1. // 100e Coupe de France
  2. // Vainqueurs disparus

Aux sombres héros de la Coupe (1/2)

Cent ans et autant de lignes de palmarès que se partagent trente-trois clubs vainqueurs. Si soulever la Vieille Dame a souvent permis aux lauréats d’entrer dans le Panthéon du foot français, plusieurs d’entre eux se sont retrouvés au fond du trou quelques années plus tard. Liquidés, fusionnés ou déclassés, ces clubs ont marqué une histoire qu’ils ne peuvent que contempler loin du professionnalisme. Récit du parcours de quatre d’entre eux.

Modififié

Olympique : à jamais les premiers

1908-1926, vainqueur en 1918

Non, Marseille n’a pas le monopole de l’Olympique. Car le premier club olympien à triompher sur la scène nationale était originaire de Paris et de Pantin. Octobre 1917, l’armée française était encore embourbée sur le Chemin des Dames quand débutait la toute nouvelle Coupe Charles Simon, du nom du fondateur du Comité français interfédéral, ancêtre de la FFF. En période d'Union sacrée, 48 clubs de tout le pays sont réunis pour la première fois dans un même tableau. À cette époque, une équipe de vert vêtue faisait figure d’ogre dans la région parisienne.
Le gardien René Decoux est expulsé après avoir envoyé un crochet dans la mâchoire d’un adversaire. Grand prince, le capitaine lyonnais Roger Ébrard insiste pour qu’il reste sur la pelouse, voulant un match loyal.
Au printemps 1918, les hommes du président Balestra se hissent jusqu’à une finale inédite les opposant au FC Lyon, devant les 2 000 spectateurs du stade de la Rue Olivier-de-Serres à Paris. L’ombre de la Grande Guerre plane sur ce match : les Lyonnais sont privés de leur gardien uruguayen Carlos Mutti, convoqué par la Légion étrangère et l’Olympique compte dans ses rangs quatre soldats belges affectés dans les bases parisiennes. C’est d’ailleurs l’un d’eux, le gardien René Decoux, qui va être expulsé après avoir envoyé un crochet dans la mâchoire d’un adversaire. Grand prince, le capitaine lyonnais Roger Ébrard insiste pour qu’il reste sur la pelouse, voulant un match loyal. L'Olympique le remerciera d'une victoire incontestable (3-0). Deux autres finales de Coupe de France seront atteintes sans réussite, en 1919 contre le CASG et en 1921 face au grand rival du Red Star. Ironie du sort, c’est le club de Saint-Ouen qui absorbera son voisin olympien. La fusion avec le club de Jules Rimet est officialisée le 28 avril 1926. Quel héritage reste-t-il aujourd’hui de ces pionniers ? La couleur verte des maillots de l’actuel Red Star et une ligne sur le palmarès qui atteste que ces Olympiens seront à jamais les premiers.


CA Sports Généraux : la révolution des cols ciel et blancs

1903-1951, vainqueur en 1919 et 1925

Au tout début du XXe siècle, l’omnisport en France était intimement lié aux corporations, soucieuses de proposer des activités gymniques et sportives à ses membres, conformément aux idéaux hygiénistes de l’époque. C’est ainsi que la banque de la Société Générale fonde en 1903 son club sportif et l’installe sur l’actuel emplacement de Roland-Garros. La section football devient une des meilleures de France pendant la guerre. En 1919, les Ciel et Blanc se qualifient pour une finale les opposant au tenant du titre, l’Olympique, sur la pelouse du Parc des Princes. Le CASG vient à bout des Olympiens en renversant le score dans la prolongation grâce à un doublé de Louis Hartzfeld (3-2). Bien que la démarche n’ait rien à voir avec le naming d’aujourd’hui, la toute fraîche Fédération française de football Association insiste pour que le nom de la SoGé s’efface pour devenir le CA des Sports Généraux.
La banque de la Société Générale fonde en 1903 son club sportif et l’installe sur l’actuel emplacement de Roland-Garros.
C’est ainsi que les Banquiers seront les Généraux au moment de retrouver en 1925 le FC Rouen pour la première finale disputée à Colombes. Le match s’achève sur un score nul (1-1) et les équipes sont obligées de se retrouver deux semaines plus tard pour un replay remporté cette fois par les Parisiens (3-2). Traversant les années 30 avec brio, le CASG se refuse à basculer dans le professionnalisme. Un choix qui va coûter cher au club. Stagnant dans les championnats amateurs locaux, le club acte en 1951 une fusion avec l’Union Athlétique du XVIe, laissant sur la touche le football au bénéfice de la section rugby, qui elle-même se mariera avec le Stade Français en 1995. Et encore, ce Red Star est toujours prompt à narguer les fantômes, en occupant l'actuel Jean-Bouin, enceinte historique des Généraux en l'honneur de leur glorieux athlète.


Cercle Athlétique de Paris : cap’ et plus cap’

1906-1964, vainqueur en 1920

Dès la Belle Époque, le CA Paris s’impose comme le club phare du sud-est parisien.
Le Cercle Athlétique surprend les Normands (2-1) grâce à un jeu fluide et au doublé de Henri Bard, alias « Bébé Cadum » , du fait de son visage poupon.
Même si la Grande Guerre refroidit la hype des Rouges, tout se remet en ordre de marche après l’Armistice. Si bien que les Capistes vont se retrouver en finale de la Coupe de France 1920 face au (déjà) doyen Havre Athletic Club. S’appuyant sur ses sept internationaux français, le Cercle Athlétique surprend les Normands (2-1) grâce à un jeu fluide et au doublé de Henri Bard, alias « Bebé Cadum » , du fait de son visage poupon. À la suite de cet exploit, le CA Paris prend de plein fouet le revers de la médaille. Le vestiaire implose et seuls Charles McDewitt et Georges Moulène restent au club qui a tout à reconstruire. Le CAP parvient tout de même à retrouver le gratin du foot en devenant champion de France 1927. La même année, les Capistes retrouvent la finale de Coupe où ils s’inclinent (1-3) face au Red Star, décidément fossoyeur attitré de ses voisins parisiens. Au moment de recevoir sa médaille d’argent des mains du président de la République, Gaston Doumergue, le gardien du CAP Armand Blanc se morfond en déclarant : « En sport comme en politique, les Rouges sont battus » . Une prémonition qui deviendra réalité quelques années plus tard, puisque le CAP disparaîtra des radars bien avant la chute du mur de Berlin. En 1963, le CAP quitte sans faire de vague un monde pro qu’il fréquentait depuis 1932. Le club tombe en DH, moment où il annonce sa fusion avec le SO Charenton avec qui il vivote depuis dans les divisions amateurs du Val-de-Marne.


FC Sète : les Dauphins échoués

1914-2008, vainqueur en 1930 et 1934

On parle d’un temps que les moins de 90 ans ne peuvent pas connaître. Ces folles années 20 où le FC Cette, nom occitan de Sète - la commune héraultaise - régnait sur le football du Midi. Problème, c’est contre ses voisins que les Dauphins perdent deux de leurs trois premières finales de Coupe de France, face à l’OM en 1924, et contre Montpellier en 1929.
Malgré le soutien des stars locales Georges Brassens et Jean Vilar, les Dauphins échoueront au niveau régional.
Il faudra attendre 1930 et une finale face à un Racing Club dans son stade Yves-du-Manoir, pour que le réorthographié FC Sète brille sur la scène nationale avec son effectif « paneuropéen » , pour reprendre les mots d'un reporter allemand. Le Yougoslave Ivan Beck offre la victoire aux siens avec un doublé, avant de rejoindre sa sélection en Uruguay où se prépare la première Coupe du monde. Devenus pros, les Sudistes participent au premier Championnat de France de D1 en 1933 et décrochent le titre dès 1934. Quelques jours plus tard, ils deviennent les premiers à réaliser le doublé Coupe-Championnat en dominant l’OM (2-1). La guerre va briser cet élan. Le club flirte longtemps avec la relégation, à laquelle il n’échappera pas en 1953-1954. Une page sombre de son histoire, puisqu'elle s’accompagne des disparitions d’Emmanuel Gambardella, journaliste, secrétaire général du club puis président de la FFF, et de Georges Bayrou, président du club pendant un demi-siècle. Malgré le soutien des stars locales Georges Brassens et Jean Vilar, les Dauphins échoueront au niveau régional. S’ils arrivent à réintégrer l’antichambre de l’élite (1970-1977, 1983-1989 puis 2005-2006), les soucis financiers plomberont toujours les ambitions sportives, comme le dépôt de bilan de 2009 synonyme de rétrogradation en DH. Se débattant aujourd’hui en CFA, le club connait un parcours qui ressemble surtout à une supplique pour ne pas être enterré sur la plage de Sète.

  • Retrouvezl'histoire du Club Français, de l'AS Cannes, de l'Excelsior AC Roubaix, du Racing Club et de l'EF Nancy-Lorraine

    Par Mathieu Rollinger
    Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
  • Modifié

    Fred Astaire Niveau : Ligue 2
    Riche idée que cette série sur les clubs disparus: j'attends avec impatience l'article sur le Racing; si vous évoquez Nancy, n'oubliez pas le FC (le premier club de Piantoni de 50 à 57).
    Ce commentaire a été modifié.
    Fred Astaire Niveau : Ligue 2
    Si vous ne traitez que les vainqueurs, les finalistes disparus n'auront pas leur place, et c'est dommage tels:

    - le FC Lyon, finaliste en 1918, (1896- en PHR)
    - AS Valentigney, en 26 (1920- 1ère division de district)
    - le RC Roubaix, en 32 et 33 (1895-1990)
    - le FCO Charleville, en 36 (1932- en DH) avec un DC du nom de Helenio Herrera
    - SC Fives en 41 (1901-1944)
    le FC Nancy, en 62 (1901-1968)
    1 réponse à ce commentaire.
    il y a 2 heures Crivelli à Angers 9
    Hier à 22:21 City remporte le derby de New York 6
    Partenaires
    Olive & Tom Logo FOOT.fr
    Hier à 09:50 Le championnat d'Arabie saoudite s'ouvre aux étrangers 10 vendredi 23 juin La douceur de Bruma 10
    vendredi 23 juin Les U21 anglais s'entraînent avec le Subbuteo 6 vendredi 23 juin Un crowdfunding pour une équipe de National 3 11 vendredi 23 juin Le FC Sochi prend une année sabbatique 16 jeudi 22 juin Le bilan de la saison est en kiosque ! jeudi 22 juin Pamela Anderson et Adil Rami en couple ? 121 jeudi 22 juin Un petit bijou en MLS 4 jeudi 22 juin Trejo de retour au Rayo 19 jeudi 22 juin Oscar suspendu huit matchs 27 jeudi 22 juin Canal + autorisé à se rapprocher de beIN Sports 43 jeudi 22 juin Zlatan vers Los Angeles ? 38 jeudi 22 juin Parme va passer sous pavillon chinois 35 jeudi 22 juin La panenka d'Alessandrini 17 mercredi 21 juin L'accueil bouillant pour Ménez à Antalyaspor 36 mercredi 21 juin F. Hollande fait la promo d'un tournoi de sixte 26 mercredi 21 juin Walter Samuel va devenir entraîneur-adjoint en Suisse 10 mercredi 21 juin La volée monstrueuse de Bruma 28 mercredi 21 juin Un festival pyrotechnique depuis un immeuble en Coupe d'Algérie 22 mercredi 21 juin Paul Le Guen en route pour Bursaspor 28 mercredi 21 juin Boca Juniors champion grâce à San lorenzo 7 mardi 20 juin Un nouveau rebondissement dans l'affaire de la sextape 79 mardi 20 juin Le rap Depay 25 mardi 20 juin Girard déplore l'arrivée des techniciens étrangers 201 mardi 20 juin Dumas bientôt sélectionneur de la Guinée équatoriale ? 11 lundi 19 juin De la bière à vie pour séduire Cristiano Ronaldo ? 48 lundi 19 juin Infantino se félicite de l'arbitrage vidéo 28 lundi 19 juin Premier match de l'histoire sur le Kilimandjaro 13 lundi 19 juin Les rencontres du premier et du deuxième tours de C1 30 lundi 19 juin La Côte d'Ivoire rend un dernier hommage à Cheick Tioté 2 dimanche 18 juin Le retourné savoureux de Lorenzo Pellegrini 23 dimanche 18 juin Les buts de Cédric et Moreno 1 dimanche 18 juin Quand Oscar provoque une échauffourée sur le terrain 32 dimanche 18 juin L'égalisation de Chicharito contre le Portugal 8 dimanche 18 juin Quaresma ouvre le score face au Mexique 2 dimanche 18 juin L'entraîneur de Huesca met un « front » à son joueur 6 dimanche 18 juin Higuaín annonce à tort le départ de Dani Alves 22 dimanche 18 juin Michy Batshuayi en moonwalk à LA 12 dimanche 18 juin Asensio claque trois buts monstrueux en un match 27 samedi 17 juin Un entraîneur viré pour avoir gagné 25-0 55 samedi 17 juin Parme remonte en Serie B 20 samedi 17 juin L'International Board propose de nouvelles règles de jeu 56 samedi 17 juin L'UEFA lance un guide de prononciation des noms des joueurs 27 vendredi 16 juin Carabao Cup : Charlton hérite de... deux adversaires 10 vendredi 16 juin Ronaldinho lance son hand spinner 68 vendredi 16 juin Un joueur recruté par deux clubs différents 7 vendredi 16 juin Trezeguet claque une volée sous la barre 51 vendredi 16 juin Découvrez BRUT SPORT sur Facebook ! 10 vendredi 16 juin Un club de D9 anglaise sauvé par le crowdfunding 4 jeudi 15 juin Un système de play-offs en Ligue 2 23 jeudi 15 juin Vers la fin des matchs rejoués en Cup ? 19 jeudi 15 juin Le but de fou marqué par le Chicago Fire en US Open Cup 5 jeudi 15 juin Cissé pourrait retrouver les terrains 13 jeudi 15 juin Mbappé et Dembélé : jeunes les plus chers selon le CIES 38 jeudi 15 juin Un club chinois annonce son nouvel entraîneur par un poème 18 jeudi 15 juin La campagne de Monaco avec Henry et Mbappé 54 jeudi 15 juin Quand un défenseur argentin joue avec des aiguilles 19 jeudi 15 juin Reynet, l'iguane et Higuaín 20 mercredi 14 juin Torres joue les mannequins pour Van der Wiel 37 mercredi 14 juin La police dubaïote offre un tour de voiture à Benzema 42 mardi 13 juin Le but d'Ousmane Dembélé qui offre la victoire aux Bleus 2 mardi 13 juin Les trois buts de la première mi-temps mardi 13 juin L'entrée frissonnante des joueurs sur le son d'Oasis 16 mardi 13 juin Usain Bolt devient footballeur... dans PES 38 mardi 13 juin Berizzo officiellement présenté à Séville 5 mardi 13 juin Le Brésil ouvre le score après 10 secondes 7 mardi 13 juin Le bijou d'Insigne avec l'Italie 28 mardi 13 juin Derniers jours : 300€ offerts remboursés en CASH pour parier ! mardi 13 juin Un mort dans une bagarre entre supporters à Cali 10 mardi 13 juin Pronostic France Angleterre : jusqu'à 390€ à gagner sur le match amical des Bleus lundi 12 juin La merveille de Bradley contre le Mexique 11 lundi 12 juin Figo plante un coup franc contre la Roma 17 dimanche 11 juin Pep Guardiola soutient le référendum d'indépendance en Catalogne 58 dimanche 11 juin Des matchs de Premier League à 11h30 ? 28 dimanche 11 juin Infantino n'est pas inquiet pour le Mondial au Qatar 11 dimanche 11 juin Drogba réussit ses débuts avec Phoenix 8 samedi 10 juin Capello en Chine 16 samedi 10 juin Roger Schmidt va signer en Chine 1 samedi 10 juin L'explosion de la télé suédoise 26 vendredi 9 juin L'ouverture du score magnifique de Giroud 13 vendredi 9 juin L'agent de Verratti tacle encore le PSG 77 vendredi 9 juin Le coup franc juninhesque de Guerrero 12 vendredi 9 juin Un footballeur ghanéen en prison pour violences conjugales 8 vendredi 9 juin Tu sais que tu es un Mercatix quand... 15 jeudi 8 juin Benevento décroche sa promotion en Serie A 19 jeudi 8 juin Kurzawa à fond pour les Warriors 48 jeudi 8 juin Un fan de Split en colle une à l'ancien président du Dinamo Zagreb 15 jeudi 8 juin Pronostic Suède France : jusqu'à 445€ à gagner sur le match des Bleus jeudi 8 juin La finale de la C1 2019 se jouera à Madrid ou à Bakou 36 jeudi 8 juin L'ES Sétif sacrée championne d'Algérie 10 jeudi 8 juin Marcelo remet son tatouage à jour 13 jeudi 8 juin Mauro Cetto prend sa retraite 16 mercredi 7 juin Un club tchétchène prend le nom du père du président 20 mercredi 7 juin Un fan de Sheffield en phase terminale grimpe l'Everest 13 mercredi 7 juin Un club américain sponsorisé par un site porno 25 mercredi 7 juin Alexis Sánchez en vieillard pour la Coupe des confédérations 6 mercredi 7 juin L'acte héroïque d'un supporter de Millwall au moment des attentats de Londres 44 mercredi 7 juin Voilà pourquoi Ben Arfa s'entraîne à la plage... mercredi 7 juin Vers des play-offs en Ligue 2 ? 55 mercredi 7 juin Beckham va pouvoir construire son stade de MLS 10 mercredi 7 juin SO FOOT #147 - En kiosque vendredi !! mardi 6 juin Bundesliga : Lewandowski meilleur joueur, Dembélé meilleur espoir 19 mardi 6 juin Le président de la Fédé tchèque démissionne depuis sa prison 2 mardi 6 juin Emery et Zubizarreta vont se rencontrer pour l'Euro 2020 11 mardi 6 juin L'OM vire un jeune de son centre de formation 51 mardi 6 juin La nouvelle vidéo de Ben Arfa 42 lundi 5 juin Quand des caravanes font irruption pendant un match à Angers 12 lundi 5 juin Karim Benzema égale Raymon Kopa, mais... lundi 5 juin La situation diplomatique du Qatar inquiète la FIFA 44 lundi 5 juin Qui est Ederson Moraes, le 2e gardien le plus cher du monde ? lundi 5 juin Quand Nike et CR7 font de la pub pour Adidas 31 lundi 5 juin Boca Juniors file vers le titre 7 lundi 5 juin Gérone monte en Liga 16 dimanche 4 juin Finale Serie B : Carpi accroché par Benevento 8