Aulas le philosophe

0 1
2009, annus horribilis pour l'OL. Perte du titre de champion de France, ridiculisé en C1 par le Barça, Lyon n'a rien gagné, une première. Le genre d'année qui marque un club habitué au succès.

Pourtant, le président omnipotent Jean-Michel Aulas se la joue philosophe : « C'est une année que la plupart des clubs auraient aimé connaître. C'est en la comparant à ce que l'on avait fait auparavant, qui était exceptionnel, que l'année 2009 est apparue en demi-teinte. Cela faisait près de 10 ans que l'on n'avait plus connu d'année sans trophée. Sur un plan personnel, je suis partagé entre la peine, l'humilité qui amène la remise en cause et la volonté de montrer la voie à tout le monde pour donner l'impulsion. Lorsque l'on se retrouve au niveau des meilleurs mais sans être le meilleur, il y a un petit goût amer. C'est d'autant plus perceptible qu'à Lyon on aime la performance mais également le beau jeu. On est donc restés en deçà de ce que l'on pourrait être dans le futur » .

2010, année de la résurrection ?
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Pas du tout étonné de la réponse de Aulas, je trouve d'ailleurs que c'est plutôt bien retourner et qu'il voit la situation d'un bon œil, mais l' OL a grand besoin de changement parce que cette année du renouveau , de la restructuration ça va pas se fazire tout seul. Il faudra prendre les bonnes décisions au bon moment, je ne vois pas Lyon dans la capacité d'emporter le titre d'ailleurs ...
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
0 1