1. //
  2. //
  3. // Interview Stéphane Moulin

« Aujourd'hui, les Angevins sont fiers d'être angevins »

Légèrement rentrés dans le rang depuis le début de l'année 2016, les Angevins de Stéphane Moulin n'en demeurent pas moins surprenants. Rencontre avec le druide du SCO.

Modififié
377 5
Tu es né à Paris, mais tu es un Angevin de cœur ?
Je suis né à Paris dans le 18e, mais je suis angevin de cœur. Enfance, petite adolescence, premier contrat pro, premier match pro... c'était ici à Angers. J'ai fait un petit circuit ailleurs avant de revenir. J'ai quitté Paris pour Angers quand j'avais 7 ans. Mes parents sont venus pour leur travail, je suis resté là. Mon père était informaticien, ma mère secrétaire. J'évoluais dans un milieu modeste. Ils ont choisi de venir ici, car ils en avaient marre de la vie parisienne et cherchaient une ville de province qui leur plaise.

Qui t'a transmis le virus du foot ?
Mon père. C'était un joueur de niveau modeste, mais j'allais toujours avec lui, je passais du temps sur les terrains. Très tôt, j'ai été en contact avec le ballon, j'ai même été ramasseur de balles dès mes 7 ans avec les gamins du SCO. J'ai notamment eu l'occasion de rendre le ballon à Michel Platini en 1978. Angers, c'était le club que je supportais, car j'y étais licencié. J'allais voir les matchs avec mes parents. Quand on aime le football et qu'on vit à Angers, on est forcément proches du SCO, l'identification se fait très vite. On n'est pas forcément supporter parce que dans tous les petits clubs d'une ville où il y a un grand club, il peut y avoir des « contres » . Mais dans l'ensemble, on aime le foot à Angers, on suit le SCO.

« J'ai toujours eu en moi ce côté un peu rassembleur, j'aime bien fédérer, j'aime bien organiser » Stéphane Moulin

Quand tu étais gosse, tes modèles, ton équipe, c'était qui et quoi ? Je t'ai entendu parler de Saint-Étienne 1976...
Cela m'a marqué, car à l'époque, il y avait un engouement énorme en France. Après, je n'avais pas forcément de joueurs références sur ces années-là, j'étais trop jeune, mais après, bien sûr, mes références, c'étaient Giresse, Platini, toute cette époque-là, des joueurs qui m'ont fasciné. J'étais très focalisé France, et surtout équipe de France : le quart contre le Brésil en Coupe du monde 1986, celle de 1982... Ce sont des moments où on aurait dû gagner la Coupe du monde. On était proches des meilleurs, voire au-dessus, avec un milieu de terrain qui jouait comme le Brésil. Mais bon, l'échec est une étape qui permet d'avancer vers le succès, c'était peut-être nécessaire. Ce n'est pas une obligation, mais si tu es intelligent et sais apprendre de tes erreurs, la défaite peut être une étape avant de gagner.

Tu as fait une honnête carrière de joueur entre Angers, Châteauroux et Châtellerault...
(Il coupe) Ouais, une petite carrière, j'ai fait 200 matchs en Ligue 2, mais j'ai arrêté tôt, à 28 ans. J'ai pris en charge l'équipe de Châtellerault qui était en CFA à l'époque et je ne voulais pas m'y lancer à moitié. J'ai fait une carrière de joueur moyen, j'aurais pu faire mieux, mais j'ai fait de mauvais choix dans ma carrière. J'ai commencé à jouer en Ligue 2 ici à 17 ans. Un an après, j'étais très sollicité par des clubs de Ligue 1 comme Nantes et Bordeaux, mais je voulais rester à Angers où je jouais en pro. Cela a sûrement nui à ma progression. Sur le moment, c'était bien, car je jouais, mais en équipe de France de jeunes, j'étais avec la génération William Prunier, Alain Roche, Jérôme Gnako. J'aurais pu au moins tenter ma chance. Mais je n'ai pas de regrets, si j'ai fait ce choix-là à l'époque... Mais cela correspond à mon caractère : je ne suis pas carriériste, je vais là où je me sens bien, pas forcément là où je peux briller. On a ce que l'on mérite.


Comment est arrivée la bascule vers le métier d'entraîneur ?
J'ai souvent été capitaine dans les équipes avec lesquelles j'ai joué. J'ai toujours eu en moi ce côté un peu rassembleur, j'aime bien fédérer, j'aime bien organiser. Très tôt, j'ai passé mon BE1 - à 18 ans -, très tôt j'ai été responsable d'une équipe. À Chatellerault, je me suis occupé des juniors, puis de l'équipe trois senior, puis de l'équipe deux tout en étant joueur. J'ai une relation avec le jeu et les joueurs qui me fascine. Très tôt, j'ai voulu mettre en application les idées que je pouvais avoir sur le jeu et le foot. Très vite, j'ai eu la chance de pouvoir mettre tout cela en application. Cela me plaisait. On appelle cela une vocation, mais je n'ai jamais imaginé ou pensé à être là où je suis aujourd'hui. Je ne pensais même pas en faire mon métier. J'ai dépassé le conte de fées aujourd'hui, mais je vis cela comme une très belle histoire. Le foot fait partie de ma vie aujourd'hui, sûrement plus qu'avant, mais la passion, elle, a toujours été là.

Mais comment se passe le passage du rôle de joueur à celui d'entraîneur ?
À Châtellerault, le club ne va pas très bien, on descend de National en CFA. Le club ne souhaite pas poursuivre avec l'entraîneur d'alors, le président me dit : « Allez, je te fais confiance, est-ce que tu veux reprendre l'équipe en CFA ? » J'ai réfléchi, car je ne prends jamais de décisions à la hâte. J'ai dit : « Ok j'y vais, mais j'arrête de jouer. » Je m'occupais déjà des autres étant joueur, donc cela n'a pas été un changement trop violent, car j'ai toujours aimé ce côté échange, relationnel. Cela compte beaucoup dans ma vie, c'est essentiel. La vraie bascule, c'est d'être responsable d'un groupe et de devoir faire marcher tout le monde dans le même sens. Mais mon éducation fait que j'avais déjà cette ouverture sur les autres. J'ai changé de métier, mais pas de personnalité.

La vocation d'entraîneur dont tu parles, c'est aussi une autre manière d'aimer le football...
Je me suis toujours intéressé à ce que faisait le coach, j'ai gardé des exercices qui me plaisaient... Mais pas dans l'idée que cela me servirait, c'est juste que cela me plaisait. Ce n'était pas programmé, c'est arrivé naturellement.

Le premier jour s'est passé comment ?
Tout simplement, j'ai réuni le groupe de joueurs que j'avais sélectionnés. Il faut poser les premières pierres, les premiers échanges sont importants. Les joueurs se font très vite une idée de leur coach, c'est comme lorsque l'on visite une maison. Un entraîneur ne peut pas manquer son entrée en matière. On ne peut pas partir de suite dans le projet de jeu, mais on établit de premières règles, et ensuite seulement, on va plus loin pour expliquer ce que l'on veut. Le plus important, c'est que les joueurs adhèrent, si ce n'est pas le cas, tôt ou tard, cela ne marchera pas. L'idéal, c'est de les faire participer à la mise en place du projet et qu'ils finissent pas s'approprier le projet.

« On repartait de zéro. Un joueur, puis deux, puis trois, on a réussi à constituer une équipe avec les mecs qui ne jouaient pas en National » Stéphane Moulin

Ton fils Kévin a 21 ans et se voit déjà devenir entraîneur, il gère les U14 du SCO d'Angers...
Il a chopé le virus, très tôt il venait avec moi en déplacement, il était dans le vestiaire. Très tôt, il a vu des choses rares pour quelqu'un de son âge. Quand il s'est mis à jouer, il avait besoin d'analyser, et il le faisait bien. Alors il a commencé à sa demande à s'occuper des petits, aujourd'hui ce sont les U14. Il a déjà le truc, je le sens. Il commence beaucoup plus tôt que moi. Il aime jouer, mais il prend plus de plaisir à entraîner. Sa passion est à deux facettes, il a plaisir à transmettre et organiser.

Après huit ans à Châtellerault dans ce rôle d'entraîneur, tu es revenu à Angers avec un rôle moins exposé. Comment cela s'est fait ?
Ce n'était pas prévu, je suis revenu à Angers parce que mes enfants étaient sur place, je voulais les voir plus souvent. J'avais arrêté ma carrière d'entraîneur après une montée en National. Avec le SCO, ce sont des rencontres. J'ai fait une année sans football, il me manquait quelque chose, ma femme ne me reconnaissait pas. Je suis là, et le club a failli descendre en CFA, mais s'est maintenu. Il a été racheté par Willy Bernard qui installe Olivier Pickeu comme directeur sportif. Ils choisissent Jean-Louis Garcia comme entraîneur. Et puis, je ne sais pas par quel biais, Olivier Pickeu m'appelle : « Est-ce qu'on peut se voir ? Le poste de l'équipe réserve va se libérer. » On s'est rencontrés, il y a eu le feeling. Donc très rapidement, j'ai accepté et trouvé une situation catastrophique en équipe réserve. On reprend l'entraînement, on est cinq. Le club était parti en lambeaux, ils s'étaient concentrés quasi exclusivement sur le groupe en National, car l'objectif était de remonter. Il y avait eu une vague de départs. J'ai repris l'entraînement en juillet 2005 avec 5 joueurs...

Comment on fait dans cette situation, on passe une annonce dans Pôle Emploi ?
C'était complètement amateur. Je me souviens d'un joueur, David Vespuce, qui était là l'année d'avant, mais qui avait été écarté par l'entraîneur pour ne même plus jouer avec la réserve, mais avec l'équipe trois en DSR. Il a appris que l'entraînement avait repris avec un staff différent. Je l'ai vu arriver les mains dans les poches. Il s'est présenté : « Voilà, j'ai été écarté l'an passé, je ne suis plus au club, mais comme tout a changé, est-ce que vous m'accepteriez à l'entraînement ? J'ai mon sac dans le coffre de la voiture. » Je lui ai répondu : « Bah oui, puisque je n'ai pas de joueurs, viens. » On repartait de zéro. Un joueur, puis deux, puis trois, on a réussi à constituer une équipe avec les mecs qui ne jouaient pas en National. Puis on a fait monter des jeunes. Je m'entraînais dans trois lieux différents par semaine, j'avais tout dans ma voiture. Le club n'avait pas les infrastructures ni d'unité de lieu. La réserve, on s'en foutait, tout se faisait à l'arrache. Cela a duré deux ans. Il y a eu une très nette amélioration quand on a eu un même terrain d'entraînement pour toute la semaine, mais je devais partager le terrain avec les U19 nationaux. On est partis de loin, jusqu'à finalement s'entraîner à côté des pros comme une vraie réserve professionnelle. Cela m'a plu, car j'adore construire.

C'est pour cela que tu deviens l'entraîneur de l'équipe première en 2011... Tu as construit les fondations, donc tu es le successeur logique...
Logique et football, ce ne sont pas deux mots qui fonctionnent toujours ensemble. Je n'avais jamais imaginé devenir entraîneur d'une équipe pro, j'étais bien où j'étais. Après, je ne vais pas pleurer, je suis bien où je suis aujourd'hui aussi. Mais ce qui me plaît le plus aujourd'hui, ce n'est pas forcément que le club soit en Ligue 1, mais plutôt de voir ce que l'on a construit, ce qu'il représente. Au départ, on ne montait pas, mais cela ne veut pas dire que l'on ne travaillait pas bien. On avait le 13e budget de Ligue 2, là on est le 19e budget en Ligue 1. On est toujours obligés de se surinvestir, c'est très dur. Même quand on ne montait pas, on surinvestissait. Mais ce n'est pas suffisant parce que les gens voulaient que l'on soit en Ligue 1, le reste, ils s'en moquent. Les moyens, comment, avec qui, ce n'est pas leur problème. C'est comme un match, en tant que technicien, je ne peux pas m'arrêter au résultat, le contenu est essentiel. Mais ce que je vois, c'est que les Angevins sont fiers d'être angevins aujourd'hui.

La réussite actuelle d'Angers tient essentiellement à ce gros travail de fond entamé en 2005 ?
Tout à fait, je donne un exemple qui n'a rien à voir avec le terrain : notre centre d'entraînement. La plupart des clubs attendent de monter pour se construire un vrai centre d'entraînement, nous on n'a pas attendu. Quand on monte, on est prêts... Je préfère avoir un stade un peu moins bien, mais des fondations solides. Le club a mis les priorités dans le bon ordre. On peut penser que l'on a eu de la chance, mais nous, on a fait tout ce qu'il fallait pour ne pas dépendre de la chance. On en a sûrement eu, mais la chance, cela ne suffit pas.

Propos recueillis par Nicolas Jucha Retrouvez le reste de l'interview de Stéphane Moulin dans le numéro 20 de So Foot Club, actuellement en kiosque.
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Mammattela Niveau : DHR
En tous cas ils ont fait une bonne entame sans complexes, c'est un peu plus dur maintenant , en espérant qu'il se maintiennent(et pis deux ans à Chevrollier ça crée des liens). Je ne suis pas trop le club, mais est ce que la vente du gardien à été un facteur de leur perte de niveau ?
Aucun risque de descente et ils le savent depuis la trêve. C'est pour ça qu'ils se sont permis de lâcher deux joueurs importants pour remplir les caisses et préparer en amont la saison suivante.
RoqueSantaChibre- Niveau : Loisir
Moi je suis très fier de ne jamais être allé à Angers !
Note : 1
''Plus mon Loir gaulois que le Tibre latin
Plus mon petit Liré que le Mont Palatin
Et plus que l'air marin, la douceur angevine''.

Joachim du Bellay
(mis, des siècles plus tard, par Georges Brassens)...
Ah Stéphane, tu nous auras bien fait bander/tripper/kiffer cette année!!!
Allez SCO
il y a 1 heure Zlatan se paye Arsenal et Liverpool il y a 1 heure Youri Tielemans a remis ça il y a 2 heures Luis Fernandez trolle les supporters de l'OM
Hier à 16:13 Un but de fou au Nigeria Hier à 15:31 Mancini à Danse avec les stars Hier à 14:55 Harry Kane franchit la barre des 100 buts
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Hier à 14:23 Le lob encaissé par Sirigu Hier à 13:42 Kazuyoshi Miura, titulaire à 50 ans Hier à 13:04 Gignac décisif pour les Tigres Hier à 09:20 Un gardien tchèque sauvé par son adversaire samedi 25 février Pronostic OM PSG : jusqu'à 540€ à gagner sur le Classico ! samedi 25 février Et encore un rouge pour Yannick Cahuzac !
samedi 25 février La pépite collective du Celtic samedi 25 février Vidal conclut une belle action collective samedi 25 février Joli but collectif pour le jubilé de Fàbregas samedi 25 février Des chercheurs anglais apprennent aux abeilles à jouer au foot samedi 25 février Ronaldo rend visite à sa statue samedi 25 février Gianluigi Donnarumma est majeur samedi 25 février Douze ans de prison pour le fils de Pelé vendredi 24 février Quand Olivier Dacourt se faisait arnaquer par Donald Trump vendredi 24 février Kombouaré pessimiste avant d'accueillir Monaco vendredi 24 février BT Sport diffusera des matchs de FIFA 17 vendredi 24 février Le capitaine de Falkirk s'entraîne sur l'autoroute vendredi 24 février Le joli coup franc du KRC Genk en Ligue Europa vendredi 24 février Manchester City a inauguré son catwalk vendredi 24 février L'horrible tacle de Dele Alli en Ligue Europa jeudi 23 février Le Parc OL rend hommage à Lisandro jeudi 23 février 357€ à gagner avec la Lazio & Saint-Etienne jeudi 23 février Suivez la trade deadline NBA en direct sur Trash-Talk jeudi 23 février L'affiche maladroite du Stade brestois jeudi 23 février La nouvelle signalétique du Vélodrome jeudi 23 février 15 000 euros d'amende pour une banderole jeudi 23 février La vilaine blessure de Héctor Herrera jeudi 23 février À bientôt 50 ans, il plante son 2000e but jeudi 23 février L'échange de maillot entre Casillas et Buffon jeudi 23 février L'investisseur du Munich 1860 souhaite le retour des ultras jeudi 23 février Dix sélections africaines à la Coupe du monde 2026 jeudi 23 février Les LA Galaxy organisent des détections en Angleterre jeudi 23 février Le slalom géant de Jordi Mboula en Youth League jeudi 23 février Le golazo de Zaza jeudi 23 février 5€ offerts sans dépôt : 100€ à aller chercher chez Winamax mercredi 22 février Les Stéphanois raillent les supporters mancuniens mercredi 22 février L'ancien gardien de Chapecoense veut rejouer en paralympique mercredi 22 février L'ascenseur émotionnel d'un fan de City mercredi 22 février Interdit de stade pour avoir porté un peignoir mercredi 22 février Coup franc imparable en Bolivie mercredi 22 février Les violences au stade sont en baisse mercredi 22 février Le dur métier de traducteur du Rubin Kazan mercredi 22 février Lourdes suspensions pour avoir laissé leurs adversaires marquer mercredi 22 février PV pour Karim Benzema à cause d'un iguane mercredi 22 février Bellerín, la relève de la droite barcelonaise ? mercredi 22 février Giggs : « Donner plus de chance aux entraîneurs anglais » mercredi 22 février EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! mercredi 22 février Wayne Shaw pourrait rebondir comme testeur de tourtes mercredi 22 février Quand Griezmann peste contre le remplacement de Gameiro mardi 21 février Le gardien de Sutton contraint de démissionner mardi 21 février Chamakh, le Qatar plutôt que l’Italie ? mardi 21 février La minasse d'Hulk mardi 21 février La femme d'Axel Witsel vend une Ford KA mardi 21 février Robert Vittek rebondit à Bratislava mardi 21 février Record explosé dans le Ninety-Two Club mardi 21 février Samuel Eto'o en Chine ? mardi 21 février Manuel Neuer a trollé Arsenal ce week-end mardi 21 février Des incidents durant un match de D3 anglaise mardi 21 février Pronostic Manchester City Monaco : jusqu'à 560€ à gagner sur l'affiche de Ligue des Champions ! mardi 21 février Theo Walcott dans les vestiaires de Sutton pour les féliciter mardi 21 février Wayne Shaw mange sur le banc lundi 20 février Des joueurs de Viry-Chatillon accusés d'avoir parié sur leur match lundi 20 février Une bicyclette en D5 belge lundi 20 février Brésil : l'arbitre annule le match avant de donner le coup d'envoi lundi 20 février Guardiola a hâte de voir Bielsa à Lille lundi 20 février CDM 2018: les sponsors ne se bousculent pas lundi 20 février Acheampong fête la victoire sur un adversaire lundi 20 février Neil Warnock veut qu'on le hue à sa mort lundi 20 février Christian Bassogog part toucher le jackpot en Chine lundi 20 février L'entraîneur d'America joue le douzième homme lundi 20 février Le poirier du coach des Rangers lundi 20 février Une sacrée quetsche en D2 belge lundi 20 février Quand le gardien de Sutton était approché pour poser nu lundi 20 février Une prime de 5000 livres pour les joueurs de Lincoln lundi 20 février La chevauchée fantastique de Mavididi lundi 20 février Berbatov cherche un club lundi 20 février Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 26e journée lundi 20 février 315€ à gagner avec City-Monaco, Séville & Caen-Nancy lundi 20 février Un joli coup franc du milieu de terrain lundi 20 février Les golazos de Youri Tielemans lundi 20 février Superbe geste technique raté au Mexique lundi 20 février Volés par l'arbitre, ils protestent en laissant leur adversaire marquer trois fois dimanche 19 février Coup du foulard de l'espace chez les U15 de Wigan dimanche 19 février Le golazo d'Insigne face au Chievo dimanche 19 février Le tifo gigantesque des fans du Standard dimanche 19 février Le golazo de Rudy Gestede dimanche 19 février Les supporters de Millwall envahissent la pelouse dimanche 19 février Ancelotti, un homme (de doigt) d'honneur dimanche 19 février Ribéry rend visite à Théo dimanche 19 février Favre en colère contre Letizi dimanche 19 février Chamakh va rebondir en Serie B dimanche 19 février Thibaut Courtois chanté par Shay dimanche 19 février Pronostic PSG Toulouse : jusqu'à 390€ à gagner sur l'affiche de Ligue 1 ce week-end ! samedi 18 février La virgule petit pont de CR7 samedi 18 février Le but somptueux de Thauvin samedi 18 février Ronaldo explique son départ du Barça samedi 18 février Dwight Yorke refoulé des États-Unis samedi 18 février Suspendu six matchs pour avoir bousculé un ramasseur de balle samedi 18 février Cyril Hanouna veut racheter Guingamp samedi 18 février Un club norvégien signe un défenseur grâce au crowdfunding samedi 18 février Momo Sissoko de retour en Europe, en Serie B samedi 18 février CR7 à la télé turque avec Angelina Jolie samedi 18 février André-Pierre Gignac marque enfin samedi 18 février Suspendu 47 matchs pour avoir frappé l'arbitre vendredi 17 février Le coup franc soyeux de Dybala vendredi 17 février Des Iraniens copient Messi et Suárez vendredi 17 février Ronaldinho publie son deuxième clip vendredi 17 février But contre son camp... du milieu de terrain vendredi 17 février Les Ultramarines à l'honneur sur le maillot girondin vendredi 17 février Chabal avec les Chamois niortais vendredi 17 février Lutz Pfannenstiel et les pingouins vendredi 17 février La banderole provocatrice des fans de Thessalonique vendredi 17 février SO FOOT & Mon Petit Gazon vendredi 17 février Les clubs de Championship donnent leur accord pour la goal-line technology vendredi 17 février Les hooligans du Legia se déchaînent contre l'Ajax vendredi 17 février Les Pogba à Manchester jeudi 16 février La merveille de Bernardeschi jeudi 16 février 203€ à gagner avec Chelsea, Atalanta Bergame & Burnley jeudi 16 février Mark Clattenburg file en Arabie saoudite jeudi 16 février Dégoûtés, les fans d'Arsenal revendent leurs tickets jeudi 16 février La coupe de cheveux fraternelle de Florentin Pogba jeudi 16 février Quand Darmstadt invite Barack Obama jeudi 16 février Infantino n'a pas peur des hooligans jeudi 16 février Un bar ouvre en hommage à Chapecoense jeudi 16 février Baston pendant un entraînement à Boca Juniors jeudi 16 février La boulette du gardien de Newcastle jeudi 16 février Les hooligans russes sont déjà prêts pour « leur » Mondial jeudi 16 février Lemina, lui aussi de retour à l'OM ? jeudi 16 février La compagne de Maradona ne fait pas de dépositions jeudi 16 février Le Bayern enterre Arsenal sur Twitter jeudi 16 février En Suisse, des ultras deviennent sponsor maillot de leur club mercredi 15 février Une étude montre des dommages cérébraux sur six anciens footballeurs mercredi 15 février Ricardo Carvalho signe en Chine mercredi 15 février L'hymne de la Ligue des champions sauce tarentelle mercredi 15 février Le chant de Saint-Valentin des supporters de Cardiff mercredi 15 février Le père de Zizou n'a pas regardé la finale de France 98 mercredi 15 février Maradona a-t-il agressé sa compagne à Madrid ? mercredi 15 février Ces clubs français plus forts que le Barça mercredi 15 février La coupe « non éthique » d'Asamoah Gyan mercredi 15 février Matuidi, sa femme et Google mercredi 15 février 5€ offerts sans dépôt : 100€ à aller chercher chez Winamax mercredi 15 février 216€ à gagner avec le Bayern Munich & Real Madrid - Naples mercredi 15 février Luis Enrique perd son sang-froid face à un journaliste mardi 14 février Craig Gardner offre 50 tickets famille aux supporters de Birmingham mardi 14 février Le corner rentrant de Youssouf mardi 14 février Philadelphie cherche à renforcer son staff avec un tatoueur mardi 14 février Guardiola congratule Arter pour sa future fille mardi 14 février Thierry Froger de la L2 au TP Mazembe mardi 14 février Gignac stoppe une interview de son coéquipier Vargas mardi 14 février Djibril Cissé serait complice dans l'affaire de la sextape de Valbuena mardi 14 février Thomas Tuchel veut attiser la curiosité des joueurs mardi 14 février Quand le fair-play débouche sur un but gag lundi 13 février Le bijou de Sinama-Pongolle lundi 13 février Diaby : la blague de Julien Cazarre ne passe pas lundi 13 février Golazo en D3 espagnole lundi 13 février La finale de la Coupe maintenue au Calderón ? lundi 13 février Le FC Cologne lance un projet de réalité virtuelle lundi 13 février Un fan de Burnley évite un drame en tribune lundi 13 février Un supporter meurt en marge d'un derby de Rio lundi 13 février Pas assez de contrôles antidopage en Angleterre ? lundi 13 février Sankt Pauli : la banderole qui fait mal lundi 13 février 308€ à gagner avec PSG - Barça & Benfica - Dortmund lundi 13 février La célébration ratée de Simon Terodde lundi 13 février Un joueur de Serie B copie Zlatan lundi 13 février Mon Petit Gazon : les tops et les flops de la 25e journée lundi 13 février Quand un joueur de l'Ajax utilise une blessure pour dribbler son adversaire dimanche 12 février Ligue 1 : une 25e journée record dimanche 12 février La merveille de Torres dimanche 12 février Gareth Bale a repris l'entraînement dimanche 12 février Robbie Brady nettoie les filets de Courtois dimanche 12 février Un joueur amateur décède sur le terrain dimanche 12 février Tolérance zéro contre l'homophobie dans le sport britannique dimanche 12 février Les supporters des Orlando Pirates envahissent la pelouse dimanche 12 février Deux splendides reprises de volée à Norwich dimanche 12 février Le commentaire polémique de Lee Dixon sur Son dimanche 12 février Bilić en tribune pour avoir fracassé un micro dimanche 12 février Morecambe régale (littéralement) ses fans dimanche 12 février Célébration houblonnée en Angleterre dimanche 12 février L'énorme boulette du gardien de La Gantoise dimanche 12 février Un match annulé vire à la bataille de boules de neige samedi 11 février Le perroquet fugueur de Philippe Mexès samedi 11 février Gordon Ramsay prêt à remplacer Mark Warburton samedi 11 février Mertens a hésité à signer en Chine vendredi 10 février La volée de Chumacero vendredi 10 février Le Tchad n'est déjà plus sponsor du FC Metz vendredi 10 février Liverpool a échappé à une catastrophe vestimentaire en 1990 vendredi 10 février Et voilà le maillot des 80 ans du TFC
377 5