Aux abonnés absents...

Être abonné, en tribune ou en virage, voilà une expression qui vous classait directement parmi l'élite, la catégorie des « seuls les vrais savent » . Car, en France, cette démarche relevait quasiment de l'acte militant face à une population incrédule et au milieu des gradins clairsemés. Par ailleurs, sauf exception, nous accusions en ce domaine un sérieux retard sur nos voisins allemands ou brittons. Aujourd'hui, il semblerait que l'abonné soit destiné à occuper une toute nouvelle place, une sorte de préfiguration du devenir du supporter à l'ère de la L1 2.0, autrement dit se transformer en un banal fond de commerce ! Avant de céder le bail ?

Modififié
48 55
400 euros la première offre (265 l'an dernier), pour tous les matchs sauf les finales. Le PSG a pris sur ce plan aussi une « nouvelle dimension » , une dimension inaccessible pour pas de portefeuille. Du coup, le champion de France se hisse enfin dans la fourchette basse de la Premier League, puisqu'à Wigan il faut débourser pas moins de 375 euros l'an dernier (avec une relégation, mais une victoire en Cup, à la clé). Ce chiffre se révèle donc presque un indicateur de changement de statut, un message politique en direction du public et des concurrents. Le porteur d'écharpe va être en retour contraint de raquer pour conserver son droit « d'en être » , tout comme certains se disputent les loges de l'Opéra Garnier pour démontrer dans quel cercle de la bourgeoisie ils évoluent désormais.

Objectif 100% abonnés ?

Car, après le Plan Leproux et le changement de public, le tout gratifié d'un taux remplissage au beau fixe, les spectateurs sont clairement devenus des clients, qui doivent sortir la visa pour s'assurer l'accès à un Parc des Princes plein à tous les matchs et qui leur propose, en principe, une équipe de rêve, du moins à l'échelle de la L1. Les résultats sont indéniablement au rendez-vous, puisqu'on aurait dépassé les 36 000 abonnements pour la campagne 2013-2014. Nul doute que l'objectif d'une enceinte 100% abonnés (comme au Bayern, mais dans son Allianz Arena de plus de 70 000 places) pourrait être réalisé sans difficultés (cependant, il faut garder un petit volant d'entrée libre pour le principe). On l'aura aussi compris, le boycott des « anciens » ne pèse plus grand-chose. Il leur reste les déplacements, cette autre survivance du vieux culte populaire pour les couleurs, avec tous les risques policiers et judiciaires que cela implique de nos jours.

De toute manière, la signification de ce « contrat moral » , de cette sensation de rejoindre une famille, certes dans le cadre d'une relation pour le moins intéressée, ce précieux sésame de l'abonnement, a considérablement perdu de son sens. Si le PSG avait bel et bien essayé à l'origine de se créer une base de fans avec des offres promotionnelles, notamment en direction des jeunes (démarche qui se révélera notamment à l'origine du Kop of Boulogne), il n'est plus question ni nécessaire d'utiliser ce « rabais » pour remplir les combles. Il faut juste désormais fidéliser en les flattant les nouveaux venus, - mettons de côté les loges - qui s'y pressent pour des raisons parfois bien plus égoïstes que leurs prédécesseurs (ou qu'eux-mêmes auparavant), et peuvent se révéler bien moins indulgents quand les contre-performances s'accumuleront. Terminées les palabres sur les banderoles et les tifos. Désormais, la carte numérotée veut son petit confort (à ce prix, on le comprend), sa couverture internet pour suivre l'actualité en 4G si jamais le match l'ennuie, sa buvette avec du choix et sans trop d'attente, des sièges confortables et si possible un écran géant pour peu qu'il ait raté le but, trop occupé à twitter sa dernière vanne sur Laurent Blanc. QSI, qui vient enfin de prendre le contrôle de la SESE (société d'exploitation sport et évènement) assurant la gestion du Parc, a de son côté bien compris où se situe dorénavant l'un des principaux enjeux économiques du club, en tout cas s'il désire retirer des revenus conséquents du stade et de ceux qui le fréquentent.

La radinerie française

Les « fans » ne raisonnent plus seulement en terme de passion ou de qualité du spectacle, mais également au regard des prestations de service. Or, petit problème, en France, ils trouvent souvent le coût des places et des abonnements excessif, alors qu'il s'avère pourtant bien raisonnable comparativement à ce qui se pratique de l'autre coté du Channel ( 900 euros l'an dernier à Totthenham). Une « radinerie » qui s'explique par le passif et le retard culturel du foot hexagonal, supposant notamment qu'un tel investissement ne soit pas véritablement considéré comme socialement « respectable » , à moins d'avancer l'excuse de « minorité » , c'est-à-dire d'être un ultra dans les virages populaires. Il n'empêche, cette barrière psychologique du coût annuel constituerait, à en croire toutes les enquêtes d'institut de sondage, une des principales causes de la fréquentation en berne des gradins de l'Hexagone (derrière les 91 % du PSG, la moyenne tourne autour de 70% avec des Girondins tout juste à 55%). Or, pour mieux vivre et surtout offrir une belle image télévisuelle du spectacle (rien de pire que des pentes dégarnies lors d'une retransmission), il s'impose de monter le plus souvent au-delà des 80%. Sans oublier que beaucoup de stades seront impactés par les rénovations en prévision de l'Euro 2016. L'abonné n'est plus un fidèle qui fait vibrer le stade comme l'église de sa présence rituelle et ritualisée. Il devient une ligne budgétaire dans les comptes du club et un actif indispensable dans le bilan tant physique qu'immatériel de la SAOS.

Cette question du ratio abonnés/remplissage se pose surtout parmi les équipes en deçà du pseudo Big Four qui se dessine en L1 : PSG, OM, OL et donc Monaco qui, par ailleurs, entretiennent tous - un signe ? - des stratégies singulières sur le sujet (on ne s'appesantira pas sur le cas marseillais). Il faut ainsi aller chercher le chaland. Par tous les moyens. Surtout quand le citoyen ordinaire préfère courir après les invits que distribuent généreusement sponsors et autres collectivités territoriales, qui arrosent par ailleurs abondamment les clubs (une sorte de retour sur investissement du contribuable en quelque sorte). Après, on peut joindre l'utile à l'agréable. À Toulouse, où le ballon rond traverse pour le moins une crise de popularité, le CIC vous rembourse jusqu'à 50 euros sur votre facture tribune et il existe même une formule à 29 euros pour les 0-14 ans et les dames (sic). Des prix qui doivent laisser rêveurs certains supporters (hommes) du PSG.

Nicolas Kssis-Martov
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Jack_Will_Cheer Niveau : Loisir
C'est malheureusement un triste constat pour les fidèles et historiques supporters mais si la ligue 1 veut grandir, gagner de l'influence, un certain poids économique et une reconnaissance européenne c'est une étape incontournable.

Qu'on ne s'étonne pas que le foot anglais soit aussi riche et attire autant de stars....putain* 900 balles l'abonnement quoi !
ça commençait à me manquer ces articles sur le PSG, ses supporters, le Parc,...

Je suis suisse et même si je connais bien le championnat français, vu de l'extérieur ça donne l'impression qu'il n'y a que le PSG qui existe en France.

Je trouve ça un peu triste.

Pour en revenir au contenu de l'article, j'apprécierais très relativement qu'on me flanque une majoration pareille de l'abonnement pour une saison. J'espère que le tube de vaseline est offert dans le package.
mtn les gens sa bonne que pour mona/psg mtn mdr
Payer 400 euros pour voir Jallet rater pendant toute l'année ses centres , il faut vraiment être fan du PSG !
Trêve de plaisanteries , avant le foot était le sport populaire par excellence et pour oublier les problèmes quotidiens , ça c'était avant ! Merci la crise !
C'est pas une question de radinerie française mais être abonné c'est beaucoup trop cher. Des centaines d'euros faut pas exagérer. Ils sont déjà rempli de thunes les parisiens ils vont pas faire taxer encore plus les supporters. Être abonné au PSG va devenir un luxe bientôt.
Il reste toujours les matchs en streaming sur le net, c'est gratuit et on apprend des langues étrangères en même temps. Que du bon !
claude ma queue Leuleu Niveau : Loisir
Cet article aurait pu etre interessant mais il est trop centré sur le parc des princes moi j aurai voulu savoir ce qu il se passe a caen nice lens monaco ou lyon , j aimerai que so foot evite de suivre la masse mediatique qui entoure le psg actuellement ( je demande l impossible ) c est un sujet passionnant et le travail est baclé et ne parle que du parc dont le fonctionement est unique en france et en donnant 2/3 exemples pourri qui ne reponde pas aux questions que pose le titre . Je precise que je suis supporter du psg et abonné au parc et j aimerai bien savoir ce qu il se passe en dehors de paris , j aimerai connaitre la situation a sochaux ou evian ( ca n interesse pas le grand public , mais les passionnés oui ) vous avez fait du journalisme pour etre des grands reporters pas pour rester dans un bureau a boulogne billancourt allez partez a l aventure depassez la grande couronne prenez un billet de corail teoz et mangez un sandwich triangle sur les autoroutes de france , ramenez nous de la news bien fraiche de la campagne tel des jean pierre pernaud du pauvre. Allez boire un picon biere a metz ou un casanis dans une case a nice . Allez manger la galette saucisse a la route de lorient ou chier a l abbe deschamps . Prouvez nous qu il y a zero tracas zero blabla a la mmarena alors qu on n y chante du tina arena . HS : si vous divisez drogba par le nombre de club d anelka , vous obtenez le jumeau malefique de valbuena .
Desmond Dekker Niveau : District
Quand les contre-performances s'accumulaient, les Ultras mettaient le feu au lieu d'encourager leur équipe. Désormais les bourges se pinceront le nez. C'est mieux pour l'équipe, mais les tribunes "populaires" sont de facto éliminées. Merci les Ultras.
Faudrait qu'il y ait une billetterie à Monaco pour pouvoir en parler ...
Message posté par Desmond Dekker
Quand les contre-performances s'accumulaient, les Ultras mettaient le feu au lieu d'encourager leur équipe. Désormais les bourges se pinceront le nez. C'est mieux pour l'équipe, mais les tribunes "populaires" sont de facto éliminées. Merci les Ultras.


T'as l'air de connaître sacrément bien ton sujet toi ...
Quand tu sais pas de quoi tu parles, le mieux c'est de passer ton chemin.
FCB Stern des Südens Niveau : Ligue 2
Message posté par Nurhachi
Il reste toujours les matchs en streaming sur le net, c'est gratuit et on apprend des langues étrangères en même temps. Que du bon !


Chuuuut c'est illégal! Gredin va!
Message posté par Papa Ours
ça commençait à me manquer ces articles sur le PSG, ses supporters, le Parc,...

Je suis suisse et même si je connais bien le championnat français, vu de l'extérieur ça donne l'impression qu'il n'y a que le PSG qui existe en France.

Je trouve ça un peu triste.



Complètement d'accord c'est triste. Y'a qu'à voir l'interview de l'entraineur de pastore, elle sert à rien. Et cet article ne parle que du cas du Parc des Princes. SoFoot, vous connaissez la "province" ?
Je suis suisse et même si je connais bien le championnat français, vu de l'extérieur ça donne l'impression qu'il n'y a que le PSG qui existe en France
Message posté par Papa Ours
ça commençait à me manquer ces articles sur le PSG, ses supporters, le Parc,...

Je suis suisse et même si je connais bien le championnat français, vu de l'extérieur ça donne l'impression qu'il n'y a que le PSG qui existe en France.

Je trouve ça un peu triste.




Surtout sachant que le PSG c'est queudalle en France et c'est même pas la moitié de l'histoire du foot à Paris... . On fustige le manque de culture foot française mais on se paluche sur n'importe quel club du moment qu'il a du fric. Paradoxal.
Les abos pour le parc sont vraiment mal faits... Etant à l'étranger, je viens juste de rentrer sur paris et les seuls abonnements qui restent sont à 700 balles... Si on reste à 36000 abonnements, il restera donc environ 6000 places par match. Sans compter les places réservées. En gros c'est la première année ou j'habite sur paris que je verrai le moins mon équipe...

On en reparle quand d'un plus grand stade à Paris? (Que ça soit le parc ou un autre)
"Être abonné, en tribune ou en virage, voilà une expression qui vous classait directement parmi l'élite, la catégorie des « seuls les vrais savent"
Complètement d'accord avec cette phrase
volontaire82 Niveau : Loisir
Message posté par claude ma queue Leuleu
Cet article aurait pu etre interessant mais il est trop centré sur le parc des princes moi j aurai voulu savoir ce qu il se passe a caen nice lens monaco ou lyon , j aimerai que so foot evite de suivre la masse mediatique qui entoure le psg actuellement ( je demande l impossible ) c est un sujet passionnant et le travail est baclé et ne parle que du parc dont le fonctionement est unique en france et en donnant 2/3 exemples pourri qui ne reponde pas aux questions que pose le titre . Je precise que je suis supporter du psg et abonné au parc et j aimerai bien savoir ce qu il se passe en dehors de paris , j aimerai connaitre la situation a sochaux ou evian ( ca n interesse pas le grand public , mais les passionnés oui ) vous avez fait du journalisme pour etre des grands reporters pas pour rester dans un bureau a boulogne billancourt allez partez a l aventure depassez la grande couronne prenez un billet de corail teoz et mangez un sandwich triangle sur les autoroutes de france , ramenez nous de la news bien fraiche de la campagne tel des jean pierre pernaud du pauvre. Allez boire un picon biere a metz ou un casanis dans une case a nice . Allez manger la galette saucisse a la route de lorient ou chier a l abbe deschamps . Prouvez nous qu il y a zero tracas zero blabla a la mmarena alors qu on n y chante du tina arena . HS : si vous divisez drogba par le nombre de club d anelka , vous obtenez le jumeau malefique de valbuena .


Toi t'es un vrai
A Créteil, les abos sont moins chers :)
D'un autre cote le ' football francais' c'est 1 ligue des champions. Alors Parler de tel ou tel club...
C'est le regne de la mediocrite.
Note : 1
Message posté par Nurhachi
Il reste toujours les matchs en streaming sur le net, c'est gratuit et on apprend des langues étrangères en même temps. Que du bon !


"Offside! Offside!"

"It's the worst penalty I've never seen." (après un péno de Ramos^^)
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
48 55