Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 3 Résultats Classements Options

Aulas regrette la « paranoïa » de Labrune

Modififié
Quand Jean-Michel Aulas joue le grand frère.

Le Paris Saint-Germain se taillant la part du lion, les deux Olympiques, lyonnais et marseillais, se disputent le bout de gras restant. Dans un entretien accordé à L'Équipe, Jean-Michel Aulas, le président des Gones, évoque la relation tumultueuse qu'il entretient avec son homologue phocéen Vincent Labrune : « On a un rapport complexe tous les deux. Vincent est devenu non pas une cible, mais un élément de réplique quand il a commencé à dire des choses méchantes sur ce que je faisais, à ne pas avoir le respect de la performance. Mais le jour où il a dépassé les limites, c'est quand il a envoyé à la commission de discipline un rapport sur ce qui aurait pu laisser penser que le club était avantagé par les arbitres, et que le président de la FFF choisissait les arbitres de Lyon, car je suis son ami. »


En grand sage, Jean-Michel Aulas tenterait de calmer le jeu, mais selon lui, Vincent Labrune manquerait de lucidité : « Moi, je fais tout pour qu’il se sente à l’aise et en confiance, comme quand je l’invite à boire un verre sur mon bateau ou que je lui envoie des messages pour lui dire qu’il a fait une gestion de crise excellente après le départ de Bielsa. Ce qu'il fait à Marseille est très difficile, mais il se sent toujours persécuté et il croit que la réussite de Lyon est due à des choses pas honnêtes. C'est incrusté en lui, de la paranoïa totale. »

Il est taquin, ce Jean-Michel Aulas.

FB
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Partenaires
Tsugi Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Olive & Tom
Podcast Football Recall Épisode 33: Le feu d'artifice belge, les Bleus s'ennuient et les scandales anglais Podcast Football Recall Épisode 32 : La France gagne 11-0, le miracle suisse et notre interview de Thomas Meunier