Aux armes footballeurs!

Laurent Blanc nouveau sélectionneur de l'équipe de France de football et alors ?... Par Vikash Dhorasoo.

Modififié
0 3
Ses patrons sont exactement les mêmes qu'avant, Jean-Pierre Escalettes en moins. Un vieux qui remplace un autre vieux. Oui parce que, précision importante, il faut être vieux pour devenir président de la FFF. Avec l'arrivée de Lilian Thuram et ses petites lunettes rondes au sein du conseil fédéral, on pouvait légitimement penser que le débat allait prendre de la hauteur. On a été déçu.

Lilian Thuram aka Lilian Duchaussoy, 76 ans depuis 2 mois, plus très loin de l'âge moyen des autres membres, a fait chanter la fédération. La tête d'Evra ou la démission de son rôle de représentant bénévole caution de l'élite du foot au milieu des vieux. Patrice Evra, capitaine de l'équipe de France, dangereux pour la nation? Soyons sérieux les gars. Evra, merde, Lilian ! Evra gamin des Ullis, né au Sénégal, oublié par le monde du football français à l'âge de 17 ans, contraint de quitter le pays direction Monza et l'Italie pour atteindre son rêve de gosse. Evra comme Anelka, gosse de Trappes, parti lui aussi à 17 ans vers Arsenal, présent dans la liste des 30 en 98, avant d'être écarté pour regarder les autres devenir champions du monde. Nicolas Anelka, recalé 3 fois au moment de partir à une coupe du monde. Concrètement, que doit Anelka à la Nation ? Anelka humilié, Anelka martyrisé, mais Anelka libéré... !

Le joueur ouvrier

«  Va te faire enculer, sale fils de pute » qu'il a dit Nico à RayMan. Bien envoyé Nico, au monde du foot et à la gueule de cette bande d'hypocrites bien accrochés à leur place dorée à la tête de la Fédé. Du haut d'une réussite bâtie dans les tribunes Privilège et les cocktails des mi-temps des stades de France, ils jugent le pouce levé de la qualité du mouillage de maillot du joueur ouvrier. Raymundo et Escalettes sont partis, en assumant courageusement au passage leur « maigre » part de responsabilité mais sans oublier de rejeter la faute sur les 23, les footballeurs immatures, irresponsables, inconscients ou inconséquents. Ces footballeurs dont l'ascension sociale et médiatique fulgurante est forcément imméritée. Et surtout ces footballeurs trop payés.

Trop payés ! Il est là le véritable problème, leur salaire. Beaucoup trop élevé pour jouer au foot. Heures supp' à volonté et cahier des charges à discrétion. Dans son club, le salaire du joueur et la durée de son contrat sont les seules choses qui le protègent réellement dans ce jeu de dupes face à ses patrons. Le footballeur n'est rien dans ce monde de fric ou les enjeux sont ailleurs. Simples actifs au Bilan de l'Aulas Enterprise.

Rions un peu ! Les 23 ont failli prendre le pouvoir. Ah ah ah !!! 23 gars dans un bus qui ont fait trembler la FFF. Ah ah ah ah!!! Mais pourquoi ces petits vieux ont-ils eu si peur ? Ces jeunes sauvageons auraient-ils retrouvé leur cerveau, pourtant mis au coffre du centre de formation dès l'âge de douze ans ? Auraient-ils compris qu'on les prend pour des cons ? Il est prévu que vous acceptiez les insultes, les railleries, les humiliations...Vous êtes payés pour ça non ? Traitres, traitres...Vous savez ce qu'on fait en Calabre à ceux qui trahissent l'Omerta ?

Punition

Laurent Blanc a décidé de réussir son entrée en jeu: plaire aux vieux du conseil et à l'opinion publique qui réclament la peau des 23 « mutins » . Laurent Blanc le démagogue a fait semblant de demander l'autorisation au conseil. «  Est-ce que je peux tous les punir, s'il vous plait? » . Ah oui ! Vas-y, on adore. Punis-les, ces petits merdeux de rebelles grévistes. Et qu'ils ne nous fassent plus chier. On a quand même tous bientôt 90 balais. C'est pas bon pour le cœur toutes ces conneries. Donc Lolo va « punir » les 23 joueurs sélectionnés par Raymundo, pour l'Afrique du Sud pour mieux les reprendre un peu plus tard, histoire de nous enfumer. C'est un dur le Lolo. Du coup il va sélectionner 23 autres pantins, dont on va écrire dans tous les journaux qu'ils ont leur chance. Même à Secret Story, ils n'avaient pas osé...

Pourtant le « Président » avait l'occase rêvée de se comporter en adulte responsable : convoquer les 23 « salopards » pour un petit match en plein mois d'août, les regarder dans les yeux, les voir évoluer et se faire sa propre opinion, sans bus ni journaliste. Au lieu de ça, il nous ressort la bonne vieille équipe A', un bon coup de bonneteau. Le sélectionneur n'a-t-il pas le pouvoir suprême de sélectionner, choisir, envoyer en tribune, mettre sur le banc, remplacer ? N'est-ce pas suffisant? Mais avant de reprendre les 23 chauffeurs de bus ni vu ni connu, il fallait menacer, faire peur, se faire craindre par ces joueurs qui pour la plupart, quelques mois plus tôt ont porté haut les couleurs de la France à travers l'Europe avec leur club respectifs : Lyon, Bordeaux, Bayern, Barcelone, Manchester.

Joueurs français vous êtes tous salariés de vos clubs et pas de le FFF. Vous êtes formés à jouer au football pour vos clubs et pas pour l'Equipe de France.
Dans les conditions actuelles, refusez la sélection, refusez d'être des exemples, les portes drapeaux du football. Vous n'êtes pas des élus du peuple,des représentants de la nation et encore moins des portes drapeaux. Vous êtes des footballeurs, pas forcément candidats à l'équipe de France, et rien que des footballeurs. Regagnez le respect que beaucoup vous doivent en jouant au football (bien, si possible).Soyez jugés sur vos performances sur le terrain et pas en dehors, en conférence de presse, en boîte de nuit ou dans les bras de Zahia.

Power et caïds

L'équipe de France a au moins autant besoin de vous que l'inverse, c'est une histoire de désir mutuel. Combien de joueurs ont vécu une carrière sans sélection. Sont-ils à l'agonie aujourd'hui ?A part une éventuelle petite décote sur le marché, rien de grave. Pourquoi du jour au lendemain alors que l'on décide de vous prendre en équipe nationale, votre métier changerait-t-il? Le leurre serait de croire que vous avez du power ou que vous avez failli le prendre avec l'épisode de la « grève » , seulement parce que vous êtes grassement payés. Cessez de demander pardon car vous n'êtes fautifs de rien (sauf d'avoir très mal joué, ce qui est embêtant au football).Cessez de croire ce qu'on écrit sur vous dans les journaux. Les vrais caïds sont ailleurs et n'aiment pas les shorts.

L'étau se resserre mais il est encore temps de reprendre les commandes. Le foot n'est rien sans vous et sans vous le spectacle n'aurait plus lieu. Vous faites partie des meilleurs joueurs du monde et vous pouvez vous passer des humiliations, de l'obligation de s'excuser au moindre dérapage public, au moindre mot déplacé au sujet de la tactique ou de l'entraîneur. Il dépend de vous de ne plus être exposé sur la place publique, à la vindicte populaire et aux journalistes-copains-complices-mon cul. On a toujours le choix. Dans votre cas, il faudrait réapprendre à prendre un risque individuel (carrière, statut, pognon) au nom du collectif et des générations futures de footballeurs.

On peut toujours rêver...

Vikash Dhorasoo

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

plaisant de voir un avis décalé de toute la merde qu'on peut lire depuis des semaines sur les 12 salopards + 11.
Même si je n'approuve pas tout dans cette tribune, merci quand même Vikash de faire contre-poids à monsieur Amoros par exemple. En le lisant, et en lisant les commentaires des écervelés qui sont de plus en plus nombreux au milieu des "supporters", j'ai eu l'intime conviction que si on donnait la peine de mort à Evra, Anelka et Ribery, certains seraient pas loin d'être contents....
Je me souviens aussi un soir de 7-0 où notre pseudo-intelligentsia et ses moutons d'admirateurs se gaussaient sur les pauvres nords coréens qui allaient finir dans les mines en rentrant chez. Ma main à couper que les 23 nords coréens vivent aujourd'hui beaucoup mieux en société que nos 23 criminels en France, coupables de crime contre la nation...
Je rêve où le pays des Lumières est devenu encore plus ridicule que l'infâme dictature maoïste???
Mouais... c'est vrai qu'à un moment donné, comme Dhorasso, certains dont votre serviteur se disaient que cette histoire de grève dans un milieu aussi aseptisé, sans aspérité et dénué de tout fondement social et syndicale (L'UNFP, laissez moi rire...), était un sacré pied de nez à l'univers professionnel du football... C'était trop beau ! Imaginez un peu la révolution venant des footballeurs professionnels français ??!!

Mais une grève contre quoi, ou pourquoi, pour qui ? Avec du recul (vite pris quand même), on s'aperçoit rapidement que ces grévistes n'ont aucune revendication révolutionnaire comme le sous-entend Dhorasso, à peine solidaire avec leur "pote" Anelka. Ce dernier est très loin de l'image que veut lui donner Vikash et les faire passer pour des réformateurs à coups de pavés est quand même carrément exagéré !

S'ils étaient dans cette logique là, de renverser une quelconque logique de leur quotidien de footballeur professionnel où d'en faire vaciller les fondements, ils auraient réellement pris l'équipe en main, exit Domenech, place à l'autogestion ! Et surtout, effectivement, ils ne remettraient plus les pieds en équipe de France de leur gré ! Anelka a t'il annoncer sa retraite internationale ?? Et non... et les autres ? Faut pas rêver Vikash, on n'est pas nombreux à être de gauche dans le football, encore moins communiste...
Vikash si l'équipe de France n'est pas indispensable pourquoi t'as fait la tronche quand tu cirais le banc a la coupe du monde 2006?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 3