En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 3 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Ce qu'il faut retenir de la 26e journée

Au royaume des nuls, la Juve et la Lazio sont reines

Une multitude de matchs nuls et deux victoires qui comptent. La Juve creuse de plus en plus l'écart, le titre ne fait plus aucun doute. Et puis la Lazio qui tombe la Fiorentina dans cette affiche de la 26e journée de Serie A. Mention spéciale également à la Samp et à l'Udinese.

Modififié

L'équipe du week-end : la Lazio

Pour la deuxième semaine d'affilée, les Romains impressionnent. La Lazio a tout simplement asphyxié la Fiorentina, supposée en grande forme. Une première réalisation de Biglia, une gestion du score, un break sur penalty de Candreva et finalement un doublé de Klose auront raison des nombreuses louanges faites à Montella ces derniers temps. Mais le plus beau dans tout ça, c'est que la Lazio reprend la troisième place à Naples grâce à la différence de but. Une belle semaine encore pour Stefano Pioli.

Vous avez raté Udinese - Torino (et vous n'auriez pas dû)

Il en fallait du courage pour revenir au score face à une équipe en pleine bourre. Le Torino était sur une série de 9 matchs sans défaite, mais l'Udinese, bien emmenée par son Toto local, a réussi à se surpasser. Les Frioulans ont égalisé sur une belle frappe en pivot de Di Natale, puis à creuser l'écart sur deux corners. La réduction du score de (Benny) Benassi pour les Turinois n'entamera pas leur satisfaction. Victoire 3-2 pour l'Udinese qui vient rompre la monotonie de cette journée.

Le geste du week-end : la Panenka

La première est venue du pied droit de Luca Toni. Sans forcer, le trentenaire - et presque quadra - ouvre la marque face au Milan. Le match se termine sur un nul 2-2.



Et la seconde du caleçon d'Icardi. À la 87e minute, l'Inter est menée 2-1 face au Napoli. Pénalty. Le jeune Intériste ne se pose pas la moindre question et humilie Andújar. Il permet à son équipe de ramener un bon nul de San Paolo.

L'homme de cette journée : Samuel Eto'o

Le Camerounais est l'auteur des deux actions du week-end. D'abord un but. Sa première réalisation avec la Samp'. Une frappe de forain qui permet à son équipe de venir à bout de Cagliari sur le score de 2-0.


Mais aussi un tutoriel vidéo dans lequel Samuel Eto'o montre aux petits bouts de chou comment attacher ses lacets. « Il était une fois un lapin… »

Antonio Conte a dit

« Je m'attendais à un championnat plus disputé. Si cette Juve avait la méchanceté de ma Juve, elle aurait 20 points d'avance en plus. » Oui, bon, Allegri a quand même 11 points d'avance sur la Roma à 12 journées de la fin. Merci d'ailleurs à Pogba qui a délivré la Vieille Dame d'une superbe frappe en fin de match face à Sassuolo. Routine.

Une journée, un tifo

Ou plus exactement une pancarte : « Fermé à cause de pillages » . On parle encore de Parme, dont la situation ne s'améliore toujours pas. Même s'ils ont réussi à jouer ce week-end, les supporters ont affiché leur mécontentement à l'entrée du stade. Au passage, les Gialloblù, après deux semaines de vide, n'ont pu faire mieux qu'un nul 0-0. Décidément...

La stat inutile : 6

Comme le nombre de matchs nuls ce week-end. Des beaux comme celui entre le Napoli et l'Inter de Milan. Des moins beaux comme celui entre Cesena et Palerme. Ce partage de points généralisé profite donc au peu d'équipes à avoir gagné. Elles se comptent sur les doigts d'une main de Simpson. Lazio, Sampdoria, Juventus et Udinese.

Dolce Vita

Qui d'autre qu'un footballeur pour associer une phrase philosophique à une photo de sa plaquette d'abdos ? Merci Balde Keita pour cette leçon de vie : « Je préfère essayer que de ne rien faire et me demander ce qui aurait pu se passer » .

Et sinon…

- Gianfranco Zola n'aura guère tenu plus de temps à Cagliari. Après avoir viré Zeman en décembre, les dirigeants du club se sont déjà lassés de l'ancien joueur de Chelsea.
- L'opération de Mattiello s'est bien déroulée. Le jeune milieu de terrain du Chievo s'est brisé la jambe sur un tacle de Nainggolan. Fracture ouverte. Il en a pour 7 mois minimum.
- Rodríguez n'aura tenu que quelques mois à Parme. L'ancien ailier du PSG a compris dans quel bourbier il avait mis les pieds et s'est empressé de mettre les voiles. Direction le Brésil à Grêmio.
- Selon la Reppublica, Silvio Berlusconi aurait cédé 25 % du Milan à un homme d'affaire thaïlandais. Tout va bien pour les notables de la Serie A.

⇒ Résultats et classement de Serie A

Par Ugo Bocchi
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 23:28 Le low-kick fou de Tony Chapron 155
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur