1. //
  2. // Le joueur de la 23e journée

Auto-Mutu

Avec un doublé contre Lyon, Adrian Mutu quitte définitivement la catégorie des attaquants étrangers qui se plantent en Ligue 1. Il y avait pourtant plus d’un élément qui ne plaidait pas en sa faveur.

Modififié
9 16
Même si jusque-là, Adrian Mutu était loin d’avoir raté sa saison avec 5 buts en 14 titularisations pour Ajaccio, le Roumain pouvait, selon certains témoignages, se retourner en plein match sur la pelouse de Timizzolu pour voir un fantôme. Celui de Juan Eduardo Esnaider. Comme Mutu, l’international argentin était arrivé à l’ACA avec un CV qui claque (le mec était quand même passé par le Real Madrid, la Juventus et Porto) mais était reparti la queue entre les jambes. Ce n’est pas tant que l’attaquant passait ses nuits dans les paillotes de la route des îles sanguinaires, même pas, c’est juste qu’il n’avait plus la motivation. C’est dur pour un footballeur plus près de la fin que du début de se faire violence. Mouais. Avec un doublé contre Lyon, Mutu a définitivement envoyé balader ces théories faciles.

Un comportement dilettante

Et pourquoi pas avant, tiens ? Après tout, sur les 5 réalisations du Roumain, il n’y avait qu’un péno. Le reste, ce sont des pions que seul un bon avant-centre peut planter, plutôt rare en Corse. Alors quoi ? C’est que l’autre feuille, pas celle des stats, est sacrément raturée. Il y a d’abord le coup classique, celui du mec aligné en attaque qui ne fait strictement rien niveau travail défensif. Dans une équipe qui lutte pour le maintien, ça passe moyen. « Ce n’est pas un manque de volonté, mais je ne l’ai jamais fait et je ne sais pas le faire » , explique-t-il à la première remarque. Pour le coup, ça passe encore moins. Fin octobre, lorsqu’Alex Dupont décide de le sortir après l’heure de jeu contre Bastia, l’ancien joueur de la Fiorentina file directement à la douche. Il faut aussi faire mention des week-ends prolongés qu'il s’accorde, ainsi que les séances d’entraînement qu'il fait passer en RTT. Le bouquet, c’était il y a 15 jours pour la réception de Valenciennes. Alors que les insulaires gagnent 1-0, ils obtiennent un penalty à dix minutes de la fin. Mutu marque mais l’arbitre demande à le retirer. Le Roumain tente alors une panenka, et se ridiculise au moins autant que Landreau en 2004, car Penneteau avait tout compris dès le départ. Ça aurait pu donc chambrer sévère dans le vestiaire mais ça tourne vite au drame. Parce que derrière, les Nordistes égalisent. Après la rencontre, Mutu s’excuse auprès de ses coéquipiers, conscient pourtant qu’il ne va pas recueillir une multitude de tapes sur l’épaule en retour.

Ajaccio, l’endroit idéal finalement

Mutu a donc fait plus. Une participation au cours de langue corse organisé par le club dans la semaine. Mais surtout, un doublé contre Lyon ce dimanche. Un but sur un service de son meilleur partenaire dans le jeu, Chahir Belghazouani, où il étale son métier en poussant Lovren dans le dos avant d’ajuster Vercoutre de la tête à bout portant. Un autre sur pénalty, à la dernière minute. Bien sur un côté, à l’opposé du gardien. Comme pour montrer qu’il fait passer l’intérêt du club avant sa fierté personnelle dorénavant. De quoi réaliser qu’en fait, Mutu ne peut réussir que dans un club : l’ACA. Un club avec un président auquel le Roumain sait très bien qu’il ne peut pas la faire à l’envers. Un club avec un entraîneur, Albert Emon, qui sait couver ses joueurs pour les faire briller, comme ça a pu être le cas à Marseille. Il y en aura toujours pour dire que Mutu peut mieux faire. Mais avec un Guy Lacombe par exemple, il ne ferait rien, alors autant le mettre dans les meilleures dispositions possibles pour ne pas qu’il finisse comme les flops étrangers made in Ligue 1, les Morientes (époque OM pas ASM, bien sûr), Kluivert, Élber, Kežman, Ahn ou tiens, Esnaider. Là, Mutu leur a définitivement faussé compagnie.

Par Romain Canuti
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Ouhla SF, on va peut être attendre avant de s'enflammer!?
Kluivert avait joué en France? J avais aucun souvenir.....

( a Lille off course , c 'est le logo sur lequel je dois cliquer ....hehe)
Elber n'a pas été un flop à Lyon. Une déception à la rigueur, mais ses stats étaient plus qu'honorables en 2003-04 : 15 pions toutes compètes confondues, dont 10 en Ligue 1, 3 en C1 dont un but importantissime contre le Bayern au Stade Olympique.
et sinon le titre bidon de l'article on en parle ou pas ?
opiumvecteur Niveau : District
Il apprend le corse et met un doublé dont un penalty. Ça ne mérite pas un ballon d'or mais ça lui évitera surement de se faire dynamiter sa villa ceci dit.
antoine_5035 Niveau : District
Pas sur que Mutu laisse sa trace à Ajaccio...
avec la carriere qu'il a eu ca a du lui mettre un coup de se retrouver ds un promu de L1, il s'attendait surement a mieux pour lui, alors il lui a fallu un temps (certes long) pour se faire une raison et se mettre en route vraiment, il a de beaux restes c'est pas n'importe qui, alors pr le moment pas de quoi s'enflammer mais s'il arrive a ses 10 buts a la fin de la saison et participe au maintien de l'ACA alors ca sera pas une mauvaise saison pour lui, c'est un mec que j'aime bien perso !
ToxikCheese Niveau : Loisir
Ouep, Mutu, il a fait du Mutu... Pas vu du match, des taquets à droite à gauche... Tu sens que le mec est pas un acharné de l'effort physique !

Neanmoins, il est là ou il faut... La tête, hormis le marquage (très très très) approximatif de la defense Lyonnaise, il l'a pique super bien, le ballon part vite et Vercoutre ne peux rien...

En Face Gomis à tout raté, surtout son penaltoch', vraiment immonde, sans puissance, mal placé... Au contraire de Mutu, qui malgré le fait qu'il n'y aurait jamais du y avoir peno, assure du plate du pied bien placé et en force.

Caractère de merde, mais joueur talentueux et suffisant... Il plantera sa 10zaine de but cette saison et la suivante... Jusqu'à ce qu'Ajaccio soit relegué.

par contre, en faire un article juste pour un match abouti... Mouais, sa change du QSG remarque.
Message posté par antoine_5035
Pas sur que Mutu laisse sa trace à Ajaccio...


ahahah ça c'est clair!
C'est quoi cet article tout naze ? Tout le monde savait qu'il n'allait pas faire une saison incroyable, et qu'il n'allait pas planter 30 buts. Ça fait quelques années que l'italie croit plus en lui hein. Certes il apporte l'expérience, c'est indéniable. Mais de là à dire que l'ACA est fait pour Mutu, et que Mutu est fait pour l'ACA... Ça reste une bonne recrue pour Ajaccio. C'est tout.
joeybarton666 Niveau : District
vous pouvez aussi rajouter les Vieri, Saviola, Gudjohnsen
joeybarton666 Niveau : District
Di Vaio....que des mecs de l'ASM post-exploit 2003-2004.
Klasnic avait claqué un doublé contre l'OL aussi...
Message posté par bud_light
et sinon le titre bidon de l'article on en parle ou pas ?


Je l'ai compris qu'après coup et c'est tellement *** que ça m'a fait rire!
Il gère le Mutu... il va finir la saison avec une dizaine de buts, comme dans tous les clubs par où il est passé.

et pis quelle allure ce gros plan sur le bonhomme qui bombe le torse, plein de bogossitude après son penalty transformé ... le relief Corse et un beau ciel bleu en second plan ...

putain* j'entends Imu Vrini ... Noooooooon
Beaucoup de conclusions hâtives non ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
9 16