Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Auto-dissolution des Green Angels à Saint-Étienne

Modififié
La nouvelle a fait l’effet d’une bombe dans le milieu ultra et plus largement au sein du petit monde des Verts : les Green Angels, l’une des principales associations de supporters et l’une des plus actives dans les tribunes de Geoffroy Guichard a annoncé son auto-dissolution. La décision révélée par Le Progrès a même laissé sans voix l’ASSE. « Je trouve cela dommage. C'est un groupe qui représente plus de mille supporters » , s’est même fendu, un peu amnésique, Roland Romeyer, le président du directoire de l’AS Saint-Étienne. De leurs cotés, les Green Angels, dans un communiqué officiel, tiennent d’abord à réfuter les rumeurs imputant cette décision à des désaccords entre les adhérents : « Notre autodissolution n’est nullement due à des problèmes internes, mais elle fait suite à une réflexion réfléchie, concertée et unanime. »

Surtout, ils détaillent leurs motivations notamment liées au contexte difficile qu’ils subissent face aux pouvoirs publics et au club. « Depuis maintenant plusieurs années, nous sommes montrés du doigt pour tout et n’importe quoi, sans même que notre parole soit entendue. L’exemple le plus récent aura été le dernier derby, où nous avons été condamnés à la fois par les hautes instances du football français, mais aussi par notre propre club. Cet évènement aura été la goutte d’eau qui a fait déborder le vase. »


Toutefois le bureau indique également que c’est seulement l’épisode du « cadre juridique association loi 1901 » qui est clôturé, car s’avérant impossible à gérer « quand on devient responsable d’actes que l’on n’organise pas » . De fait, « l'autodissolution n’est pas une fin en soi. En effet, nous avons bien repris nos activités depuis le début de saison et nous ne comptons pas les arrêter.  » Ce dernier choix tend à confirmer une tendance lourde chez les ultras et supporters confrontés au durcissement des relations avec leur direction et la police, c'est-à-dire le recours à des formes informelles d’existence. Pas certain que cela se révèle plus simple en terme de gestion sur le long terme des relations entre les différents partenaires du foot pro. Un sujet de réflexion pour le groupe de travail sur le foot durable ? NKM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 4 heures Le Belge Tom Saintfiet, sélectionneur de la Gambie 5
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Podcast Football Recall
Hier à 15:52 Usain Bolt pourrait jouer en Australie 17
À lire ensuite
Le Graët allume Benzema