En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 10 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // 2e journée
  3. // Gr.A
  4. // Shakhtar/PSG (0-3)

Aurier-Luiz : l'aile ou la cuisse

Que ce soit sur le couloir droit ou dans l'axe, le PSG a pu compter sur ses défenseurs Serge Aurier et David Luiz pour éteindre le Shakhtar. Parole à la défense !

Modififié

Shakhtar Donetsk


Pyatov (5) : Sosie officiel de Jens Lehmann, le portier ukrainien aura autant souffert de la chance de David Luiz et Ibra que face aux ratés de Di María.

Shevchuk (3) : Aurier ? Pas vu pas pris.

Srna (5) : Bolide expérimenté, Dario a mieux maîtrisé son couloir que son homologue de droite. Juste avant de se crasher sur Zlatan, de dévier le ballon dans son propre but et d'asseoir la mort du Shakhtar. Ayrton Srna.

Kucher (3,5) : Souvent punked dans son dos, le central ukrainien aimerait remonter le temps pour se voir expliquer l'alignement défensif. Malheureusement, l'effet papillon n'est pas donné à tout le monde. Ashton Kucher.

Rakitskiy (4,5) : La tête d'un videur slave, l'autorité d'un physio au Corcoran's.

Fred (5) : Pris entre les pinces du milieu parisien, Fred n'est sorti qu'à de rares occasions du bouillon. Putain de Omar.

Marlos (5,5) : Aurait aimé avoir le charisme de Brando. Mais tout le monde sait que ce sont des bouts de papier qui ont formé cette mâchoire légendaire. Remplacé par Kovalenko (70e), Kovalescent.

Taison (5) : Il accélère, dans tous les coins, sur tous les rebords. Mais la tête dans le sac, Taison s'est fait aspirer par Aurier tout le match. Ivoirian technology. Remplacé par Bernard (70e), qui mendie des minutes de jeu.

Alex Teixeira (6,5) : Super dribbleur, Alex maîtrise moins la finition. Un super dragueur qui débande une fois dans le lit.

Gladkiy (5) : Plutôt maîtrisé en première période, Gladkiy a fait valoir sa présence physique après la pause. Dommage, les pieds n'ont pas suivi le mouvement. Remplacé par Dentinho (84e), aux fraises.

Paris Saint-Germain


Trapp (6) : Longtemps retranché, il a fini par subir un feu nourri, en première ligne sur le champ de bataille. Heureusement, ce soir, il avait son gilet pare-balles.

Aurier (8) : Des trous incroyables dans sa garde, mais un punch de champion. Il a mis K.O. Taison sur le premier but avant de boxer tout le monde côté droit. Serge « Gros Serge » Aurier est la nouvelle sensation des rings.

Thiago Silva (6,5) : Bien installé dans son fauteuil, il a géré la rencontre comme un ancien para en maison de retraite, qui accule sans pitié une victime d'Alzheimer au Memory.

David Luiz (7) : Un but lobé de la cuisse, une passe en retrait foireuse, un sauvetage défensif à l'arrache. David va maintenant faire la quête pour le spectacle.

Maxwell (6) : Une nouvelle passe décisive sur un centre millimétré dans son couloir. Le mec est aussi régulier qu'un contrôleur SNCF qui va chercher son croque-monsieur au wagon-bar.


Motta (7) : Comme un flic ripoux en faction dans les quartiers chauds de Marseille, Thiago a contrôlé le milieu. Encore une fois.

Verratti (5,5) : Moins hibou qu'Adibou ce soir. Mais peut-on lui en vouloir ? Il reste très mignon.

Matuidi (5) : Matuidi a dit : « Très peu pour moi, la guerre en Ukraine. » Du coup, il a été assez timoré dans les duels et fait peu de différences entre les lignes.

Di María (4) : Comme un adolescent complexé sur Tinder, il s'est chié dessus pour les rendez-vous en face à face. Remplacé par Pastore (82e), qui fait chavirer les cœurs à coups de passes en profondeur.

Cavani (6) : À la mode en ce moment, Edinson a couru ses 10 kilomètres hebdomadaires et s'apprête à poster son temps sur les réseaux sociaux. Passion running. Remplacé en fin de match par Lucas (80e), qui préfère faire des sprints.

Ibrahimović (5,5) : Impliqué, disponible, mais peu efficace, le Suédois a beaucoup décroché. Sans jamais se montrer décisif, à la grande joie de Pauleta. Ce Srna peut-être pour la prochaine fois. Remplacé par Lavezzi (90e), qui n'a pas trop sué dans son string.


Le compte-rendu du match

Par Raphaël Gaftarnik et Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 12:00 90 Minutes, la meilleure BD de foot du moment ! 15 Hier à 11:15 Un club de D7 allemande propose de recruter Bastian Schweinsteiger 6
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
mardi 16 janvier L2 : Les résultats de la 21e journée 4 mardi 16 janvier L'entraînement extrême des gardiens du Dock Sud 20 mardi 16 janvier Le gouvernement italien veut intégrer les migrants par le foot 38 mardi 16 janvier Tévez : « En Chine, j'étais en vacances » 88