En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 12 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Loulou Nicollin (1943-2017)

Aulas : « On était heureux d'être avec Loulou Nicollin »

Modififié
Ils avaient beaucoup de points communs.

D'où le respect mutuel puis l'amitié qu'ont partagés Jean-Michel Aulas et Loulou Nicollin pendant toutes ces années. C'est pour ça que le président lyonnais rend un dernier hommage à son « ami » , à son « collègue » et homologue montpelliérain, cet « homme assez exceptionnel (qui) avait une vision que le foot lui a permis d'exprimer et (qui) était aussi un grand chef d'entreprise » . Pour L'Équipe, JMA a tenu à évoquer cette « perte humaine » .

« J'avais toute confiance en lui. Il m'a guidé dans le foot pro sur les sujets que je ne connaissais pas. Il m'a initié. Il m'a démontré qu'on pouvait avoir un langage fleuri, une attitude très démonstrative et être d'un très grand professionnalisme. C'est vraiment une perte incroyable pour le foot français et européen. On était heureux d'être avec lui... Il faisait rire tout en abordant les sujets importants. C'est un homme délicieux qui s'en va, qui ne se prenait pas au sérieux. Je ne sais pas comment on va le remplacer dans le foot français... Il n'y a que ceux qui ne le connaissaient pas qui pouvaient être choqués par son langage. Il avait la manière, le look qui fait que les choses passaient bien pour moi. On a de la peine à imaginer que c'est arrivé le jour de son anniversaire. Mais ça lui ressemble finalement tellement. On a l'impression d'une farce. Car si sa disparition est d'une tristesse absolue, la manière dont il nous quitte lui ressemble tellement. C'est comme s'il avait tout organisé.  »

Pour le président de l'Olympique lyonnais, Loulou Nicollin restera comme un « précurseur du foot pro » et se remémore l'année 2012, celle où le MHSC est devenu à la surprise générale champion de France. « Je lui envoyais un message après tous ses matchs : "Tu vas être champion." Et il me répondait : "Non, c'est pas possible. Montpellier est un club trop familial pour ça." Et il l'a conquis envers et contre tout, ce titre de champion ! Il tournait tout à la dérision et n'y a cru qu'à la dernière seconde du dernier match. »


Ancelotti s'en souvient aussi. MR
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


Hier à 18:30 La Fondation Lionel Messi pas très utile selon les Football Leaks 40
Partenaires
Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Olive & Tom
dimanche 14 janvier Le low-kick fou de Tony Chapron 165