1. //
  2. // Évian TG
  3. // Interview 40 ans de Cédric Barbosa

« Avant, si on n'écoutait pas, on prenait cher ! »

Cédric Barbosa fête aujourd'hui ses 40 ans. Depuis Évian et la Ligue 2, le doyen du foot pro passe en revue l'ancienneté, les mentalités, l'étranger et même un Troyes-Sedan. La quarantaine rugissante.

Modififié
Bon anniversaire ! 40 ans, ce n'est pas rien. Quelque chose de prévu ?
C'est gentil ! Rien de prévu de particulier, non. Je sais pas si le club va faire quelque chose, mais moi, j'ai rien prévu. C'est vrai que c'est pas habituel dans le monde du football, surtout français. Mais je ne me prends pas la tête avec ça, je ne me considère pas comme un joueur de cet âge-là. Je le vis bien, pour l'instant.

Avec les années, atteindre la barre des 40 ans sur le terrain peut devenir une motivation ?
Oui, toutes les motivations sont bonnes à utiliser pour vous aider a être performant. Donc oui, ça peut être une motivation. En revanche, un objectif ou un record, non, je ne cours pas après ça. Mais une motivation, c'est certain.

Vous pensez être un symbole ?
Être un symbole, ce n'est pas le plus important. Ce qui est important, c'est si je contribue à ce que les mentalités changent un petit peu dans ce sens-là. Ça serait top, j'aurais laissé au moins ça au football français (rires). Si les gens, les présidents, les clubs peuvent évoluer un petit peu sur ce côté-là, ça serait bien pour mes jeunes coéquipiers, tout simplement.

« À l’époque, on m'avait fait une proposition à mon sens indécente, j'avais même pensé à une blague sur le coup. Après, c'est rentré dans l'ordre, mais sur le coup, ça fait mal. Vous marquez huit buts, huit passes, on vous propose un contrat quasi à 40% de ce que vous aviez... » Cédric Barbosa

Vous avez pu être victime de votre âge ?
Mon club l'a forcément utilisé dans les négociations. J'ai un an de plus à chaque fois, donc quand on discute pour les contrats... Ça fait cinq ans (sur les sept au club, ndlr), chaque année depuis qu'on est en Ligue 1. On voit année par année. Ça peut se comprendre aussi, ça permet au club d'avoir une sécurité, moi ça me donne une motivation supplémentaire pour être performant. C'est un tout, c'est pas toujours facile à vivre quand on est joueur, mais voilà, c'est comme ça.


Vos bonnes performances n'ont jamais pu faire évoluer la situation ?
J'ai toujours eu des bonnes stats depuis que je suis ici. À l’époque, on m'avait fait une proposition à mon sens indécente, j'avais même pensé à une blague sur le coup. Après, c'est rentré dans l'ordre, mais sur le coup, ça fait mal. Vous marquez huit buts, huit passes, on vous propose un contrat quasi à 40% de ce que vous aviez... Après, ça s'est arrangé. J'ai dû faire un petit effort. Malheureusement, mais c'est la loi du métier.

Comment expliquez-vous cette seconde jeunesse à partir de votre arrivée à Évian, à 33 ans ?
En fait, ce sont mes stats qui ont gonflé. Auparavant, je faisais quand même des belles saisons dans les clubs où je suis passé, mais je jouais parfois plus bas, j'étais davantage à l'avant-dernière passe qu'à la dernière passe... Mais mes saisons étaient quand même bonnes. Depuis que je suis arrivé ici, j'ai une confiance en moi, une maturité. Mais ce n'est pas seulement ma mécanique à moi, c'est aussi ce que m'apportent mes coéquipiers. Bien se sentir dans l’équipe, dans le club, c'est un tout, pas que personnel.


Vous n'avez jamais joué à l'étranger, c'est un regret ?
C'est pas un regret, mais c'est vrai qu'une petite aventure à l’étranger ne m'aurait pas dérangé. J'ai jamais trop été approché par des clubs, c'est comme ça, ma carrière est ainsi faite. Ça reste quelque chose qui m'aura manqué parce qu'apprendre une culture, un mode de fonctionnement différent dans le milieu du foot, c'est toujours enrichissant. Bon, je suis très content et très satisfait de ce que j'ai fait en France, c'est déjà pas mal. Après, avec des si, on peut refaire le monde.

Les mentalités par rapport à l'âge sont différentes à l'étranger ?
On peut s'apercevoir qu'arrivé à la trentaine, en France, on est un peu regardé avec des yeux bizarres. Dans des championnats comme l'Angleterre ou l'Italie, il y a des joueurs qui ont 30, 34, 35 ans, ça ne pose pas de problème. Ils jouent aussi dans des très gros clubs, je pense à Maldini, Costacurta, dans des gros clubs quoi ! Terry... y en a plein ! Ça pose pas de problème à partir du moment où le joueur est performant. Ils ont des mentalités sûrement différentes, je pense qu'ils se disent que l'expérience et le vécu d'un joueur à très haut niveau peuvent être très intéressants pour les jeunes, pour les encadrer. Ils voient les choses complètement différemment, c'est tout. En France, on a la chance d'avoir de très bons jeunes donc, à valeur égale ou à salaire un peu moindre, on préfère mettre un jeune, ça coûte moins cher et on se dit qu'on peut avoir une plus-value à la sortie. C'est un mode de fonctionnement. Aussi, le fait d'avoir des budgets bien plus importants dans ces championnats fait qu'ils se posent moins de questions. Le risque est moins important. À la base, le jeune joueur coûte moins cher, avec l'espoir de pouvoir gagner de l'argent dessus s'il devient quelque chose. En France, les budgets sont restreints, tous les clubs doivent faire attention, c'est à cause de ça aussi, faut chercher à comprendre. La question se pose peut-être différemment. Si le joueur est performant, on garde les deux, alors qu'en France, on ne peut pas se le permettre. Faut chercher des raisons à tout cela, il doit y en avoir. Faut demander aux présidents !

En France, la situation n'évolue pas ?
J'ai l'impression qu'on en revient un petit peu, je vois qu'il y a pas mal de joueurs d'expérience qui ont dépassé la trentaine et qui sont encore dans des clubs. Je pense à Hilton, qui est un des meilleurs joueurs de Montpellier cette année, à 38 ans. Des joueurs comme ça sont importants, et c'est dommage de s'en passer. Mais c'est mon avis, après...

« On en a vu combien, des joueurs avec d'énormes qualités, mais qui, parce qu'ils étaient un peu fêtards, parce qu'ils pensaient plus à la bagnole qu'à vraiment se mettre à fond dans leur métier, sont restés des joueurs normaux ? » Cédric Barbosa

Vous avez un rôle à part du fait de votre ancienneté ?
Mon premier rôle, c'est d'être bon sur le terrain et de montrer l'exemple, avant tout. Ça reste le premier rôle, parce que si vous voulez prendre la parole dans un vestiaire et que vous êtes médiocre, on va dire : « Bon, il a du vécu, c'est un ancien, il est bien gentil, mais sur le terrain, il est pas trop performant, on n'a pas envie d'écouter, ou on va écouter et ça va rentrer d'un côté ou de l'autre. » Déjà que les mentalités modernes sont particulières... Donc j'essaie, tant bien que mal, à la fois à l'entraînement et en match, de donner l'exemple, par mon comportement et mes performances. Après, on a un rôle d'encadrement des plus jeunes, de guide. La situation dans laquelle on est cette année par exemple, je l'ai déjà vécue X et X fois, donc ça permet peut-être de leur donner des ressorts pour qu'ils soient libérés quand ils vont jouer le match du samedi, pour ne pas se mettre une pression parce que les points sont très importants chaque samedi pour nous (vendredi, ndlr).

C'est quelque chose qui vous est expressément demandé par le club ?
Effectivement, le président m'utilise un petit peu pour avoir un rôle comme ça, c'est logique. Chez certains, c'est naturel, d'autres moins. C'est important de rendre un peu aux jeunes ce que j'ai pu apprendre de mes anciens coéquipiers. J'ai eu la chance de connaître de très grands joueurs, donc l'idée, c'est d'essayer de donner les conseils que eux m'ont prodigué par le passé. Sans prétention, sans se la raconter, en étant sincère et en essayant d'être juste et honnête avec eux, tout simplement.

Vous parlez de mentalités modernes particulières ?
Aujourd'hui c'est tellement difficile avec l'entourage, au niveau familial, agent ou amis. Ils ont l'opportunité de jouer très tôt, de gagner un peu d'argent rapidement. Le fait de dire à un joueur qu'il a été bon alors qu'il a été très moyen, c'est pas lui rendre service. Donc c'est un rôle qu'on doit avoir. On a l'impression qu'ils écoutent, mais est-ce que ce qui rentre d'un côté ne ressort pas de l'autre ? Est-ce qu'ils ont envie d'entendre la bonne critique ou la critique qui leur fait plaisir ? Moi, j'ai toujours écouté. Mais à l'époque, si on n'écoutait pas, on prenait cher ! (rires) Les mentalités étaient différentes, dans les vestiaires, c'était complètement différent. Mais il faut vivre avec son temps, il faut évoluer. J'apprends à vivre avec eux, ils apprennent à vivre avec moi, c'est ce qui fait la cohésion et le charme du sport collectif.


La gestion à l'intérieur du groupe est plus laxiste aujourd'hui ?
Je ne dis pas que c'est laxiste, je dis juste qu'aujourd'hui, l'argent... À un moment donné, on va peut-être moins chercher au fond de soi-même les choses, on pense qu'elles arrivent toutes seules. On se met un doigt dans l'œil, parce que ce n'est pas comme ça. À force de persévérer, de travailler, on arrive à pouvoir devenir quelque chose. On en a vu combien, des joueurs qui avaient énormément de qualité, mais parce qu'ils étaient un peu fêtards, parce qu'ils pensaient plus à la bagnole qu'à vraiment se mettre à fond dans leur métier, qui sont restés des joueurs normaux, alors qu'ils avaient des qualités exceptionnelles ? C'est arrivé dans tous les temps. Mais peut-être encore plus aujourd'hui parce qu'on leur vend du rêve très tôt. Ils commencent à joueur au foot et ils ont des salaires à 10 000 €. C'est pas la réalité des choses, ça peut faire tourner des têtes. Et ça peut aussi ne durer que deux ans.


Vous avez commencé en pro en 1994. Y a-t-il eu un moment charnière dans l'évolution du football depuis vos débuts ?
C'est sûr que la Coupe du monde 98 a donné un essor important au football français. Mais on n'est pas encore au niveau d'autres championnats, on voit bien qu'on a du mal à remplir les stades, on voit bien que les politiques ne nous aident pas forcément au niveau fiscal, on voit bien que ce n'est pas simple, le football français. La preuve, tous les bons joueurs prennent la poudre d'escampette dès qu'ils peuvent, parce que les clubs étrangers ont des moyens. On a eu une certaine évolution, mais aujourd'hui, ce n'est pas suffisant. Est-ce que l'Euro va nous donner un nouvel élan ? Ça serait génial. Mais faut que ça ne soit pas que dans le milieu du foot, c'est un problème qu'il faut régler bien au-delà du foot.

Et vous, de quoi est fait votre avenir ?
Très sincèrement, il y a plusieurs hypothèses, c'est pas encore défini. Je suis dans une situation où il faut que je me pose les bonnes questions, je sais que la reconversion est très importante. On a commencé à discuter depuis un petit moment avec mon président. Maintenant, je vais voir aussi ce que souhaite faire l’entraîneur. Mais en ce moment, on a des échéances importantes, parce qu'on joue des matchs au couteau tous les week-ends, donc on n'a pas trop le temps de se concentrer sur ça. Mais moi, je sais où je veux aller, je sais ce que je veux faire, si ce n'est pas cette année, ce sera l'année prochaine. C'est à voir en fonction de ce que tout le monde souhaitera, je ne suis pas le seul décideur, évidemment.

S'il fallait retenir un but de Cédric Barbosa, vous choisiriez lequel ?
Je n'ai jamais marqué de fantastique but. Je dirais mon coup franc l'année dernière contre Lyon, ou mon but contre Dijon cette année. J'avais marqué aussi un très joli but avec Troyes contre Sedan dans le derby des Ardennes. Bon, ce sont des jolis buts, mais pas non plus des buts exceptionnels comme peuvent en marquer certains grands joueurs ! (rires)



Propos recueillis par Eric Carpentier
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Salutations, respect et félicitations pour ta belle carrière et ta longévité Mr Barbosa!

Je me suis lassé du Parc des Sports d'Annecy et du jeu de l'ETG, mais Barbosa m'a laissé un super souvenir, il a tellement contribué et apporté à ce club...

Il va peut-être aider à faire évoluer l'idée qu'on se fait en L1 sur les joueurs âgés plus de 34/35 ans et qu'on dit cramés.
Interview intéressante sur le thème de la place du joueur âgé dans un club dans notre ligue 1. On voit qu'il a médité pas mal là dessus.
C'est un joueur que j'aime bien, le joueur a l'air serein et lucide et parle franchement. Sympa l'interview.

Mais c'est pas la France qui taxe trop les clubs, c'est les autres pays qui ne le font pas assez. C'est pareil pour les entreprises, c'est nivellement par le bas pour les attirer mais après y a plus d'argent dans les caisses de l'état.

PS : Petite erreur de retranscription pour la question :
Et vous, de quoi est fait votre avenir ?
"je vais voir aussi ce que souhaite faire l’entraîneur" ;
je suppose que c'était : ce que je souhaite faire avec l'entraîneur
pardon c'est compréhensible en fait, sais pas pourquoi j'ai bloqué là dessus.
Sinon je suis pour qu'il y ait davantage de joueurs expérimentés mais sa réflexion très poussée et juste ne le fait pas vraiment espérer...
Le mec se plaint que les jeunes a 10Ke par mois sont incapables d'accepter la moindre critique et ne se bougent pas le cul.

Et derrière c'est "oh il faudrait plus d'avantages fiscaux pour le foot..".

Pour filer 25Ke au lieu de 10 aux mêmes mecs, toujours en espérant la plus value, faudrait vraiment que nos politiques soient encore plus cons qu'on ne le croit.
Thérèse je te retourne Niveau : CFA2
563 matchs en pro, 59 buts. Plus de la moitié des matchs en Ligue 1.
Troyes - Sedan le derby des Ardennes ????? Vraiment ? Sinon bons souvenirs de ce joueur lors de sa saison à l'ESTAC, il avait une bonne mentalité et se donnait à fond à chaque match.
Il vient régulièrement en vacance dans un hôtel dans lequel je bosse et franchement il est vraiment super sympa et reste très modeste.
Roland Gland Niveau : DHR
Je suis allé voir OM-ETG l'année dernière. Il me semble que le seul savoyard qui tenait la route au milieu face à l'équipe de Bielsa, c'était lui. Le dannois, si précieux auparavant commençait à baisser de régime.

Un milieu polyvalent, bon tireur sur cpa, très bonne lecture du jeu. Et quelle longévité!
C'est des gars comme Barbosa, Nivet à Troyes ou encore Féret qui me font aussi vibrer. Des mecs qui ont pas eu la carrière au niveau de leur football. Et tu te rends compte qu'ils vivent le foot, à leur âge, dans des clubs pas forcément folichons. Mais ils sont quand meme la tout les WE, et ca c'est beau.
hasta la victoria nunca Niveau : Loisir
Le mec ne parle quand même que de thune (avec toute la sympathie que j'ai pour lui !)
il y a 2 heures Le bilan de la saison est en kiosque !! il y a 2 heures Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 69
il y a 3 heures Un petit bijou en MLS 2 il y a 6 heures Trejo de retour au Rayo 16 il y a 6 heures Oscar suspendu huit matchs 22 il y a 8 heures Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 41
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
il y a 9 heures Zlatan vers Los Angeles ? 37 il y a 9 heures Parme va passer sous pavillon chinois 34 il y a 10 heures La panenka d'Alessandrini 17
Hier à 14:01 L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 Hier à 12:06 F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 Hier à 11:50 Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 Hier à 11:31 La volée monstrueuse de Bruma 27 Hier à 10:59 Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 Hier à 10:27 Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 Hier à 10:11 Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 200 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 47 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 54 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 26 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8 dimanche 4 juin Mondial 2030 : l'UEFA pousse l'Angleterre à se présenter 11 dimanche 4 juin Suivre SO FOOT sur les réseaux sociaux 1 samedi 3 juin Combien le Real Madrid a dépensé pour gagner la Ligue des champions samedi 3 juin Asensio clôt le débat 3 samedi 3 juin Casemiro et Cristiano mettent le Real en orbite 1 samedi 3 juin Le sublime retourné de Mandžukić pour l'égalisation 5 samedi 3 juin CR7 ouvre le bal 1 samedi 3 juin Le tifo des supporters turinois lors de l'entrée des joueurs 2 samedi 3 juin Les anciens de la Juve à fond derrière les Bianconeri samedi 3 juin Del Piero débarque à Cardiff en roi 2 samedi 3 juin Des ultras parisiens taquinent une hôtesse de l'air 17 samedi 3 juin Buffon pourrait détrôner Maldini ce soir 20 vendredi 2 juin Munich 1860 perd son statut professionnel 21