1. // Les restes du monde

Autour de la Méditerranée

Épilogue des championnats en Tunisie et en Egypte, grave crise en Turquie, tractations d'avant-saison ailleurs en Europe... L'actu de la semaine des championnats mineurs.

0 2
Tunisie – CLP 1

L'Espérance Sportive de Tunis termine le championnat avec 64 points, soit 5 de plus que l'Etoile du Sahel, son dauphin, battu lors de la dernière et décisive journée sur la pelouse du CS Sfaxien, qui complète le podium. Le Club Africain se classe finalement quatrième. C'est le 24e titre de l'histoire des Sang et Or et le troisième de suite. Il a été scellé grâce à une ultime victoire obtenue dimanche face à Hammam-Lif (qui avait pourtant ouvert la marque). Ce n'est pas pour autant les vacances pour les joueurs et le staff de l'EST, qui dispute son premier match de poule de C1 ce samedi face au MC Alger. Les demi-finales de la coupe nationale doivent également se disputer prochainement, avec les confrontations entre, d'un côté l'Espérance et le Stade Tunisien, de l'autre l'Etoile du Sahel et l'EGS Gafsa.

Egypte – Premier League

Malgré un début de saison plus délicat qu'à l'accoutumée, le géant Al-Ahly décroche le 36e championnat de son histoire et le septième de suite. La dernière fois qu'un adversaire l'avait emporté, c'était en 2003-2004, avec la victoire du grand rival Zamalek (victorieux aussi l'année précédente), qui n'a pu, cette fois encore, faire mieux qu'une deuxième place, tandis qu'Ismaily décroche la troisième place. Un podium acquis lors de l'avant-dernière journée disputée jeudi dernier, avec une énième et large victoire d'Al-Ahly obtenue sur la pelouse d'un relégué. Avec une seule défaite dans la saison et une phase retour parfaitement maîtrisée, les Diables Rouges ont assuré. Il leur reste maintenant à reconquérir la C1 africaine, un trophée qu'ils n'ont plus remporté depuis 2008 et le doublé du TP Mazembe (sorti de l'édition 2010 sur disqualification). Premier match de la phase de poule ce dimanche face au WAC Casablanca (l'Espérance Tunis et MC Alger complètent la poule).

Turquie – Süper Lig

La Turquie vit une intersaison footballistique très mouvementée. Une vaste enquête de la justice portant sur des matchs truqués (19 matchs de D1 et D2 de la dernière saison sont considérés comme douteux) et diverses malversations (corruption, irrégularités comptables, exercice illégal de la fonction de manager, menaces sur joueurs, etc.) secoue actuellement le petit monde local du ballon rond. Parmi la soixantaine de personnes mises en cause, on retrouve aussi bien des joueurs que des dirigeants. Et parmi eux, l'un des plus célèbres et des plus puissants : Aziz Yildirim, président du Fenerbahçe, champion sortant, qui a fait fortune dans le bâtiment et fait figure de grand bâtisseur du Fener nouveau depuis plus d'une décennie. Il est accusé d'avoir acheté des matchs. Quand on sait que son club a conquis le 18e titre de son histoire lors de l'ultime journée, l'accusation est grave. Elle pourrait d'ailleurs entraîner la non-participation du club à la prochaine Ligue des Champions. Du côté des accusés, on crie à la cabale politique. Fenerbahce est ainsi le club favori de l'actuel premier ministre Erdoğan. Mais les enquêteurs disent détenir des preuves avérées de tricherie. Affaire à suivre. A noter qu'en plus du Fener, elle concerne également d'autres clubs, parmi lesquels Trabzonspor, Beşiktaş, Sivasspor, Eskişehirspor, Gençlerbirliği et Ankaragücü.

Grèce – Super league

La grave crise financière qui secoue actuellement le pays semble également toucher son football. Les gros clubs, d'ordinaires habitués à jouer les fiers à bras à l'intersaison, se montrent cette fois nettement plus raisonnables. C'est le cas du Panathinaikos, qui s'est pour l'instant contenté de vendre : Sidney Govou d'abord, auteur d'une saison décevante, mais surtout Djibril Cissé, son principal dynamiteur depuis deux saisons, avec un total de 47 buts rien qu'en championnat. La manne financière – on parle d'une indemnité de 6 millions à payer pour la Lazi Rome – doit néanmoins pouvoir permettre de compenser ce départ, ne serait-ce que numériquement. Du côté de l'Olympiacos, champion sortant, quelques recrues sont arrivées, dont le défenseur espagnol Ivan Marcano, prêté par Villarreal, le gardien argentin du FC Bâle Franco Costanzo et l'espoir serbe Ljubomir Fejsa, en attendant l'arrivée prochaine du milieu colombien de Valenciennes Carlos Sanchez.

Portugal – Liga ZON Sagres

Après deux saisons décevantes, le Sporting Portugal a décidé de tout changer : nouveau président, nouvel entraîneur (Domingo Paciência, qui a amené Braga en finale de C3) et nouveaux joueurs. Beaucoup de nouveaux joueurs, même, puisqu'on compte à l'heure actuelle pas moins de 11 recrues. Que des étrangers, parmi lesquels figurent le défenseur américain Oguchi Onyewu, le jeune attaquant international hollandais Ricky van Wolfswinkel (ex-Utrecht) ou encore l'espoir tricolore Atila Turan, qui a fait ses gammes à Grenoble. C'est nettement plus calme du côté du FC Porto, qui cherche surtout à conserver ses éléments cadres qui lui ont permis de réaliser une saison exceptionnelle. Le seul changement notable est bien sûr le départ de l'entraîneur André Villas Boas pour Chelsea, remplacé par Vitor Pereira. A Benfica enfin, la grosse actu a été le départ pour 30 millions du latéral Fabio Coentrão. L'Argentin Ezequiel Garay fait le chemin inverse. Bruno Cesar (Corinthians), Artur Moraes (Braga) et Enzo Perez (Estudiantes) sont les trois autres recrues notables.

Croatie – T-com Prva HNL

Le Dinamo Zagreb récupère Domagoj Vida, en provenance du Bayer leverkusen, mais pourrait perdre Milan Badelj, convoité notamment par la Lazio. Chez les rivaux de l'Hajduk Split, on craint surtout un départ de l'attaquant Ante Vukusic, annoncé du côté de l'OL.

Serbie – Super Liga Srbije

Deux départs importants à signaler parmi les cadres du Partizan Belgrade : le défenseur Stefan Savic, recruté 10 millions d'euros par City, et le milieu Ljubomir Fejsa, parti pour l'Olympiacos contre une indemnité de 3 millions. De son côté, l'Etoile Rouge perd son défenseur Pavle Ninkov, parti à Toulouse, mais enrôle l'ex-Lensois Nenad Kovacevic.

La semaine prochaine : le point sur l'intersaison en Suisse, Belgique, Pays-Bas...

Par Régis Delanöe

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Le Club de erdogan, c'est Kasimpasa, c'est de notoriété publique en Turquie.

De ce que j'ai entendu de cette affaire, ca sent très mauvais pour le Fener. Pour Trabzon et Sivas aussi. Le risque de se faire bannir des compétitions européennes est grand si la tricherie est avérée. Même l'équipe nationale pourrait en subir les conséquences.
Concernant le mercato de Porto il faut noter le recrutement de l'attaquant Kleber, anciennement de Maritimo, sur ce que j'ai vu il est prometteur avec un profil de pivot assez classe et plutôt technique. Pour remplacer Falcao sûrement...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 2