1. //
  2. // Saint-Etienne/Lyon (1-4)

Aulas, Grand Master Clash

Comme à l'aller, le Derby a offert un sacré spectacle. Y compris en tribune où Jean-Michel Aulas a volé la vedette au Mou' venu en mode guest star à Geoffroy-Guichard. Vous n'aimiez pas JMA ? Ça tombe bien, lui ne vous aime toujours pas...

Modififié
0 34
Que faut-il retenir de ce 101ème Derby (4-1 pour les Lyonnais) ? Un retour aux affaires du collectif lyonnais ? Disons plutôt une froide leçon de réalisme qui se termine sur un écart inédit en plein Chaudron, avec la complicité de la défense stéphanoise. Une prestation de référence de la part de ces quelques joueurs qu'on a pu sentir en délicatesse ces derniers temps ? A l'exception de Lloris qui a donné à voir toute l'étendue de sa palette de grand gardien, Gourcuff, Toulalan et Lisandro se sont contentés de faire le job, celui qu'il faut sortir les soirs de Derby –accrocheurs, disponibles et surtout à la hauteur de l'événement.

Trop de coups-leurres distraient le spectateur

En temps normal, l'affaire aurait très bien pu se résumer à l'essentiel, trois points ramenés d'une sortie d'un soir qui permettent à l'OL de rester au contact du groupe de tête en Ligue 1. Tout ça aurait même pu avoir la belle tenue d'une leçon à la classe ouvrière, minimaliste à souhait, du noir et blanc de rigueur jusqu'au choix des mots : « On vient, on joue, on gagne » .

Mais Turin paraît encore trop lointaine pour ne pas céder une fois de plus à la tentation de la classe très moyenne et du recours aux couleurs criardes, histoire de transformer une victoire pour la suprématie régionale en grand triomphe du n'importe quoi. Comme toujours dans ce genre de situation, c'est vers Jean-Michel Aulas qu'on se tourne pour ressortir sa panoplie préférée, celle de grand bateleur en chef, et assurer le service après-match.

Après être allé aux tribunes au match aller, c'est cette fois les tribunes qui sont venues à JMA. Avec un drôle de paquet entre les mains : « J'ai vraiment eu peur. Je ne pensais pas que Saint-Étienne aurait laissé ce garçon traverser toute la tribune. En voyant arriver quelqu'un avec un paquet dans la tribune officielle. J'ai eu peur que ça explose » . Le paquet ne contenait qu'une Playstation, simple retour à l'envoyeur d'une vanne lancée à l'issue du précédent Derby ( « Quand on jouera la Ligue des Champions, les Stéphanois eux la joueront sur Playstation ! » ).

L'OL à (re)monter

Alors qu'on l'avait quitté dans le rôle du Colonel Parker du football français, voilà qu'on découvre Aulas en John Lennon lyonnais, avec une bonne dose de paranoïa en plus pour penser qu'un kamikaze stéphanois puisse venir se faire exploser en présidentielle un soir de match. Là où d'autres auraient pu être effrayés par le personnage qu'ils se sont construit, quelque chose comme l'un des types les plus détestés du football français, Jean-Michel Aulas fait mine de s'en foutre et profite de l'occasion pour retourner au clash : « J'ai vraiment eu peur que ça explose... Comme les Stéphanois ce soir ! »

De toute évidence, la performance mérite d'être replacée dans ce qui relève d'un certain folklore local. Nul doute d'ailleurs qu'elle tiendra une place de choix dans la légende des soirs de Derby que Lyonnais et Stéphanois prennent soin de composer saison après saison. Reste qu'elle ne cadre pas vraiment aux impératifs d'une communication mieux maîtrisée telle que la réclamait Jean-Philippe Sauze, le nouveau dir' gé' du club : « On a un président qui essaye de séduire mais qui peut être incompris, car il possède une telle force qu'elle peut jouer contre lui. Mais si on apprend à sourire en perdant, on sourira deux fois plus en gagnant. Le jour où on aura à nouveau du vent dans les voiles, ça va être un kiff, on va jouir. Peut-être que toute la France jouira ! » (So Foot, n°82, décembre 2010)

De deux choses. Ou bien Aulas reste incapable de se plier à cet effort de com' plus fun, plus lisse, plus lol, au point de continuer à cultiver son rôle de Président qu'on adore détester. Auquel cas, il faudra penser un jour à dépêcher une armée de chercheurs pour expliquer comment le triumvirat à l'origine de l'ère moderne de l'OL a pu donner naissance aux trois phénomènes les plus dirty bâtards du foot français de ces dernières années : Aulas, Domenech et Lacombe.

A moins que ce nouvel épisode ne révèle en creux que le kiff ne se consommera qu'un soir de Derby, faute d'avoir mieux à offrir pour cette saison. A ce compte, fumer les tribunes stéphanoises, c'est encore ce que les supporters lyonnais et leur Président ont de mieux à partager. En cultivant l'espoir de retrouver cette grandeur qui leur permettait il y a peu de dominer bien au-delà des soixante bornes qui séparent Lyon et Saint-Étienne.

Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

On peut dire tout ce qu'on veut d'Aulas, je comprends qu'on aime pas le personnage quand on est pas supporter lyonnais, mais il est très très fort, c'est largement le plus grand président de L1. On ne peut que respecter ce qu'il a fait de l'OL, et même si sa com' est très énervante, elle est au combien intelligente, calculée et efficace.
Le jeu de mot dans le titre est juste gigantesque ! ^^
On a besoin de "personnages", de passion plutôt que de sinistres et froids "comptables".

Quant à l'issue du match aller, Janot chambre le Vsud, sors en haranguant Jean Jaurès "c'est fini Lyon !" et ensuite en ITW rappele que Sainté a gagné plus de Derbys et est donc plus fort, c'est tout autant du chambrage, de la passion et il a bien raison.

JMA s'est fait insulter pendant 90 mn, à vue un type venir lui apporté une PS1 (radins ou en retard les Verts ?...), à la fin vu le résultat il renvoi le bâton et c'est de bonne guerre.
aulas ne pouras jamais faire aimer son club il est arrogant rancunier mauvais joueur et en plus il en fait des tonnes. on peut dire se qu on veut lyon soulevra jamais autant les foules que les verts !!une telle ferveur ne sera jamais possible et aulas y ai pour beaucoup!!! j habite a clermont et tte la journée du samedi j ai vu défiler des voitures du 36 du 71 voire du 59!!!!toutes aux couleurs des verts !les supporters lyonnais ne sont que des footix qui connaissent rien au foot ,ou des lyonnais de souche!!aprés sur le match le score est tt de meme sévere on verra si il aura autant la banane contre madrid!!
Oui on sait Sainté à fait vibrer la France, mon arrière Grand Père n'arrête pas de me le répèter...

Bon une fois que vous aurez zappez de l'ORTF, dites vous bien que faire vibrer la France, c'est purement subjectif (si on parlait des audiences TV par exemple...) mais que surtout JMA et les Lyonnais s'en branlent totalement. Ce qui compte c'est qu'il fasse du bon boulot à Lyon, pour les Lyonnais, pour l'OL, le reste de la France n'à qu'à feuilletez un vieux France Foot de 1976 qui est devenu tout jaune...
Ce type est un génie !
N'oublions pas non plus qu'outre la com externe, son principal cheval de bataille est de préserver les intérêts de SON club : ce genre de provocation sert également à comforter le morale de ses troupes qui auront connu tant de difficultés en début de saison. Il prend également une revanche sur ceux qui ont contesté ses choix... à propos de Puel ! Bref, en bombant ainsi le torse comme un coq - qu'il est - ça ne peut que nous rappeler le discours du Mou sur son effectif madrilène : avec tant de qualité, heureusement qu'ils ne sont pas humbles. 90% de ce jeu se joue au mental, non ?
J'aime ces tensions de derby, j'aime les grandes gueules et autres personnages plus ou moins fabriqués, je préfère Loulou à Leproux. Le reste ? Les résultats de JMA depuis sa prise de fonction au sein de ce club parlent pour lui.
Les lyonnais n'ont jamais cherché à séduire et préfèrent vivre cachés pour être tranquilles. T'aime pas les mâchons ? Tant mieux, ça en fait plus pour ceux qui savent !
Franchement c'est ennuyeux de lire qu'il y a encore et toujours des gens pour croire que Lyon n'attire personne sinon les gens du coin et les footix... Généralisation, comme d'hab'
le fait que tu dise sa prouve que t es un footix niko!!!en plus si aulas se foutait de pas etre aimer il aurait jamais engager sauze!! lisait l interview de sauze dans so foot et vous comprendrez qu aulas reve d avoir un public comme celui de geoffroy guichard !!!!les suppoters lyonnais sont pitoyable!!!tifos minable ,chant pourris et uniquement quand sa gagne!!aprés s est sur qu il a fait du bon boulot avec son club mais il detestable et ne changera jamais
Il n'était plus très bon depuis quelques temps, à devenir un peu gâteux avec Puel.. jusqu'à cette renaissance samedi soir où il a été plus fin dans la réplique que les Stéphanois avec leur plaisanterie vaseuse.
mais s est la réalité!!!avant leurs titres de champions de france jamais j ai vu de gars avec des maillots de lyon a l entrainement dans aucun club et pourtant on est a 2 h de lyon !!!!s est comme sa et puis sest tout !!si lille gagne plusieurs titre d affillée on verra des maillots lillois fleurir dans tte la france vous verrez!!!
Et sinon Rui Costa, ca se passait comment les cours de francais pendant ta 5eme troisieme?
Je veux bien que l'on soit tolerant quant a l'ortographe mais la ca devient limite illisible et ca parasite ton message mon grand..

Aulas est certes bigrement enervant mais son parcours en tant que chef d'entreprise ainsi qu'a la tete de l'OL est epatant.
Il a d'ailleurs eu ;a modestie et l'humilite d'apprendre des mecs en place a l'epoque pour patiemment donner a ce club l'envergure qu'il a aujourd'hui.
Lyon n'a certes pas un rayonnement aussi important que celui de l'OM mais la reputation des sardines ne s'est pas faite en un jour, pour coacher des gamins, ils sont a 50% fans de Lyon car ils ont commence a suivre le club lors de ses epopees en coupe d'Europe comme la majorite des 20-30 ans suivaient le Pez ou l'OM dans les 90's.
avant de chambrer sur l orthographe on relit son texte arigold et on fait attention de pas faire faute .mon grand...
Il y a 2 choses qu'Aulas ne réussira jamais avec son olympique: dépasser le mythe vert et s'offrir un entraîneur de standing international
Ruicosta
Je comprends pas en quoi StEtienne est moins un club de "footix" que Lyon. Sur quoi repose leur popularité si ce n'est sur leurs anciens titres, leurs anciens succés ??
Donc en quoi est-ce différent de Lyon (à part le fait que ça concerne essentiellement les plus de 55 ans ?) ?!
En quoi ça les rend plus "respectables" ?!
Chais sais pas moi, y a des trucs qui m'échappent...le rève ultime de certains supporters français ça doit surement être de supporter un club dont le plus grand succés est une défaite il y a plus de 30 ans...la classe en effet. Pas seulement footix, loser également.
je n'ai pas précisé la C1 volontairement..on est sur un site sérieux
Mais on s'en branle que l'OL ne soit pas aimé, au contraire c'est un tel plaisir de voir la haine chez tout les medias et les supporters quand on gagne, l'amertume chez les rageux, la victoire n'est est que plus belle

Je vais citer un grand homme : «Qu'Aulas n'ait pas encore réussi à faire aimer Lyon ? On s'en bat les couilles. Ca fait trois fois qu'on gagne le titre et je suis partant pour un quatrième. Ce que j'espère cette année, c'est qu'on nique les stéphanois. Moi, je vais aller aux derbys et je vais me branler»

Y'a rien d'autre à dire.
club de footix dans le sens ou on a vu des supporters lyonnais arrivaient que lorsqu il se sont mis a gagner jamais on a vu de maillots d écharpe dans les voitures avant!!de plus votre amour pour ce club ne repose que sur leurs victoires, gerland est un glaçon tout le monde le sait alors que le velodrome ,geoffroy guichard ou meme bollaert te met des frissons pendant 90 minutes.s est en ce sens que je dit que lyon est un club de footix ou de locaux .de plus si aulas avait étais un peu plus intelligent il aurait pu en faire le plus grand club francais de tout les temps mais sa communication est tellement desastreuse qu il n y arrivera jamais meme avec tout ses titres...
bon on va pas faire dans la moralisation mais tout de meme...j'étais au match...près du kop lyonnais(supporter des verts)...atttitude nauséabonde...chants pourris...provocation en fin de match des vainqueurs(et je dois l'avouer répliques pas toujours "très catholiques" des vaincus...je parle là de ceux qui se trouvaient à deux mètres durant tout le match)...que dire après celà,hein?...j'ai vu un mome à coté de moi pleuré à chaudes larmes car son équipe avait perdue.
restons dignes dans la victoire comme dans la défaite....ce n'est que du foot...où alors n'allons pas nous plaindre ensuite qu'il y a(auras)des morts...que nous(supporters)soyons traités comme des sauvages...derrière du grillage...en tous cas pas moi....concernant mr aulas,il a éjaculé trop bruyamment...cela laisse toujours des traces. .......aammmennnn........
la haine à proprement parlé d'Aulas et de Lyon est essentiellement régional

On souligne pas assez le coté d'Aulas qui a plus ou moins instauré la distribution de la recette "coupe de france"

Non plus l'épisode Chamack et Pauleta lors des mercatos de déstabilisation

Cependant à choisir entre Leproux et Aulas comme citer plus haut je crois, je prends un président de club qui défend mon club a torts et à travers et qui laisse sa joie s'exprimée en tribune comme Aulas plutôt qu'un président inerte, c'est le coté humain du sport
Partenaires
Logo FOOT.fr Olive & Tom
Article suivant
Ronaldo n'en pouvait plus
0 34