En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 2 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Auxerre/Ajax

Auxerre se voyant sous l'eau

Si l'AJA perd contre l'Ajax ce soir, elle réussira l'exploit de s'assurer la dernière place du groupe au bout de quatre journées. Malheureusement, les raisons d'y croire sont peu nombreuses.

Modififié
« Même si on gagne ce match, c'est difficile de parler de huitièmes en étant aujourd'hui derniers de la poule. Avec trois matchs, trois défaites. Si on venait à battre l'Ajax, on pourrait envisager l'Europa League. Ce qui est important maintenant, c'est de gagner un match. A Bernabeu, ça va être compliqué. A priori le plus facile, c'est contre l'Ajax » . On ne peut pas dire que Jean Fernandez puait l'optimisme en se pointant à la conférence de presse d'avant-match, hier. Cela dit, il a tellement bien résumé la situation qu'on ne sait plus trop quoi raconter. Pas d'inquiétude, on va trouver.


Suspendus pour des conneries


Si Auxerre a des raisons de s'inquiéter, ce n'est pas vraiment à cause de ses trois premières performances en Ligue des Champions. Au fond, malgré les défaites, l'AJA n'a jamais été ridicule. Après une défaite inaugurale à San Siro construite en trois minutes par Ibrahimovic, alors que les Bourguignons avaient fait mieux que résister durant la première heure de jeu, le scénario s'était répété à l'Abbé Deschamps, où les locaux ont cru à l'exploit pendant 80 minutes contre le Real, jusqu'à une reprise de volée di mariesque et briseuse de rêve.


Reste ce match aller face à l'Ajax, dont il est difficile de tirer un bilan positif. Certes, les hommes de Jeannot n'ont pas démérité et le match nul n'aurait pas été scandaleux. Mais que dire d'une équipe qui ne parvient pas à remonter un petit but malgré une supériorité numérique d'un tiers de match ? Surtout, l'AJA ne s'est pas contentée de perdre, elle a aussi considérablement réduit ses chances pour le match retour en perdant Oliech et Mignot pour des conneries (un but de la main et une contestation depuis le banc de touche). L'équipe qui accueillera les quadruples champions d'Europe pour le match de la dernière chance (une défaite et la dernière place est assurée) est donc un assemblage avec les moyens du bord.


« Faire plaisir aux supporters »


Offensivement, la suspension d'Oliech s'ajoute aux absences de Le Tallec et Jelen, blessés. Autant dire que le coach icaunais va devoir envoyer Quercia en première ligne, secondé au choix par Contout ou Sammaritano. Loin de nous l'idée de critiquer les qualités des garçons, mais force est de constater qu'on fait mieux niveau expérience et efficacité. D'autant plus que, si le but premier est d'en marquer pour garder un espoir de qualification en Europa League, il va également falloir éviter d'en prendre. Avec un El Hamdaoui et un Suarez respectivement à douze et onze buts depuis le début de la saison, l'absence de Mignot risque de peser et la prise d'un couloir par Dudka n'est pas faite pour rassurer les supporters auxerrois.


Ne reste pour leur redonner le sourire que le rappel de la bonne série de l'AJA sur la scène nationale (deux victoires en championnat, une en Coupe de la Ligue), qui ne suffira peut-être pas mais qui pourrait mettre Pedretti and his boys dans de bonnes conditions avant un match qui pourrait bien être le dernier comportant un peu d'enjeu pour eux en coupe d'Europe. Comme le dit Adama Coulibaly, pas moins pessimiste que son entraineur en conf de presse, « il faut prendre quelques points pour faire plaisir aux supporters » . Et continuer en C3 ?


Thomas Pitrel

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 09:28 Barton : « 50% des joueurs parient sur les matchs » 22
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
lundi 22 janvier Une ex-formatrice défonce la goal-line technology (via Brut Sport) lundi 22 janvier Quand Ronaldo planquait de la bière 51 lundi 22 janvier Dupraz quitte le TFC 128 lundi 22 janvier Robinho en route vers Sivasspor 60 lundi 22 janvier Un supporter arrêté après avoir uriné dans la bouteille du gardien adverse 18
À lire ensuite
Zilina avant le Spartak