1. // Les restes du monde

Avant la neige

Nouvelle rubrique, avec l'actualité des championnats partout dans le monde, hors les cinq cadors européens. Pour démarrer, tour d'horizon des nouveaux titrés en Europe, dans les championnats se terminant à l'automne.

Modififié
0 0
Russie – Premier League


A une journée du terme, tout est déjà joué avec la victoire du Zenit Saint-Pétersbourg devant les 3 autres gros bras du moment, respectivement le CSKA, le Rubin Kazan et le Spartak. Le sacre du Zenit a été conquis grâce à une victoire sur Rostov (5-0), fêtée dans la violence (envahissement confus du stade, dégâts dans la ville, un policier grièvement blessé). C'est seulement son deuxième titre après celui conquis en 2007, et le premier pour le nouvel entraîneur, Luciano Spalletti, qui a réussi son pari dès sa première année à la tête du club russe. L'équipe championne est un mix cohérent entre cadres de la sélection russe (Zyryanov, Shirokov, Bukharov, sans oublier Semak, débarqué en août de Kazan) et délégation étrangère (Danni, Bruno Alves, Nicolas Lombaerts...). La recette est identique pour le CSKA d'ailleurs, avec Akinfeev, Berezutskiy et Ignashevich d'un côté, Honda, Vagner Love, Mark Gonzalez, Seydou Doumbia et Sekou Oliseh (neveu de Sunday) de l'autre.

Norvège – Tippeligaen


Sans surprise, Rosenborg a décroché le 22e titre de son histoire en prenant une avance confortable sur Valerenga et Tromse. Le club de Trondheim a même fait très fort en terminant la saison invaincue, avec 19 victoires et 11 nuls en 30 journées. Les cadres de cette équipe sont le capitaine Mikael Dorsin (passé par Strasbourg), le vétéran Steffen Iversen en attaque et surtout la révélation ghanéenne de la dernière Coupe du monde, le milieu défensif Anthony Annan (courtisé par MU et Chelsea). C'était le 14e titre en tant qu'entraîneur pour la légende Niels Eggen, qui avait conquis son premier championnat en 71. A 69 ans, il cède sa place à Jan Jönsson, ex-coach de Stabaek, décevant 12e. Autre déception, le club de Molde, 11e, vient néanmoins de réaliser un gros coup en convaincant Ole Gunnar Solskjaer de tenter sa première expérience à la tête d'une équipe première en 2011. Il quittera donc Manchester United, où il est arrivé en 96 en provenance de... Molde, et où il est actuellement entraîneur de la réserve depuis sa retraite sportive il y a trois ans.

Suède – Allsvenskan


Malmö a définitivement assuré son titre lors de la dernière journée en s'imposant 2-0 devant Mjällby. Après 2004, c'est seulement le deuxième championnat décroché par le club de formation d'Ibrahimovic depuis l'âge d'or de la fin des eighties. L'année du centenaire, cette victoire tombe bien. A Malmö, plus que les joueurs, c'est l'entraîneur la star, puisqu'il s'agit de Roland Nilsson, le deuxième plus capé en sélection suédoise derrière Thomas Ravelli. Göteborg, 7e, et l'AIK, 11e, déçoivent. Seul l'Helsinborg cher à Henrik Larsson tient son rang, à la deuxième place. Des nouvelles du prolifique buteur du Celtic (entre autres) : il est aujourd'hui entraîneur d'une équipe de D2 suédoise, Landskrona, qui a manqué de peu l'accession.

Finlande – Veikkausliiga


Sans surprise, le HJK Helsinki décroche son 23e titre, tandis que Jari Litmanen, bientôt 40 ans, est relégué avec son club de Lahti.

Belarus – Premier League


Cinquième titre consécutif pour BATE Borisov, notamment grâce à son joueur brésilien, un certain Renan. BATE se retrouve désormais à un titre de dépasser au palmarès le Dinamo Minsk du français Aurélien Montaroup.

Islande – Landsbankadeild Karla


C'est une grande première dans le championnat islandais, avec le titre conquis par l'UBK Breidablik aux dépens du FH Hafnarfjörour, club plus habitué aux honneurs (et excellent en test d'orthophonie). La révélation 2010 s'appelle Alfreo Finnbogason, 21 ans, qui vient de signer en Belgique, à Lokeren.

Arménie – Premier League


Dixième titre consécutif pour Pyunik Yerevan, l'ancien club d'Apoula Edel. Il a néanmoins été difficile à décrocher, puisque le deuxième, Banants FC (autre club de Yerevan) suit à seulement un point.

Irlande – League of Ireland


Les grands rivaux de Dublin, Shamrock Rovers et le Bohemian FC, se sont livrés une belle bagarre en tête jusqu'à l'ultime journée. C'est finalement le premier nommé qui, à la différence de buts, décroche son 14e titre, le premier depuis 1994. Un beau retour à la lumière pour un club passé tout près de la faillite il y a cinq ans.

Estonie – Meistriliiga


Premier titre depuis 2003 pour Flora Tallinn, champion d'Europe du nombre de buts inscrits par match en championnat (104 buts en 36 journées, prends ça la L1).

Lettonie – Virsliga


Skonto Riga est champion, après une traversée du désert de 5 ans (avant cela, le club avait conservé son titre de 1991 à 2004, prends ça l'OL).

Lituanie – A Lyga


Après 2008 et 2009, Ekranas décroche encore la première place, avec un Français dans l'effectif : Yamoudou Camara, défenseur formé à Nancy.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Aucun commentaire sur cet article.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Le Werder blême
0 0