AVB en veut à Abramovitch

Modififié
3 9
André Villas-Boas n'a pas oublié son licenciement de Chelsea, début mars dernier. Roman Abramovitch, qui avait déboursé 15 millions d'euros pour le faire venir, estimait alors que les résultats n'étaient pas à la hauteur de son investissement et de « son » Chelsea.

Logique et, dans les faits, le Russe avait complètement raison. Pourtant, AVB garde ce souvenir en travers de la gorge. Présent ce mardi à l'inauguration du nouveau centre d'entraînement de Tottenham, dont il est le nouvel entraîneur, il n'a pas hésité à cracher sur son ancien employeur :

« Je respecte la décision du propriétaire de Chelsea, mais je ne l'accepterai jamais. Je lui ai dit que je n'avais pas à supporter seul un échec qui n'est jamais le fait d'une seule personne. C'est lui qui était venu me chercher, il n'a pas tenu toutes ses promesses, et la décision de mettre fin à notre projet lui revient entièrement. »

Sûr que la décision revient à Abramovitch. Mais du coup, le choix Di Matteo, les victoires consécutives, la remontée en championnat, la victoire en Cup et surtout la victoire en Ligue des champions, ça lui revient aussi, non ? AP
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

nikowenji Niveau : DHR
Les roux, des enfants de satan!!
Dendecuba Niveau : CFA
Note : 10
Et comment! Les accidents de la route les plus graves sont causés par les deux roux
Note : 1
Putain* de rouquins...
en tous cas ce fut le meilleur choix de sa part!!!!!!
OuinOuinOuin Niveau : Ligue 1
Un petit air de Lionel Messi quand même.
il a pas encore tourné la page ? Pourtant, une de perdue, dix de retrouvées comme dirait l'autre ...
J'suis content qu'il soit à Tottenham.


Ils finiront à une 7ème place bien dégueu et Liverpool pourra finir devant, héhé.
"Danny10", supporter de Liverp... Oh mon Dieu, ce mec est un fan de Danny Murphy!
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
3 9