Aulas met Puel sous pression

0 5
Troisième à dix journées de la fin, la pression sur Claude Puel s'intensifie un peu plus encore.

Dans le Parisien, Jean Michel Aulas rappelle Puel à ses engagements : "Il lui reste une année de contrat, il n'y aucune raison, a priori, que les choses ne se perpétuent pas pour la dernière année de contrat".

Le « a priori » revêt ici une importance décisive. Il est difficile d'imaginer Jean Michel Aulas accepter une nouvelle année sans titre. La preuve : "C'est prématuré de l'évoquer, il n'y a jamais eu d'obligation pour un entraîneur de gagner un titre. Aujourd'hui on a un staff qui fonctionne plutôt bien. Faire troisième, second, être qualifiés tout le temps pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions, ce n'est pas si déshonorant".


Déshonorant non, mais avec une fin d'exercice 2010/2011 assez légère (Auxerre, Brest, Caen et Monaco, ndlr), une nouvelle saison blanche forcera Jean Michel Aulas à trouver d'autres solutions.

VV
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Puel à lyon ça me fait penser à la citation culte du moteur de 4L sur une ferrari
Dire : a priori il sera entraineur la saison prochaine
Il n'y a jamais eu d'obligation de gagner des titres
Faire huitières de champions (fait) et finir troisième ou second (ca devrait le faire au moins pour la troisième place) n'est pas déshonorant

C'est très léger comme pression...
Le soucis c'est qu'à l'OL ils se sont habitués à mieux. Et les chiffres font mal: avant Puel, 7 titres + 1 Coupe de la Ligue, depuis Puel - plus rien. L'OL devait franchir un palier (1/2 finale en LdC l'an dernier peut éventuellement plaider dans ce sens), j'en suis pas convaincu.
vu le déclin des ambitions d'Aulas, ça ne m'étonnerait même pas qu'i déclare jouer le maintien la saison prochaine
des nouvelles d'OL Land ?
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Benzema, la touche Mou
0 5