1. //
  2. // Primaires Socialistes

Aubry chasse les voix sportives

Modififié
0 1
Alors que le jour fatidique approche, les deux prétendants socialistes essaient de rameuter les troupes. Martine Aubry, en retard dans les sondages et lors du premier tour, a décidé de revenir aux fondamentaux et de s'adresser aux forces vives de la nation. Parmi lesquelles, évidemment, le premier Parti de France : les sportifs. C'est par l'intermédiaire d'un communiqué signé des responsables « thématiques » , à savoir Brigitte Bourguignon (secrétaire nationale aux sports du PS), le marcheur Yohann Biniz, et la député-maire de Rouen Valérie Fourneyron, qu'elle tente donc de séduire les licenciés et bénévoles de base.

Donc « après ce dimanche qui fera date dans l'histoire de notre démocratie et de la gauche » (Jaurès et le front pop' n'ont qu'à bien se tenir), et après avoir rappelé l'ensemble de son programme (contrôle public des banques, fin du cumul des mandats, etc..), on nous présente succinctement et rapidement ce qui semble en découler, globalement, pour les clubs et les pratiquants « notamment sur l’accès de chacune et de chacun au sport de son choix dans une perspective de bien-être individuel et social ainsi qu’à la formation et la reconnaissance d’une élite exemplaire  » . Bref, le propos demeure dans les déclarations générales d'intentions et le petit monde du foot ne devrait pas trop trembler à l'idée d' « un vrai statut pour les sportifs de haut niveau et s’attèlera à la formation et la reconnaissance sociale d’une élite exemplaire et luttera contre toutes formes de dérives  » .

Car il reste à savoir comment appliquer, voir imposer, cette fameuse et légendaire exemplarité (et quelle sanction en cas contraire), face au nécessaire respect de l'indépendance des fédérations, et surtout de la FFF qui se place derrière le bouclier de la FIFA dès que l'État se mêle trop de ses affaires (surtout pour l'équipe de France). On est surtout curieux (et nul doute que l'on restera sur notre faim) de découvrir ce qu'en pense nos bleus pour lesquels la principale interrogation éthique se porte sur le droit ou non d'écouter son casque dans le couloir qui mène aux vestiaires.

Enfin, comme il est dit en conclusion : « Tout reste à faire pour donner à la France, en 2012 une femme de gauche présidente de notre République. Informons et mobilisons nos amis, nos collègues, nos proches ! » . Et sortez vos banderoles, puisque désormais les fumis sont interdits ...
NKM
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié

Spike Spiegel Niveau : CFA2
Bah elle pourrait peut être lacher une petite pastille sur Le Graet et son contrat d'exclusivité avec nike avec Rétro commission... En fait Karachi c'est peut être pas au Pakistan...
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
Article suivant
Zeman applaudit Naples
0 1