Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Aulas parle du mercato

Modififié
Dans une longue interview accordée au quotidien L'Équipe, Jean-Michel Aulas évoque aujourd'hui tous les dossiers du mercato lyonnais.

Le président lyonnais revient bien entendu sur le cas Bafé Gomis, en instance de départ vers Newcastle, après avoir été plus ou moins grossièrement poussé vers la sortie : « Je suis meurtri que l’on puisse penser qu’on lui veut du mal. Nous avons investi 15 millions d'euros à un moment où Bafé était en difficulté à Saint-Étienne. On a accepté les conditions de Newcastle, qui a accepté celles de Bafé. Ce qui peut achoper, ce sont les coûts d’agents. Cela devrait se régler dans les huit jours. Bafé, je lui en veux au niveau économique, pas humain. »

Lourd économiquement, Gourcuff devrait en revanche rester, faute de réelle proposition : « Je discute avec Yoann et son agent pour tenter de trouver une solution qui lui convienne et pèse moins sur le club d’un point de vue économique. Je ne désespère pas sportivement de Yoann, mais il faut aussi qu’il rende au club ce que le club lui donne. » Jimmy Briand partira lui sans encombres : « On discute avec son agent Jean-Pierre Bernès, on trouvera un accord. Ce n’est pas un problème de même ampleur que Bafé. On va trouver une solution. »

Lisandro redevient donc par la force des choses le numéro 1 de l'attaque lyonnaise. JMA semble apprécier l'expérience de l'Argentin : « Aujourd’hui, il est au club et on a besoin de lui pour se qualifier en Ligue des champions. Tant qu’on n’aura pas passé cette échéance, on restera sur cette position. J’ai un respect et une estime considérable pour Licha. Je sais qu’il peut tout me demander. »


Le président Lyonnais a aussi précisé que du côté des arrivées, après le renfort du latéral de Montpellier Henri Bedimo, « il est évident que les choses ne sont pas terminées » . CG
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Partenaires
Podcast Football Recall Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur MAILLOTS FOOT VINTAGE Un autre t-shirt de foot est possible Tsugi Olive & Tom
jeudi 19 juillet Quand Bryan Mélisse plante ses pieds dans un adversaire 25
À lire ensuite
Kolarov proche de la Juve