Aucun problème avec Guardiola pour Agüero

Modififié
0 6
Sergio Agüero carbure avec Manchester City cette saison.

Pourtant, on ne ressent pas une confiance extraordinaire à son sujet de la part de Pep Guardiola. Il est ainsi arrivé que l'entraîneur catalan décide de laisser sur le banc son attaquant vedette pour des rencontres importantes.

De là à envisager un souci entre les deux hommes ? Absolument pas, a répondu l'avant-centre sur ESPN Radio : « Je n’ai jamais eu de problèmes avec Guardiola. Ni lui avec moi. Il m’a toujours aidé et donné des conseils. Après le match contre le Paraguay, j’étais très mal. Guardiola m’a énormément aidé et il m’a dit de ne pas faire attention à ce qui est dit. »

« Je suis bien à Manchester City et le jour où je vais partir, ça sera pour retourner à l’Independiente  » , a-t-il conclu.

Yaya Touré va devoir se trouver un autre pote pour tuer le temps. FC
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Dans cet article

Moi je n'aime pas Aguero.
Il est hyper individualiste, et joue uniquement pour sa gueule. Il ne fait la passe qu'en dernier recours.
Alors il a d'excellentes stats, mais son intelligence de jeu laisse fortement à désirer, et ses matchs en sélection et en Ligue des Champions me confortent dans mon analyse.
Et en plus de ça il est fragile.
1 réponse à ce commentaire.
"Pourtant, on ne ressent pas une confiance extraordinaire à son sujet de la part de Pep Guardiola" c'est quand même magnifique comme métier journaliste, on peut dire ce qu'on veut sans le moindre début de preuve sans la moindre conséquence!
Keyboard Warrior Niveau : District
Une magnifique brève basée sur les faits irréfutables que constituent l'opinion de on, qui comme chacun sait est particulièrement con.
D'un autre côté, est-ce qu'il serait envisageable pour Guardiola de dire "oui, il y a un problème avec Aguero" ?
Je veux dire, y'a une langue de bois impressionnante, alors quel est l'intérêt pour des journalistes de demander la question ?
Ah bah oui, suis-je bête, c'est pour vendre son torchon avec un titre accrocheur...
Le jour ou les résultats ne seront plus au rendez vous Guardiola risque de payer son dogmatisme . Dans sa folle envie de réussir il a écrasé les joueurs qui ne l intéressait pas ; je ne pense pas que ce soit une stratégie gagnante sur le long terme; Mourinho en est le parfait exemple.
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
0 6