Advertisement Une caméraUne caméra qui illustre les papiers contenant une vidéo PhylactèrePictogramme représentant un phylactère (bulle utilisée dans les bandes déssinées) servant à illsutrer les commentaires envoyés par les lecteursTrophéePictogramme représentant un trophée. Ce picto illustre la section résultats / classement de SOFOOT.com Logo FacebookIcone facebook faisant le lien avec la page Facebook de notre siteFlècheUne flèche servant à la navigation. Le sens de la flèche change en fonction du contexte où elle est utiliséeLogo Google +Lien vers notre page Google+Icone "Hamburger"Icone composé de trois lignes noires horizontales identiques, les unes au dessus des autres, servant à illustrer la notion de "menu".Logo, InstagramPetit appareil photo servant à lier vers notre page InstagramPouce vers le hautPictogramme représentant une main fermée en poing avec le pouce dressé vers le haut. Illustration de la notion de "like" des réseaux sociauxMoinsLe signe mathématique "moins" Appareil photoUn appareil photo qsui illustre les articles avec photoPlusLe signe mathématique "plus" LoupePictogramme représentant une loupe, illsutrant la notion de "recherche" sur le site.Répondre àUne flèche arrondie, pointant vers la gauche et servant à évoquer la réponse à un commentaireEtoileEtoile à 5 branches, illustrant la notion de "mise en favoris"Logo twitterPetit oiseau illustrant le lien vers notre compte Twitter
MATCHS 0 Résultats Classements Options

Aubameyang, le Real et la promesse au grand-père

Modififié
L'aura du Real Madrid est intacte.

Auteur d'une incroyable saison avec Dortmund, Pierre-Emerick Aubameyang devrait être très courtisé cet été et pourrait quitter le club allemand. Pour rejoindre la Casa Blanca ? C'est en tout cas le rêve d'enfance de l'international gabonais. « En 2014, avant qu'il s'en aille, j'ai fait la promesse à mon grand-père, originaire d'Avila à 110 km de Madrid, que je jouerais au Real un jour. Ce sera compliqué, mais cela reste dans un coin de ma tête » , a-t-il confié dans un entretien à L'Équipe Magazine.

Bien entouré par son père, l'ancien Stéphanois semble avoir un plan de carrière bien réfléchi. « À chaque tournant de ma carrière, il m'a bien orienté. En 2012, alors que je viens de marquer 16 buts pour l'ASSE, je reçois une offre du Qatar pour 10 millions d'euros par an ! Si j'accepte, je mets ma famille à l'abri pour la vie. Nous choisissons de rester à Saint-Étienne où je touche 70 000 euros mensuels. La saison suivante, Sainté veut m'envoyer à Newcastle. Nous optons alors pour Dortmund, car mon père a étudié le projet de jeu de Klopp, même si le salaire est inférieur. C'est pour ça que je l'appelle mon prophète. »

Accompagné d'un prophète, le rêve devrait pouvoir devenir réalité.


LU
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié


Dans cet article


il y a 6 heures Paulo Bento débarqué de son club chinois 5
il y a 8 heures Le nouveau coup d'éclat de René Higuita 4
Partenaires
MAILLOTS FOOT VINTAGE Tsugi Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur Un autre t-shirt de foot est possible Olive & Tom Podcast Football Recall