1. //
  2. // Demi-finale aller
  3. // Bayern Munich et Borussia Dortmund

Aux racines du printemps allemand

C'est l'histoire d'un pays qui, dans les années 2000, chute de quelques étages dans la hiérarchie du football européen. Le pays, au fur et à mesure de sa chute, se répète sans cesse pour se rassurer : jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien, jusqu'ici tout va bien. Car au fond, il sait que ce qui est important, c'est pas la chute, c'est l'atterrissage. Normal, on parle d'un peuple en guenilles en 45 et aujourd'hui au sommet de l'Europe. Un peuple capable de se relever des pires humiliations, mêmes sportives.

Modififié
Pas un seul dernier carré de C1 à se mettre sous la dent pendant 7 ans (de 2003 à 2010). Pour un pays comme l'Allemagne, ça fait tâche. Dans une compétition un peu plus homogène comme l'Europa League, ce n'est pas aussi marquant (Schalke est en demies en 2006, le Werder en 2007), mais les faits sont là : une fois le bug de l'an 2000 passé, l'Allemagne du football est perdue. Alors oui, il y a eu ces « chants du cygne » , le sacre du Bayern en 2001, puis la finale du Bayer Leverkusen en 2002, mais le mal est plus profond. La Nationalmannschaft dégoûte : humiliée lors de l'Euro 2000, elle se hisse n'importe comment en finale du Mondial 2002, avant de se recasser la gueule lors de l'Euro 2004. Les performances des clubs les années suivantes s'inscrivent dans la logique. Mais les Allemands sont malins : ils avaient anticipé cette chute et avaient commencé à bosser dessus.

Espionnage industriel en France

« Ça a commencé à la fin des années 90, quand les Allemands ont commencé à avoir ce qu'ils appellent de mauvais résultats lors des compétitions internationales, éclaire Valérien Ismaël, exilé depuis 10 ans outre-Rhin et aujourd'hui entraîneur des U23 de Hanovre. Ils sont allés voir ce qui se faisait en France, pour comprendre pourquoi elle avait gagné le Mondial 98, et ils ont vu qu'il y avait des tas de centres de formation. Donc ils ont fait la même chose. On connaît les Allemands : quand ils font quelque chose, ils le font bien. » Gernot Rohr, arrivé à l'Eintracht Francfort à cette période en qualité de directeur technique, a vécu de l'intérieur cette remise en question : « La Fédération allemande a imposé à tous ces clubs d'avoir un Internat, centre de formation. Elle a même élaboré une charte pour inciter au travail en profondeur de la formation des jeunes, le fait qu'il y ait des coachs dédiés, qu'ils aient leurs propres terrains, des diplômes spécifiques, etc. » Et d'ajouter : « Pour vous dire le retard, à l'époque où je suis arrivé à Francfort, on jouait encore à l'ancienne, avec un marquage individuel en défense ! »

Du public pendant la traversée du désert

Après, il ne faut pas croire que les Allemands reviennent de nulle part non plus. Outre-Rhin, le football est toujours resté le sport-roi. « Bien sûr, on s'intéresse aussi à l'athlétisme, mais les autres sports collectifs comme le handball ou le basketball n'ont pas le même rayonnement que le football. Il n'y a pas une région où le football n'est pas le sport numéro un, alors qu'en France par exemple, c'est le rugby qui domine dans le Sud-Ouest » , explique Gernot Rohr. C'est là qu'intervient le poncif des stades pleins. Là où un club comme Bordeaux affiche cette année 10 000 personnes en moins par rapport à l'année du titre, en Allemagne, rien, absolument rien ne pourra dissuader un supporter de ne plus aller au stade. Surtout pas les mauvais résultats. « Les gens payent pour voir du spectacle, ce qui est quasiment assuré quand on se rend au stade. Il suffit d'écouter les causeries d'avant-match : les entraîneurs jouent pour gagner, pas pour assurer un pauvre match nul. En Allemagne, on préférera toujours un 4-3 ou un 5-4 qu'un 0-0 » , ainsi parle Valérien Ismaël. Le constat est encore plus criant depuis le Mondial 2006, où il est globalement devenu moins évident de se procurer des billets pour assister à un match de première, voire de deuxième division. La base, c'est-à dire les infrastructures et les supporters, était déjà présente. Ne restait plus qu'à intégrer les jeunes pousses en équipe première.

Carsten Ramelow, 50+1 et prix coûtant

« L'Allemand est ambitieux, poursuit l'ancien défenseur au bouc du RC Strasbourg. Quand il a un problème, il fait une analyse. Il essaye de comprendre ce qui ne fonctionne pas. Puis il cherche des solutions. Quand il les trouve, il les applique. Et, une fois arrivé à son but, il veut rester là où il est. » Quitte à prendre quelques risques (calculés, évidemment, ce sont des Allemands, hein). Car c'est un risque que de faire jouer des enfants dans la cour des grands. Seulement, beaucoup de clubs n'ont pas eu le choix. La rigueur et les exigences économiques qui prévalent outre-Rhin - et notamment la loi du 50+1, qui interdit à un investisseur étranger d'avoir plus de 49% des parts d'un club - obligent les clubs qui ne roulent pas sur l'or à trouver d'autres parades que celle de recruter à prix coûtant des stars qui risqueraient de creuser un trou sans fond dans leurs finances. « Il y a des équipes qui sont obligées de faire jouer des jeunes, du fait de leur situation financière. Fort heureusement, il y en a pour qui ça marche pas mal » , constate l'emblématique Carsten Ramelow. Il ne fait aucun doute que l'actuel vice-président du syndicat des joueurs de Bundesliga fait référence au Borussia Dortmund qui, après avoir failli disparaître au milieu des années 2000, a fini par se relever grâce à ses jeunes. Marco Reus, Mario Götze ainsi que Julian Draxler dans la Ruhr, mais aussi Thomas Müller (surhomme du match contre Barcelone), voire Holger Badstuber en Bavière, par exemple.

Black-blanc-turc

En outre, les mentalités ont évolué, le style de jeu aussi. Au XXIe siècle, les Germains se sont rendu compte que d'autres peuplades avaient élu domicile dans leurs contrées. « Les Allemands ont aussi "copié" l'esprit black-blanc-beur des Français, c'est pourquoi on trouve des Özil et des Khedira en équipe nationale maintenant » , note Ismaël. Une ouverture d'esprit nouvelle à l'intérieur du pays, bien qu'on ait toujours aimé les étrangers en Bundesliga. Et dans les années à venir, le championnat allemand pourrait être l'objet de l'attention de tous, surtout si le fair-play financier entre en vigueur. « Concrètement, la force de la Bundesliga aujourd'hui, ce sont tous ces jeunes joueurs, avec des étrangers très forts, comme Ribéry, Robben, Raúl, Lewandowski ou Pizarro. De plus, les joueurs sont toujours payés à l'heure ici. Je pense que si les joueurs vont généralement en Angleterre pour l'argent, pour l'ambiance aussi, mais désormais, s'ils doivent en partir et continuer à progresser, la Bundesliga est une bonne adresse » , constate Carsten Ramelow. L'Allemagne, nouvelle corne d'abondance ? « Chaque grosse équipe de Bundesliga a au moins 2-3 joueurs à proposer à l'équipe nationale, c'est génial, se réjouit Ismaël. Le football allemand s'est mis sur une voie royale. Le vivier de jeunes joueurs qu'ils possèdent semble inépuisable. Au moins pour les cinq années à venir... » Des jeunes qui joueront le marquage en zone.

Par Ali Farhat et Maxime Marchon
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


tokouille Niveau : DHR
Ali, il ne faut pas oublier qu'en 2009, Werder Bremen et HSV se sont affrontés en demies de l'Europa League tandis que l'année d'après, HSV était de nouveau en demies (perdues contre Fulham). D'ailleurs les Hambourgeois voulaient aussi leur finale Dahoam cette année-là.

Sinon, tout bon wie immer.
DIMITRI-SUR-LE-DON-S04 Niveau : Ligue des champions
Y avait eu aussi le Bayern en demie de l'Europa, en 2009, qui avait explosé en plein vol contre le Zenit. Le fait justement que les clubs allemands réussissent de belles choses en Europa prouve bien la perte de compétitivité de leurs clubs à cette époque. Et surtout, ils n'ont même pas réussi à gagner cette Europa league. Bon après, ca se joue parfois à rien, Schalke s'était fait éliminé de justesse en Demie, Brême avait perdu au prolongations contre le shakhtar si mes souvenirs sont bons, Hambourg s'était fait sortir difficilement par fulham, mais à chaque fois, l'adversaire était en principe jouable sur le papier, c'était pas des foudres.

Ils ont l'air, depuis 2010, de sortir lentement de leur phase de reconstruction, mais je suis pas encore totalement convaincu que le foot allemand ait repris les commandes du football mondial. Ca viendra surement, mais attendons d'abord de les voir gagner un, voir plusieurs trophées. J'avais été très surpris par le visage affiché par leur sélection en demie finale de l'Euro face à l'Italie.

Et puis le Real n'est pas encore éliminé, même si j'ai du mal à voir Dortmund prendre l'eau.

Et en tout cas, les performances actuelles ont déjà le mérite d'attirer les regards sur la Bundesliga, ca ne peut qu'être bénéfique pour leur football, et pour ceux ici qui sont accros à ce championnat.
Reste plus qu'à rénover la ligne Maginot...

http://youtu.be/vENDMqCobqY?t=2s
Beefheart Niveau : DHR
Quand un allemand fait les choses il fait les choses bien.
L'allemand est ambitieux.

Merci à votre intervenant qui me permets de rajouter plein de petites lignes dans mon carnets à clichés.
joeybarton666 Niveau : District
IN YOUR FACE PSG, MAN CITY, CHELSKI, MALAGA, ANZHI MESCOUILLESCHKALA, MONACO.

J'aimerais bien être dans la peau d'un supporter du Borussia, qui vient de coller 4-1 à une équipe pleine de ballons d'or et de grosses resta avec une bande de kids.

Une victoire comme Porto 2004, Ajax 95 et peut-être Dortmund 2013 (et bien d'autres hein, c'est pas exhaustif) aura toujours 1 000 000 de fois plus de cachet qu'un championnat gagné avec Thiago et Zlatan, ou une victoire de de Man City en première league avec 3 teams d’internationaux dan l'effectif.

La classe ne s'achète pas les gars
Message posté par joeybarton666
IN YOUR FACE PSG, MAN CITY, CHELSKI, MALAGA, ANZHI MESCOUILLESCHKALA, MONACO.

J'aimerais bien être dans la peau d'un supporter du Borussia, qui vient de coller 4-1 à une équipe pleine de ballons d'or et de grosses resta avec une bande de kids.

Une victoire comme Porto 2004, Ajax 95 et peut-être Dortmund 2013 (et bien d'autres hein, c'est pas exhaustif) aura toujours 1 000 000 de fois plus de cachet qu'un championnat gagné avec Thiago et Zlatan, ou une victoire de de Man City en première league avec 3 teams d’internationaux dan l'effectif.

La classe ne s'achète pas les gars


Ouhlalala calme toi mon jojo, tu vas en mettre partout sur ton clavier. Pense à ton coeur, fais pas le con* ressaisis toi mon vieux
lemmiwinks karamazov Niveau : District
ça y est, l'Allemagne est devenu le meilleur championnat avec une stratégie inspirée de ce qui se fait de mieux en Europe, blabla...

Déjà le coup un "peuple capable de se relever des pires humiliations", c'est quand même un peu osé et pas vraiment comparable mais bon. Comment aller chercher autant de raisons?
- seul Dortmund a misé sur la formation avec, il faut le reconnaître une chance incroyable au regard du talent des jeunes
- le Bayern a misé sur la formation? Bonne blague, il s'est toujours appuyé sur de grands joueurs déjà reconnus et s'il on veut s'est plutôt inspiré du Réal pour recruter d'excellents joueurs
- derrière, c'est plutôt le vide, peut-être Leverkusen, Schalke si l'on pousse (ce qui n'est pas propre à l'Allemagne d'ailleurs)
- le Black-blanc-beurre? Bonne blague, c'est juste que - enfin - le droit du sol prime sur le droit du sang depuis une dizaine d'années, d'où le fait que la communauté turque soit - enfin - représentée
- c'est tout sauf une surprise mis à part l'ampleur des scores, Dortmund joue vraiment un superbe football depuis plusieurs années (y compris en ligue des champions depuis cette année) et le Bayern est l'équipe la plus impressionnante depuis le début de l'année car la plus régulière (ce qui n'est pas le cas du Réal ou du Barça)

Sofoot, vous savez vous distinguer du "Christian Jean Pierre" journalistique que l'on voit partout, ne cédez pas aux arguments au rabais et facile type ici Valérien Ismaël, désolé pour lui. ça fait 5ans que le football allemand en club comme en sélection est séduisant : pour la surprise, on repassera!
joeybarton666 Niveau : District
Message posté par RonHarris


Anzhi mecouilleschkala, que c'est fin et et amusant. Bravo à toi d'avoir eu la finesse pour trouver ça!



Ecoute vieux, orthographie-le sans checker google et wikipedia, et viens me parler après. A moins que t'ais ta licence LCE russe, à ce moment là t'es hors concours.

Ensuite, si t'es si tough et si bon, vas-y, sors-nous ton meilleur calembour et fais nous loler

bisou
Faut se calmer un peu. Le succès et l'orgueil national, ça leur monte vite à la tête aux Allemands...
joeybarton666 Niveau : District
Message posté par ozymandias


Ouhlalala calme toi mon jojo, tu vas en mettre partout sur ton clavier. Pense à ton coeur, fais pas le con* ressaisis toi mon vieux


mais je vais bien mon pote !

Je me dis juste que tu dois vraiment être comme un ouf en tant que supporter quand ton club met des dérouillées aux club les plus riches, avec une équipe du centre de formation.
Jack Facial Niveau : CFA
@TheFifthBeatle

On a vu ce que ça a donné en 1933...
si seulement l'Italie pouvait suivre cette voie pour redresser la barre... des stades neufs et des jeunes joueurs pas chers(formés au club de préférence).

Le Milan, la Juve et Udinese(nouveau stade dans un an) semblent sur la bonne voie, les autres en sont à des années lumières. la chance du foot italien, c'est que malgré la crise, ses centres de formation continuent de fournir un nombre important de talents. Il faut juste leur donner un peu plus leur chance.

la Fio a un bel effectif, mais la base ne semble pas solide, pas de joueur formé au club, pas de centre de formation digne de ce nom, pas de stade flambant neuf(l'éternel guéguerre entre présidents de clubs et les maires)...
Pareil pour Naples, le nouveau stade est une énigme, l'effectif est composé en grande partie d'étrangers, au moins ils forment quelques pépites(les frères Insigne du moins).

l'Inter est sans doute le club le plus comique de la botte, c'est à peu de choses près le centre de formation qui fournit le plus de talents en Italie(Balo, Santon, Bonucci, Destro, Longo, Bardi, Obi, Benassi, Biraghi...) et pourtant ils continuent de les vendre... au final les résultats ne sont plus là, les finances sont en berne et l'essentiel de l'effectif est sud américain...

La Roma semble la plus proche de sortir de sa léthargie, le projet stade est en marche, le centre de formation est l'un des meilleurs d'europe depuis des décennies(Totti, Aquilani, De Rossi, Cerci, Florenzi...) et l'effectif est jeune.

Bref connaissant la lenteur administrative des italiens, le Calcio n'est pas près de se relever...
C'est bizarre, depuis cette prise de pouvoir des allemands et leur défilé probable sur Londres, je note une recrudescence de jeux de mots et d'allusions douteuses sur le fofo. En tout cas ne comptez pas sur moi l'alimenter, n'est ce pas !
lemmiwinks karamazov Niveau : District
@ ronharris, oui peut être, mais c'est pas un club qui fonctionne grâce à sa formation, comme le Barça ou encore davantage, car parce que moins de moyens, Dormund. Faut comparer ce qui est comparable. Après, y a aussi ce que t'appelles formation, le Bayern recrute jeune (Alaba) sans forcément former.

En plus, on peut pas dire que ce soit nouveau que les joueurs formés au Bayern réussissent, il me semble qu'ils ont tjs (avec succès ou pas) sortis des mecs de la formation.
Message posté par lemmiwinks karamazov
ça y est, l'Allemagne est devenu le meilleur championnat avec une stratégie inspirée de ce qui se fait de mieux en Europe, blabla...

Déjà le coup un "peuple capable de se relever des pires humiliations", c'est quand même un peu osé et pas vraiment comparable mais bon. Comment aller chercher autant de raisons?
- seul Dortmund a misé sur la formation avec, il faut le reconnaître une chance incroyable au regard du talent des jeunes
- le Bayern a misé sur la formation? Bonne blague, il s'est toujours appuyé sur de grands joueurs déjà reconnus et s'il on veut s'est plutôt inspiré du Réal pour recruter d'excellents joueurs
- derrière, c'est plutôt le vide, peut-être Leverkusen, Schalke si l'on pousse (ce qui n'est pas propre à l'Allemagne d'ailleurs)
- le Black-blanc-beurre? Bonne blague, c'est juste que - enfin - le droit du sol prime sur le droit du sang depuis une dizaine d'années, d'où le fait que la communauté turque soit - enfin - représentée
- c'est tout sauf une surprise mis à part l'ampleur des scores, Dortmund joue vraiment un superbe football depuis plusieurs années (y compris en ligue des champions depuis cette année) et le Bayern est l'équipe la plus impressionnante depuis le début de l'année car la plus régulière (ce qui n'est pas le cas du Réal ou du Barça)

Sofoot, vous savez vous distinguer du "Christian Jean Pierre" journalistique que l'on voit partout, ne cédez pas aux arguments au rabais et facile type ici Valérien Ismaël, désolé pour lui. ça fait 5ans que le football allemand en club comme en sélection est séduisant : pour la surprise, on repassera!


Seul Dortmund a misé sur la formation??? bon si on prend les deux demis finalistes (en intégrant la post-formation (qu'on peut définir comme étant les joueurs arrivés au club à 16-18 ans... pour le Bayern actuellement Alaba et Kroos (voir Hodjbjerg)) il y a:
4 joueurs du bayern qui était sur le terrain mardi formé au club: Müller Lahm, Alaba, Schweini(et deux étaient blessés, Badstuber et Kroos). pour Dortmund : Schmelzer (post formé), Götze, Grosskeutz...
à la rigueur Reus à fait une partie de ses classes à Dortmund, mais n'a pas du tout émergé à Dortmund

Pour le reste deux joueurs arrivés de pologne: Lewandoswski Blaszczykowski (mais après 20 ans)....
Hummels arrivé à 20 du Bayern sans avoir vraiment jamais eu sa chance... et pour le reste tout les joueurs ont évolués ailleurs en Bundesliga ou Bundesliga 2. , avant Dortmund....

Bref ton argument est faux, ;) ... faudrait pas commencer à faire des légendes sur la formation de Dortmund... :P ...

Là vrai différence c'est que Dortmund est plus dans la nécessité d'avoir le nez creux pour flairer les bonnes occasions et avec Klopp beaucoup ont énormément progressé.... Maintenant qu'ils commencent à avoir des sous ils peuvent aligner la galette et ne s'en prive pas Reus, on parle d'Eriksen, de De bruyne....

Enfin de toute façon c'est impossible de s'appuyer uniquement sur la formation... déjà avoir la moitié d'un effectif formé, c'est beaucoup... après la manière de recruter dépend du portefeuille c'est clair...

Par contre comparer la politique de recrutement du Bayern a celle du Real, tu marches sur la tête... le Bayern achète à des postes où il y a des gros manques... alors certes ils alignent la galette mais de façon raisonnée (les deux plus gros transfers (avec Götze), s'avèrent être des clauses libératoires. Pour moi ça me semble plus proche du Barça (qui a énormément dépensés ces 5 dernières années, pour compléter les postes, où pas de joueurs émergeait (d'ailleurs petite paranthèse sur le Barça à proprement parler, c'est qui le dernier de la Masia qui a vraiment fait son trou dans l'équipe: Pedro? non).


Quant à ce qu'il y a derrière en Bundesliga, je crois que ce qu'il manque c'est de la continuité et de la stabilité pour les équipes derrière (management constant durable et intelligent et arriver à conserver les joueurs, si pas renouvellement intelligent..), que se soit les mêmes équipes pendant plusieurs années en Europe afin que les effectifs engrangent l'expérience (il aura fallu deux gros échecs européenns à Dortmund (dont un avec un sacré vol, en europa league face à Seville) pour enfin avoir suffisamment de sang froid). Mais je pense que le niveau moyen (et je parle pas du niveau du premier quartile, mais du niveau moyen), est extrêmement relevé et homogène...


Par contre entièrement d'accord avec toi, c'est résultat sont pas vraiment une surprise (bon l'ampleur des scores, notamment du Dortmund Real, si (après le Barça, ils étaient très friable depuis un moment défensivement) si on se donnait la peine de suivre la Bundesliga ces dernières années.
je croyais que l´on ne se soumettrait plus jamais aux allemands.
je me suis trompé
Message posté par joeybarton666
IN YOUR FACE PSG, MAN CITY, CHELSKI, MALAGA, ANZHI MESCOUILLESCHKALA, MONACO.

J'aimerais bien être dans la peau d'un supporter du Borussia, qui vient de coller 4-1 à une équipe pleine de ballons d'or et de grosses resta avec une bande de kids.

Une victoire comme Porto 2004, Ajax 95 et peut-être Dortmund 2013 (et bien d'autres hein, c'est pas exhaustif) aura toujours 1 000 000 de fois plus de cachet qu'un championnat gagné avec Thiago et Zlatan, ou une victoire de de Man City en première league avec 3 teams d’internationaux dan l'effectif.

La classe ne s'achète pas les gars


Est-ce que c'est toi qui a posté cette vidéo sur youtube ? http://www.youtube.com/watch?v=V8zRHtngKVM

Si oui, cela expliquerait quelque peu ton raisonnement...
Message posté par maxlojuventino

l'Inter est sans doute le club le plus comique de la botte, c'est à peu de choses près le centre de formation qui fournit le plus de talents en Italie(Balo, Santon, Bonucci, Destro, Longo, Bardi, Obi, Benassi, Biraghi...) et pourtant ils continuent de les vendre... au final les résultats ne sont plus là, les finances sont en berne et l'essentiel de l'effectif est sud américain...


On a toujours eu du mal à inscrire des jeu dans un projet de jeu à long terme, et ce même si les cas cités sont souvent particulier (je ne regretterais jamais d'avoir vendu Balotelli à ce prix). L'Italie est un des championnat où l'on respecte le plus les joueur vieux et même si ça nous joue des tours je ne souhaite pas perdre cette qualité.

A l'Inter on dispose de la primavera la plus talentueuse et Juan, Ranocchia ou Kovacic sont déjà brillants à leur age donc je ne me fais pas trop de soucis question jeunes, c'est essentiellement l'attaque le chantier. Surtout en comparaison de l'Udinese qui ne réussira jamais à s'imposer à long terme sur le podium.
L'Homoursporc de Paris Niveau : Loisir
Message posté par RonHarris
"En Allemagne, on préférera toujours un 4-3 ou un 5-4 qu’un 0-0"

Pas qu'en Allemagne, partout dans le monde. Une victoire c'est mieux qu'un match nul, nan?


Pas en Italie ..
Black-Blanc-Beurre la pire chose arrivé en france..
Au moin Ozil à ressu une bonne éducation , je l'échange volontiers contre la paire Nasri-benzema
mardi 22 août Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! il y a 40 minutes Monaco prêt à lâcher Mbappé au PSG si... 40
il y a 2 heures L'instant Giovinco du jour 3 il y a 2 heures Quand les supporters de Galatasaray imitent Bafé Gomis 10
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Hier à 14:33 Berbatov s'aventure en Inde 13 Hier à 14:26 Un stadier sur le terrain en plein match de Coupe de Turquie 4 Hier à 11:42 Benzema encore écarté de l'équipe de France ? 133 Hier à 08:19 Keisuke Honda déjà buteur avec Pachuca 6 mardi 22 août Callejón calme les Niçois 3
mardi 22 août Le retour de la rumeur Messi à Manchester City 109 mardi 22 août Le rap des ultras de Genk 8 mardi 22 août Il entre en jeu et doit arrêter le live tweet du match 5 mardi 22 août Gillet chante du Maître Gims pour son bizutage à l'Olympiakos 18 mardi 22 août Blaise Matuidi va nous manquer (via BRUT SPORT) lundi 21 août Le 200e but en Premier League de Rooney 16 lundi 21 août Un lob de soixante mètres en Angleterre 4 lundi 21 août Le CSC gênant de Wycombe 12 lundi 21 août Anigo s'embrouille sur le bord de la touche 39 lundi 21 août Quand Bailly envoyait un kick à Zlatan 13 dimanche 20 août L'hommage du Camp Nou aux victimes de l'attentat 2 dimanche 20 août Kembo Ekoko à Bursaspor 3 dimanche 20 août La bastos de Marcos Alonso 3 dimanche 20 août Il foire sa panenka à la 96e minute 23 dimanche 20 août La grosse mine de Bruno Fernandes avec le Sporting 4 dimanche 20 août Müller se blesse pour sept mois en célébrant son but 59 dimanche 20 août Alec Georgen régale sous les yeux d'Emery 8 dimanche 20 août Les pieds en l'air pour fêter le but de Jesé 8 dimanche 20 août La demi-volée de Gignac 10 dimanche 20 août Suspendu, Kaká regarde un match avec ses supporters 6 samedi 19 août Le bonbon de Malcom 12 samedi 19 août Le lob fou de Fekir 32 samedi 19 août Le cadeau de Cissé à l'un de ses coéquipiers 11 samedi 19 août Les ultras allemands répondent à la DFB 16 samedi 19 août Trezeguet bouscule Beşiktaş 25 vendredi 18 août Nantes, la mascotte et le plagiat 26 vendredi 18 août Brian Fernández arrive à Metz 10 vendredi 18 août 202€ à gagner avec le Real Madrid & l'OM jeudi 17 août Valdés lance sa société de production 8 jeudi 17 août Zlatan à l'affiche d'un jeu vidéo 15 mercredi 16 août Un match arrêté par des jets d'œufs 11 mercredi 16 août NOUVEAU : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 mercredi 16 août Des lions sur les murs d'un vestiaire 30 mardi 15 août La belle ouverture du score de Liverpool 16 mardi 15 août Macron s'est invité à la Commanderie 31 mardi 15 août Un mercato raccourci en Premier League ? 26 mardi 15 août Gignac donne son nom à un tigre 22 mardi 15 août Déjà un doublé pour Gomis en Turquie 6 lundi 14 août Ribéry défait les lacets de l'arbitre en plein match 43 dimanche 13 août Le premier but de Neymar avec Paris 10 dimanche 13 août La banderole guingampaise pour Neymar 34 dimanche 13 août Gignac claque son premier pion de la saison dimanche 13 août La douceur de Bendtner 11 dimanche 13 août L'expulsion invraisemblable de Kaká 29 samedi 12 août Un joueur expulsé après 39 secondes 3 samedi 12 août Les Farc veulent une équipe professionnelle 23 vendredi 11 août Sneijder présenté à l'Allianz Riviera 11 vendredi 11 août 340€ à gagner avec Bordeaux & Caen-Saint-Etienne vendredi 11 août Watford annonce une recrue via Football Manager 13 vendredi 11 août L'énorme raté de Van Wolfswinkel 6 vendredi 11 août Burnley s'intéresse à De Préville 25 vendredi 11 août Botafogo et le Club Nacional voient rouge en Libertadores 5 vendredi 11 août La photo de Fellaini en street-art à Melbourne 11 jeudi 10 août Un club estonien marque sans avoir touché le ballon 7 mercredi 9 août La drôle de vidéo de présentation de Boudebouz au Betis 9 mercredi 9 août Taye Taiwo s'exile en Suède 23 mercredi 9 août Peux-tu résoudre l'énigme de Geoffrey Jourdren ? (via BRUT SPORT) mercredi 9 août Il se blesse en enjambant un panneau publicitaire 36 mercredi 9 août La mine exceptionnelle de Tierney pour le Celtic 9 mercredi 9 août Et si c'était la saison d'Arsenal ? (via BRUT SPORT) mardi 8 août Patrick Montel s'indigne du transfert de Neymar (via BRUT SPORT) mardi 8 août Maradona est prêt à se battre pour Maduro 61 lundi 7 août Nainggolan, Strootman et Cafu s'essayent au drone challenge 12 lundi 7 août Djourou finalement à Antalyaspor 13 lundi 7 août Ils remboursent leurs supporters après une défaite 8-2 18 lundi 7 août Bricomarché partenaire de la Coupe de la Ligue 83 lundi 7 août David Villa plante un triplé dans le derby new yorkais 4 dimanche 6 août Le PSG aurait dépensé 50 000€ pour illuminer la Tour Eiffel 28 dimanche 6 août Une reprise de volée monumentale en Russie 9 dimanche 6 août Aboubakar Kamara : appelez-le "AK 47" 9 dimanche 6 août Quand Buffon rend hommage à Bolt 32 dimanche 6 août La praline de Drogba 5 samedi 5 août La merveille de Graziano Pellè 28 vendredi 4 août 400€ à gagner avec Neymar meilleur buteur de la Ligue 1 ! 1 vendredi 4 août Le vrai salaire de Neymar au PSG (via BRUT SPORT) jeudi 3 août En direct devant l'hôtel de Neymar à Paris (via BRUT SPORT) jeudi 3 août Comment accueillir Neymar à Paris ? (via BRUT SPORT) jeudi 3 août L'ouverture du score du Videoton contre Bordeaux 2 jeudi 3 août La Premier League interdit les dessins sur ses pelouses 10 jeudi 3 août L'ancien boss de Disney s'offre Portsmouth 14 jeudi 3 août Le Real Madrid accroché par les All-Stars MLS 16 jeudi 3 août Domenech : « Les entraîneurs français ont un déficit d'image » 88 jeudi 3 août La lettre du maire d'Ostende aux supporters de l'OM 69 jeudi 3 août Un tifo du Legia revient sur la révolte de Varsovie 54 jeudi 3 août La franchise MLS de Beckham prend forme 35 jeudi 3 août 200€ à gagner avec PSG & FC Bâle jeudi 3 août Lampard embrasse la carrière de consultant 11 jeudi 3 août Aly Cissokho rejoint un promu turc 18 mercredi 2 août Kylian Mbappé souhaiterait quitter l'AS Monaco 114 mercredi 2 août Le super but collectif qui libère Nice 15 mercredi 2 août Le tifo en l'honneur de Nouri 2 mercredi 2 août Un joueur rémunéré en huile d'olive 39 mercredi 2 août Dundee met en vente son gardien sur Twitter 6 mardi 1er août Schweinsteiger trolle la presse US 7 mardi 1er août Les supporters bâlois s'invitent en conférence de presse 3 mardi 1er août Un cycliste parodie le tweet de Piqué 6 mardi 1er août Nainggolan met un coup de tondeuse à des supporters 5 mardi 1er août Excuse-toi comme Echouafni ! (via BRUT SPORT) mardi 1er août La formule « ABBA » lancée pour les TAB 33 mardi 1er août Klopp répare le micro de Simeone 22 lundi 31 juillet Adu testé en Pologne 26 lundi 31 juillet Les joueurs de Colo-Colo rentrent sur la pelouse avec des chiens 30