1. //
  2. // 8e journée

Auxerre enfonce Sochaux

Rien ne va plus à Sochaux. Les Doubistes reviennent ce dimanche de Bourgogne avec quatre nouveaux buts dans le buffet. La faute à des Auxerrois révoltés...

0 13
Auxerre 4 – 1 Sochaux


Buts : Al.Traoré (50eme) et Oliech (52eme, 62eme et 66eme) pour Auxerre - Maïga (2eme) pour Sochaux

On reconnaît une équipe fébrile grâce à de nombreux signes. Peur de gagner, incapacité à conserver un score, ou encore spirale de défaite. On reconnaît une défense fébrile grâce à d'autres facteurs. Cet après-midi, la défense du FC Sochaux a encaissé quatre buts en une mi-temps, dont trois du goléador Dennis Oliech. La crise couve dans le Doubs. Tout avait pourtant bien commencé puisque dès la deuxième minute de jeu, Modibo Maïga ouvrait le score pour les Sochaliens. Dominateurs face à une équipe auxerroise hésitante, les hommes de Bazdarevic ne parviennent pas à doubler la mise. Une erreur fatale. Au retour des vestiaires, les joueurs de Laurent Fournier se montrent bien plus incisifs. A l'image d'Alain Traoré, qui, à la 51ème minute, marque son premier but moche de la saison. Un partout donc, puis 2-1 une minute plus tard, quand Oliech profite d'une mésentente entre Richert et Mikari pour donner l'avantage aux siens. Une première erreur du portier sochalien qui en appelle d'autres, deux autres, que le Kenyan mettra au fond. Auteur d'un bon début de saison, les Sochaliens connaissent un net coup d'arrêt depuis trois matches. Côté Auxerrois, on a passé la barre des dix points. A Marseille, il se murmure que ça fait du bien.


Brest 1 – 1 AC Ajaccio


Buts : N.Roux (62eme) pour Brest - Socrier (66eme) pour Ajaccio

Brest n'y aura cru que cinq minutes. Il aura fallu 300 secondes au corse Socrier pour répondre à Nolan Roux qui avait ouvert le score à la 61ème minute. Les hommes d'Alex Dupont pensaient pourtant décrocher leur première victoire de la saison lors de la réception du promu corse, mais les Tripy Makonda en a décidé autrement. Alors que son équipe mène, l'ancien parisien n'appuie pas assez sa passe vers son gardien et offre un but tout fait à Socrier qui ne gâche pas l'offrande. Au final, c'est un sixième match nul pour les Bretons qui iront jouer leur première victoire au Vélodrome dans une rencontre qui promet. Malheur au vaincu.




Montpellier 0-3 PSG

Buts : Gameiro (40e) et Pastore (44e et 80e) pour Paris


Deux volées et un but de renard. Trois fulgurances. Il fallait bien ça pour faire tomber une deuxième fois de la saison le jusqu'alors surprenant mais pas injustifié leader montpelliérain. Le tout en deux actes. Juste avant le retour aux vestiaires d'abord. En moins de quatre minutes. En prem's, Gameiro servi par son meilleur ami Nenê d'un coup du pied, de l'intérieur. En deuz, Pastore. Encore par un centre venu de la gauche. De Tiéné cette fois qui permet à l'Argentin de marquer le but de la rencontre d'une reprise couchée, presque à l'horizontale. Destination : le petit filet opposé. 2-0. Puis à dix minutes du terme, Pastore toujours profite de la mauvaise lecture du ballon du gardien Jourdren pour marquer dans le but vide son quatrième but made in Ligue 1 Orange. Une réussite d'autant plus désopilante des Parisiens que les Montpelliérains ont plutôt dominé collectivement le reste du temps. Comme sur ce but de Giroud dans les arrêts de jeu, injustement signalé hors-jeu. Le froid réalisme qatari a encore frappé.

Lyon 3-1 Bordeaux

Buts: Gomis (8e et 33e) et Bastos (63e) pour l'OL. Modeste (86e sp) pour Bordeaux


Compte-rendu du match

Toulouse 1-0 Nancy

But: Bulut (59e) pour le TFC.


Une mauvaise pelouse et la réception de Nancy. Toutes les conditions étaient réunies pour que les supporteurs du Stadium de Toulouse s'ennuient ferme ce soir. A défaut de spectacle, les fans de Téfécé ont eu le droit à une victoire grâce au deuxième but de la saison de son attaquant Bulut. Côté lorrain, on était venu chercher le nul et on repart les mains vides. Un grand classique.


Lille 1-1 Lorient

Buts: Cole (34e) pour le LOSC. Monnet-Paquet (90+3e)


Joe Cole a bien failli se faire une place définitive dans le cœur des supporteurs lillois. Il s'en est fallu de peu, plus exactement de trois minutes de temps additionnel, pour que l'ancien joueur de Chelsea n'offre la victoire au LOSC. Tout avait pourtant bien commencé pour les joueurs de Rudy Garcia puisqu'à la 34ème minute, Joe Cole, d'une frappe magistrale en pleine lucarne, venait récompenser la domination nordiste. Trop timorés et gestionnaires en seconde période, les coéquipiers d'Eden Hazard ont fini par craquer en toute fin de match. 93ème minute, le coup-franc de la dernière chance de Mathieu Coutadeur trouve Monnet-Paquet, qui coupe la trajectoire. Une égalisation dont n'avaient pas besoin des Lillois qui, même privés de Mavuba et Sow, préservés par Rudy Garcia, espéraient préparer le match de Ligue des Champions dans de meilleures conditions.


Evian TG 2-4 Caen

Buts: Barbosa (34e et 39e) pour Evian. Niang (9e), Proment (45+4e), Bulot (69e) et Traoré (72e) pour Caen.


Les Caennais sont costauds. Récents vainqueurs de Lyon, les joueurs de Franck Dumas sont en confiance. Rapidement en tête après l'ouverture du score précoce (11ème minute) de Niang, les Normands se heurtent à un Cédric Barbosa en forme. Auteur d'un doublé en cinq minutes (34ème et 39ème), il permet au promu, en supériorité suite à l'exclusion de Nangis, de virer en tête juste avant la pause. Une pause qui se fait attendre puisqu'en l'espace de deux minutes, Angoula, à la faute, offre un coup-franc aux Caennais et quitte le terrain pour un deuxième carton jaune. La mi-temps pointe le bout de son nez, les deux clubs sont à égalité parfaite, deux buts partout, un carton rouge de chaque côté. Au retour des vestiaires, les joueurs de Franck Dumas, plus actifs, prennent l'avantage grâce à Bulot, et ne le lâcheront pas. Le but de Traoré est presque anecdotique. Huitièmes avec treize points au compteur, les Normands commencent bien la saison.


Nice 1-1 Dijon

Buts: Dja Djedje (89e) pour Nice. Corgnet (14e) pour Dijon.


Les Niçois aussi, ont participé à la soirée à thème « égalisation en toute fin de match » . Largement dominés par des Dijonnais décomplexés, les joueurs d'Eric Roy ont attendu la 89ème minute pour s'offrir un point extrêmement précieux. Le héros du soir, Franck Dja Djedje a répondu à Corgnet, buteur dès le quart d'heure de jeu. Avec dix points au compteur, les promus sont peinards. Dire qu'ils auraient pu espérer mieux...


Valenciennes 1-1 Marseille

Buts: Saez (90+3e) pour Valenciennes. Diawara (16e) pour l'OM


En enlevant dix secondes à cette partie, Didier Deschamps aurait enfin eu un match référence sur le plan défensif. Manque de bol pour les coéquipiers d'un Steve Mandanda héroïque, José Saez, fraîchement entré en jeu, est venu réduire en miettes les espoirs marseillais. En tête depuis la seizième minute et l'ouverture du score de Souleymane Diawara, légèrement en position de hors-jeu, les Phocéens qui ont concédé de nombreuses occasions, peuvent largement remercier leur portier. Impérial à deux reprises devant Pujol, le gardien international a même sorti un pénalty juste avant la pause. Mais la sanction était ailleurs. En effet, sur l'action du pénalty, Rod Fanni, qui a involontairement asséné un violent coup de tête à Kadir, a été expulsé. Une peine non négligeable pour des Marseillais encore un brin fragiles derrière, qui ont été extrêmement solidaires jusqu'à l'égalisation valenciennoise. Il s'en est fallu de peu pour que les Marseillais retrouvent le sourire. Malheureusement pour eux, c'est en tirant la gueule qu'ils rentreront ce soir. A défaut de retrouver l'OM victorieux, la Ligue 1 a retrouvé un OM ambitieux.

Par Swann Borsellino

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Grand Dieu que c'est bon de voir l'OM galérer en ce début de saison !!
La gueule des marseillais à la fin du match c'était priceless. Mention spéciale pour Deschamps et Valbuena.
Hahahaha, qu'ils souffrent un peu. Mais je le sentais un peu, ils parlaient tellement des autres plutôt que de leur saison à venir.
Apprenez de leurs erreurs et parlez de vos clubs respectifs alors, non ?
"ligue 1 ------". Vous êtes payés par les sponsors à la con ou quoi? Qu'ils claquent leurs thunes c'est une chose, je comprendrai jamais pourquoi leur donner satisfaction en les citant. C'est comme les stades. Un peu de fierté, de bravoure et de négationnisme que diantre!

City of Manchester Stadium, Highbury, même s'ils ont emménagé en cour de route, on peut pas se plaindre de foot fric et aller dans son sens!
Complètement d'accord avec osefosef, les gars qui viennent se palucher sur le malheur des autres... Que chacun regarde dans sa gamelle non de nom! Et je ne suis pas spécialement Marseillais.

Bon, pour en revenir à cette journée de L1, j'aime pas trop cette nouvelle habitude des lillois de se faire rejoindre.

Toujours à propos des Lillois, j'ai vraiment l'impression que le Hazard va nous pondre une saison de malade, en tout cas il n'est jamais aussi bien parti. Encore que la L1 sera condamné à perdre. En tout cas, si il garde ce tempo toute la saison( et qu'il reste toute la saison évidemment) je vois mal qui pourrait lui disputer le titre de meilleur joueur de L1. Quelqu'un à une idée?
Mouais, les marseillais, on vous entend moins sur le malheur des autres quand Arsenal s'en prend plein la gueule...
Qui ne saute pas n'est pas Dijonnais!!!!!!!!!!!!!
Faut pas croire, Marseille est une équipe que j'apprécie beaucoup, et les voir galérer depuis le début de saison ça m'emmerde vraiment. Mais pour hier, franchement, voir Valbuena taper sur les murs du couloir menant au vestiaire avec ces petits bras et Deschamps baisser une caméra en mode "j'suis un boss" ça avait un coté tellement comique et pathétique à la fois.
Ecoutez on a tellement bouffé d'idioties que vous avez lu là le dixième de ce qu'on aurait pu balancer. D'ailleurs quand j'y pense les nouveaux virages au Parc qui à chaque match chantent "Marseille, Marseille, on t'enc...." ça me fait pitié, mais bon on le savait avec le plan Leproux. Mais on a le droit d'en rire un minimum quand je pense à la banderole au Vélodrome lors de la première journée. PSG: vous avez le pognon, on sera champion.
DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 : moi j'ai une idée : PASTORE
Je vois pas en quoi retenir les erreurs de Marseille dans l'humilité ou regarder les gamelles de nos clubs respectifs vont aider ceux-ci. Je sais pas pour vous, mais moi je suis supporter, pas dirigeant.
Non vraiment les gars, celui qui ne rigole pas en voyant les tronches décomposées des Marseillais et le lutin qui se prend pour un casseur, ben il est pas humain !
L'année d'Oliech, l'année du titre?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
City recolle, United cale
0 13