1. //
  2. // 36e journée

Auxerre replonge, Sochaux respire

Euphorique la semaine dernière, l'AJ Auxerre est redescendu sur Terre et au fond du classement suite à une vilaine défaite à domicile contre Bordeaux...

Modififié
2 3
Auxerre - Bordeaux : 2-4

Buts : Kapo (67eme et 80eme) pour Auxerre - Gouffran (1ere et 5eme), L.Sané (9eme) et Plasil (47eme) pour Bordeaux

«  On a fait une mauvaise entame de match » . Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’Alain Traoré, interviewé par Foot+ à la mi-temps de ce drôle de match, est un homme lucide. Réputés pour être les joueurs les plus dangereux en tout début de rencontre, les Bordelais n’ont pas fait mentir les statistiques. En effet, il n’a fallu que huit minutes aux hommes de Francis Gillot pour marquer … à trois reprises. Opportuniste suite à une erreur de Mandjeck, Obraniak récupère le ballon dès la première minute et sert Gouffran qui dribble les vieux os de Grichting et ouvre le score. Une minute trente plus tard, Gouffran, encore lui, profite d’une erreur de Sorin pour inscrire le doublé le plus rapide de l’année. Le cauchemar de Jean-Guy Wallemme n’est pas terminé puisqu’à la huitième minute, Sané, sur corner, envoie une tête dans la lucarne auxerroise. 3-0, l’addition est salée mais aurait pu être encore plus corsée si sur un contre, la frappe d’un Gouffran intenable n’avait pas heurté la barre transversale. A peine le temps de revenir des vestiaires que les Auxerrois sont à nouveau punis. Cette fois-ci, c’est Plaisil qui s’y colle. Traoré et Kapo ont beau réduire le score, ce sont bien les Girondins qui repartent de l’Abbé-Deschamps avec les trois points. Septièmes, les Bordelais recollent à trois points de Rennes, cinquième, tandis que les Auxerrois retrouvent leur place de lanterne rouge. Dur.

Lille - Caen : 3-0

Buts : De Melo (26eme, sp, et 36eme) et Payet (60eme) pour Lille

Compte rendu

Lorient - Dijon : 0-0

On a cherché le Lorient flamboyant de la saison passée, sans succès. Incapables de mettre à mal une faible équipe de Dijon, les joueurs de Christian Gourcuff s’offrent quelques frissons supplémentaires dans la course au maintien. Costauds défensivement et bien décidés à jouer tous les contres à fond, les Dijonnais se procurent les occasions les plus franches de la première période. Mais ni Bauthéac, ni Corgnet, ne parviennent à tromper un Jérémy Janot qui vivait sa première rencontre sous son nouveau maillot. La deuxième mi-temps est également très triste, et la seule occasion que les pauvres supporteurs du Moustoir ont à se mettre sous la dent est une déviation d’Emeghara suite à un bon boulot de Monnet-Paquet. Encore un 0-0, le fameux match nul qui « n’arrange personne » .

Saint-Etienne - Marseille : 0-0

Une véritable purge. Peu inspirés offensivement, Marseillais et Stéphanois ont passé 90 minutes à courir sur un terrain sans jamais se montrer créatifs. Au petit jeu des occasions les plus franches, les locaux se sont toutefois montrés plus dangereux puisque Pierre Emerick Aubameyang, d’une jolie frappe à l’entrée de la surface, a touché la barre de Steve Mandanda en première période. Pas grand chose d’autre à se mettre sous la dent si ce n’est l’inefficacité chronique de Mathieu Valbuena sur phase arrêtée. Pas meilleure, la seconde période a tout de même offert une belle frayeur aux supporteurs phocéens qui, devant leur télévision ont bien cru que perdre Nicolas Nkoulou pour une bonne partie de l’année prochaine. En effet, l’excellent défenseur camerounais, mal retombé suite à un duel aérien, s’est tordu le genou, mais alors que tout le monde s’imaginait une rupture des ligaments croisés, le solide gaillard s’est relevé, tranquille. Que les Marseillais se rassurent, il manquera peut-être la saison prochaine du côté du Vélodrome, mais pour d’autres raisons.

Sochaux - Nancy : 1-0

But : Roudet (84eme) pour Sochaux

Quelle revanche que celle prise ce soir par Sébastien Roudet. Exclu il y a deux journées de cela, celui qui a manqué la débâcle des siens sur la pelouse d’Ajaccio a, d’un joli ballon piqué, offert une victoire cruciale aux siens, à quelques minutes de la fin du match face à Nancy. Plein de sang froid, l’ancien lensois, qui propulse les Sochaliens à la 17ème place de Ligue 1, va peut-être s’éviter une nouvelle descente en Ligue 2. Il faut dire que comme souvent ces derniers temps, les Sochaliens méritent. Joueurs et auteurs d’un très bon début de partie, les hommes d’Eric Hély, bien emmenés par un grand Ryad Boudebouz, se sont montrés bien plus dangereux que des Nancéiens qui finissent la saison en roue libre. Avec un petit point d’avance sur la zone rouge, les Sochaliens savent que rien n’est fait. Mais ce soir, leur place est plus confortable que celle de leurs poursuivants.

Toulouse - Nice : 0-0

Apparemment, Toulouse ne veut pas de l’Europe. Opposés à l’OGC Nice dans un match a priori jouable sur la pelouse du Stadium, les joueurs d’Alain Casanova ont une nouvelle fois perdu deux points dans la course à la C3. Auteurs d’un début de match en dents de scie, les locaux attendent la demi-heure de jeu pour se créer leurs premières occasions. Par Regattin, d’abord, qui, d’une très belle frappe du droit, touche la barre d’Ospina. Puis par Devaux qui, a deux reprises, ne profite pas d’une offrande de Sissoko. La physionomie de la seconde période est la même et les Niçois sont vaillants. Contre toute attente, l’entrée d’Umut Bulut ne donne rien et c’est sur un triste 0-0 que Niçois et Toulousains se quittent... Un résultat qui offre aux Azuréens trois points d’avance sur la zone rouge. Pas suffisant, mais encourageant.

Classement

Par Swann Borsellino
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

que des matchs pourris..que des branleurs qui jouent comme des fillettes..aucun courage..riieennnn.la palme à galtier et à ses boys(et pourtant j'aime ce club).


et pendant ce temps-là,les allemands sont en vacances,les autres ne vont pas tarder...c'est quand le tour?
(...)a woman cried " oh he's gone,he's gone"...bye bye johnny-johnny bye bye-you didn't have to die-you didn't have to die.
Généralement les deux dernières journées offrent une avalanche de but, espérons que le spectacle soit au rendez-vous. Et surtout que Brest et Dijon reste dans la charette pour retrouver leur place en L2
Pour Auxerre-Bordeaux, C'est Kapo qui plante les deux buts bourguignons. Et Bordeaux revient à 2 points (et pas 3) seulement de Rennes et de l'Europe !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Lille trop facile
2 3