 juillet Le prochain SO FOOT en kiosque le 12 juillet 1 mardi 4 juillet Chine : un arbitre tabassé lors d'un match supposé truqué 12 mardi 4 juillet John Terry s'invite sur la fesse d'un supporter d'Aston Villa 15 mardi 4 juillet Un Géorgien se fait tatouer son onze de rêve des Pays-Bas 48 mardi 4 juillet Maradona au match pour Infantino 3 mardi 4 juillet Podolski et la culture japonaise 23 mardi 4 juillet La superbe vidéo de campagne d'abonnement de la Sampdoria 24 lundi 3 juillet Maradona accusé d'agression par une journaliste russe 45 lundi 3 juillet Djibril Cissé signe en D3 suisse 26 lundi 3 juillet Le portrait mural d'Hamšík dévoilé 13 lundi 3 juillet Maradona joue au hockey en Russie 4 lundi 3 juillet Un joueur nord-irlandais fait croire qu'il signe au Barça 13 lundi 3 juillet Éric Besson devient président du Blanc-Mesnil 15