En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 13 Résultats Classements Options

Au revoir Papa Mwepu

Entré dans l'histoire pour son coup de sang surréaliste à la Coupe du monde 1974, Ilunga Mwepu s'est éteint à Kinshasa des suites d'une pénible maladie, à l'âge de 65 ans. L'ancien défenseur international du Zaïre était cependant bien d'autres choses qu'un simple tireur fou : un amateur de gros tacles, un entraîneur apprécié, une légende esseulée.

Modififié
Il fait chaud, en ce 22 juin 1974. Trop chaud, sans doute, pour Ilunga Mwepu. On joue la 78e minute du match de la Coupe du monde entre le Zaïre et le grand Brésil, lorsque le défenseur du Tout Puissant Mazembe décide que c'en est trop, et qu'il en a assez. Alors que Rivelino et Jairzinho s'apprêtent à tirer un coup franc aux vingt mètres, le latéral s'extirpe soudain du mur comme un dératé, court vers le ballon et dégage, de façon totalement incompréhensible, le plus loin possible, sous les yeux médusés des 35 000 spectateurs du Gelsenkirchen Parkstadion. Le coup de sang ultime. Un geste d'une rare folie qui lui vaudra un carton jaune et une entrée dans la légende de la compétition. « Je n'ai aucune idée de ce qui lui est passé par la tête » racontait bien des années après Kakoko Etepe, l'ancien milieu offensif des Léopards, à la FIFA : « On était menés 2-0. Il a sans doute pensé que le ballon était en jeu, mais il ne s'est jamais vraiment expliqué et ça reste un mystère pour nous tous. » Entre deux rires amusés, son ancien capitaine Tshimen Bwanga n'en sait pas beaucoup plus : « Moi, je n'ai rien compris sur le coup ! Après le match, je suis allé lui poser la question. "Mais pourquoi tu as fait ça ?" Il m'a dit qu'il trouvait que les Brésiliens prenaient beaucoup trop de temps, et lui, comme à son habitude, c'était un gars beaucoup trop pressé, quoi ! »

« Je savais bien que je n'avais pas le droit de faire ça »


Quarante ans plus tard, Ilunga Mwepu en avait un peu ras le bol qu'on ne lui parle que de ce coup de botte énigmatique alors que le Zaïre était la première sélection d'Afrique noire à disputer une Coupe du monde. Le fin mot de l'histoire, il nous l'avait quand même expliqué. « Je connaissais le règlement, et je savais bien que je n'avais pas le droit de faire ça. Mais nous avions perdu nos deux premiers matchs, résumait-il d'une voix lasse. Nous ne jouions plus pour rien, nous étions menés, plus personne n'était motivé, et les Brésiliens continuaient à discuter et à prendre leur temps, alors que c'était sifflé. Ça m'a énervé, donc je suis sorti du mur et j'ai dégagé. Je voulais que l'arbitre m'expulse, mais il ne m'a donné qu'un carton jaune. » Lors du match précédent, perdu 9-0 contre la Yougoslavie, Mwepu avait déjà pété les plombs à la 22e minute de jeu en assénant un violent coup de pied au derrière de l'arbitre colombien Omar Delgado, pour évacuer la frustration d'un quatrième but trop rapidement encaissé. Incapable de reconnaître son agresseur, l'homme en noir avait alors expulsé son coéquipier Matambula N'Daye, qui a raté le match contre le Brésil. Mwepu, lui, avait pu continuer à jouer, avant de définitivement entrer dans la légende au match suivant.

Vidéo

À sa décharge, le contexte autour de la sélection est, à l'époque, particulièrement venimeux. Après la première défaite face à l'Écosse, les joueurs voient leurs primes de match suspendues, d'où leur abandon de poste face aux Yougoslaves. « Le moral n'était pas au beau fixe , confirme Tshimen Bwanga. Il y avait des choses qu'on nous avait promises et qui n'arrivaient pas. » Après la boucherie, la situation empire. Peu réputé pour son amabilité, le président Mobutu fait parvenir un message menaçant : prière de ne pas perdre par plus de trois buts d'écart. C'est donc dans un contexte de terreur absolue que les Léopards affrontent le Brésil, et qu'Ilunga Mwepu pète une seconde fois les plombs. « Très souvent, ce coup franc fait rire les gens, il n'y a que ça qu'on retient de lui, reproche Hérita Ilunga, l'ancien capitaine de la RDC. Mais j'en ai déjà parlé avec lui et il avait une raison valable. C'était un geste calculé de protestation.  » Finalement, le joueur ne sera pas expulsé et rentrera au pays avec une valise de 14 buts encaissés en phase de poules. « C'était néanmoins déjà une grande réussite pour nous d'avoir disputé la Coupe du monde et de représenter le continent pour la première fois, relativise Kakoko Etepe. Pour nous, le football n'était pas une activité à plein temps. Nous manquions d'expérience, mais nous jouions avec notre cœur, c'était là notre qualité principale. »

« Sur le terrain, il n'avait pas d'amis ou de frères »


Si son geste a marqué l'histoire, Ilunga Mwepu était cependant bien d'autres choses qu'un simple tireur fou. Quelques mois auparavant, il avait triomphé à la Coupe d'Afrique des nations en Égypte, aux côtés de Ricky Mavuba, le père du milieu lillois. « C'était le 14 mars, on est devenus champions au Caire ! , se souvient avec émotion Tschimen Bwanga. Notre victoire était attendue par tout un pays, on a fait la grande publicité du Zaïre à l'époque. » Dans cette victoire, Mwepu a joué un rôle prépondérant. « Il était titulaire dans l'équipe, il jouait tous les matchs » , se rappelle Mambwene Mana, milieu défensif : « C'était notre meilleur joueur au poste de latéral droit. » En cause, une condition physique au-dessus de la moyenne, digne des meilleurs athlètes, et un engagement sans faille dans les duels. « On le surnommait Youda !, se marre Tschimen Bwanga. Vous savez bien ce que Judas a fait à Jésus-Christ, non ? Eh bien on l'appelait comme ça parce que quand il était sur le terrain, il n'avait pas d'amis ou de frères (rires). Sur le terrain, c'était un loup, il ne badinait pas avec les adversaires. Souvent même, il les insultait pour les intimider. » Grâce à ces méthodes musclées, le joueur des Léopards s'impose petit à petit comme l'un des meilleurs défenseurs du continent. Avec son club, il remporte par ailleurs deux Ligues des champions d'affilée, en 1967 et 1968. « C'était l'âge d'or de notre football » se remémore avec émotion son ancien capitaine, avec qui il a partagé tous ses succès.


Sa carrière de joueur terminée, Ilunga Mwepu a dû se réinventer. Il s'essaye alors à une carrière d'entraîneur, et rejoint l'encadrement technique des Juniors du TP Mazembe. Par la suite, il vient aussi en aide à des clubs comme le FC Munama, le FC Vangu et le FC Sotraz, tous les trois basés à Kinshasa, avant de travailler à la formation de jeunes footballeurs dans l'école belge de la capitale. Mais le véritable tournant intervient en 2004, lorsque Claude Le Roy est nommé sélectionneur de la RDC. « Quand je suis arrivé, je cherchais quelqu'un pour gérer l'intendance de l'équipe et j'ai rapidement pensé à lui, détaille le technicien français. Il était alors plongé dans l'anonymat le plus complet, mais je l'ai réinvesti dans ses responsabilités. On a passé deux années formidables, ça lui a permis de retrouver le haut niveau. » Très vite, une amitié se noue entre lui et Mwepu, reconnaissant : « Il n'arrêtait pas de me vouvoyer, mais c'était ridicule. On avait le même âge, je n'arrêtais pas de lui dire d'arrêter. » Avec Papa Mwepu aux manettes, la discipline de la sélection devient une affaire sérieuse. « Tous les joueurs avaient énormément de respect pour lui. C'était quelqu'un de très strict et de très rigoureux, qui savait se faire entendre. Quand il disait 18h, c'était 18h. Et ça me convenait parfaitement, savoure l'actuel sélectionneur du Congo. C'était vraiment quelqu'un d'important dans la vie du groupe. On parle souvent du sélectionneur, mais il y a tellement de gens importants pour qu'une équipe fonctionne, il était un des rouages essentiels du staff. »

« Il était à l'antipode du cliché »


Ancien capitaine de l'équipe nationale dans les années 2000, Hérita Ilunga se souvient lui aussi d'un homme indispensable : « C'était le doyen. Il organisait pas mal de choses et veillait sur nous. Il avait toujours le conseil juste et nous rappelait sans cesse les exigences du niveau international, l'importance que ça a de rendre fier les gens dans un pays comme le Congo. » Au même titre que ses coéquipiers, l'ancien joueur de l'ASSE dépeint en filigrane une personnalité sans concessions. « Il contrastait énormément avec le footballeur congolais et africain en général. C'était de la rigueur à tous les étages, à l'antipode du cliché. Avec lui, il n'y avait pas de place au relâchement. Comme sur le terrain, il était dur sur l'homme » , témoigne-t-il, abattu. « Parfois, il pouvait paraître rigide, mais c'était en réalité quelqu'un de très attachant. Tout ce qu'il faisait, même si ça pouvait sembler radical, c'était pour ton bien. » En guise d'exemple, il se souvient d'une soirée dans un hôtel de Kinshasa où Ilunga faisait le guet. « C'était la veille d'un match, mais franchement il n'était pas très tard. On voulait juste aller quelques minutes dans le couloir pour écouter le concert en bas à la fenêtre. Mais lui, il avait recalé tout le monde (rires). Il ne lâchait jamais rien, même pour dix minutes. » Très vite, son professionnalisme et sa proximité avec les joueurs en font un élément indispensable de la sélection, qu'il a conseillé cet été à la CAN en Guinée-Équatoriale, là où sont apparus les premiers symptômes de sa maladie au foie.


De retour à Kinshasa, Papa Mwepu a bien tenté de se soigner. Mais le manque de moyens financiers l'a très vite contraint à une issue fatale. « J'ai eu son épouse au téléphone. Quand il est parti à la CAN, il n'avait rien. Mais quand il est revenu, il a commencé à souffrir. Il avait besoin de médicaments pour se soigner, mais cela coûte très cher en Afrique. Quand tu es malade, tout le monde te tourne le dos » , regrette Bwanga, qui dénonce depuis la banlieue parisienne le manque d'implication de la Fédération envers ses anciennes gloires. « Ils nous ont promis qu'ils allaient donner 500 dollars par mois à tous les héros de 1974, mais ils ont vite arrêté. Cet argent aurait pu le sauver. » Comme beaucoup de ses anciens coéquipiers, Mwepu avait en effet participé en décembre 2013 à un sitting devant le cabinet de Daniel Mukoko Samba, le ministre du Budget, pour réclamer ses arriérés de primes. « On a demandé, mais le gouvernement ne nous a payé que pendant quatre mois, rajoute Mambwene Mana, attristé par le sort de son ami. Mwepu était un peu abandonné, il ne vivait pas dans la pauvreté, mais avait besoin d'argent. Pourtant, ce que nous avons fait, c'était énorme, nous étions les premiers Africains noirs à participer à la Coupe du monde. Mais rien n'a été fait. » L'ancienne gloire a donc déposé les armes le vendredi 8 mai, à l'hôpital Saint-Joseph de Limete, dans un anonymat relatif. Il laisse derrière lui une femme et quatre enfants, ainsi qu'une centaine de proches attristés. « Il était d'une grande discrétion, mais c'était un magnifique serviteur du football, un amoureux du foot et de l'éducation, conclut Claude Le Roy, très ému. Je me méfie des hagiographies mais dans son cas, vous pouvez le marquer : c'est une très grande perte pour le football congolais.  »


Par Christophe Gleizes
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



il y a 11 heures 280€ à gagner avec Naples & Dortmund - Tottenham
il y a 6 heures Galway United : vingt matchs en vingt-quatre heures 3 il y a 7 heures Des associations d'ultras français s'unissent pour leur liberté 19 il y a 8 heures Une pancarte « Wenger Out » lors d'une manifestation au Zimbabwe 22 il y a 10 heures Il marque et adresse un doigt d'honneur à son coéquipier 12
Partenaires
Olive & Tom Gérez comme un pro votre équipe de sport amateur
il y a 12 heures Ce but marqué en D8 anglaise va vous émouvoir 23 il y a 13 heures Le merveilleux csc de Fankaty Dabo 14 Hier à 17:15 Un supporter s'installe en tribune avec son scooter à Crotone 13 Hier à 14:46 Le carton rouge complètement idiot de German Lux 17 Hier à 14:07 Italie : « Ancelotti, Conte, Allegri, Ranieri et Mancini » ciblés par Tavecchio 28 Hier à 10:35 Tapie : « C'est la plus belle cure de chimiothérapie » 9 Hier à 09:56 Le raté de l'année signé Neal Maupay 13 samedi 18 novembre Orlando City donne 280 000 euros pour les victimes de l’ouragan Maria samedi 18 novembre Chris Coleman, du pays de Galles à Sunderland 3 vendredi 17 novembre 320€ à gagner avec Caen-Nice & Espanyol-Valence vendredi 17 novembre Une enquête du fisc espagnol menace le poste de Tebas 50 vendredi 17 novembre Le classement FIFA réformé après le mondial 39 vendredi 17 novembre Bebeto rejoint le parti politique de Romário au Brésil 8 vendredi 17 novembre Chapecoense assure son maintien 3 vendredi 17 novembre Deux éducateurs d'un club amateur écartés pour radicalisation 131 vendredi 17 novembre L’effigie d’un serial killer sur le drapeau d’un supporter 24 jeudi 16 novembre Parme passe sous pavillon chinois 41 jeudi 16 novembre Mondial 2022 : Le Qatar fixe un salaire minimum pour les travailleurs immigrés 24 jeudi 16 novembre Des spectateurs payés pour remplir les stades du Qatar 91 jeudi 16 novembre Corinthians sacré champion du Brésil 23 mercredi 15 novembre La boulette de Carragher lors d'un match amical 8 mercredi 15 novembre Les Danois arrosent un plateau TV avec de la bière 11 mercredi 15 novembre Valderrama fait de la prévention contre le cancer des testicules 14 mercredi 15 novembre Poursuivi pour corruption, un ancien dirigeant argentin se suicide 15 mardi 14 novembre Un jeune joueur suspendu par son club après un salut fasciste 46 mardi 14 novembre Des drapeaux LGBT sur les poteaux de corner anglais 33 mardi 14 novembre Tony Chapron va prendre sa retraite 48 mardi 14 novembre Les Suédois ont cassé le plateau d'une chaîne de TV après la qualif' 30 lundi 13 novembre Évra tracte une Jeep à Dubaï et promet de revenir plus fort 103 lundi 13 novembre Ryan Giggs futur directeur d'une académie au Vietnam 13 lundi 13 novembre Le GRAND TOURNOI de la #SOFOOTLIGUE 40 lundi 13 novembre Benzema : « Il ne faut pas être bête... » 189 lundi 13 novembre OM : la photo souvenir d'Évra 43 dimanche 12 novembre Le geste de grande classe de la réserve du Rayo Vallecano 14 dimanche 12 novembre Un penalty d'une dimension parallèle marqué en D4 roumaine 21 dimanche 12 novembre Le golazo de Ronaldinho 23 dimanche 12 novembre Un chien tacle un joueur en plein match de D3 argentine 20 dimanche 12 novembre Un gardien explose le record de matchs de Peter Shilton 14 dimanche 12 novembre Real Madrid : 450 millions d'euros pour Neymar ? 59 samedi 11 novembre Privé d'arbitrage à cause de son nom 22 samedi 11 novembre Van Basten teste des nouvelles règles en D4 néerlandaise 28 vendredi 10 novembre Mondial 2018 : un ancien responsable russe reconnaît avoir détourné 735 000 euros 5 vendredi 10 novembre Bernard Ross toujours porté disparu 28 vendredi 10 novembre Un joueur de NBA lâche un « Matuidi Charo » en plein match 49 vendredi 10 novembre Le but classieux de Lys Mousset lors de France-Bulgarie 6 jeudi 9 novembre Coupe du monde : Un rapport inquiétant du Conseil des droits de l'homme de la FIFA 9 jeudi 9 novembre Ben Arfa piégé comme un bleu par Hanouna 50 jeudi 9 novembre Le but de furieux signé Keisuke Honda en Coupe du Mexique 16 jeudi 9 novembre Rémi Garde reprend du service à l'Impact de Montréal 18 jeudi 9 novembre Guangzhou : Cannavaro remplace Scolari 3 mercredi 8 novembre 735€ à gagner avec France, Brésil & Allemagne 2 mercredi 8 novembre So Foot Club 100% Neymar 7 mardi 7 novembre Le coach de Vélez Sársfield démissionne, car on lui a craché dessus 10 mardi 7 novembre Modène fait faillite 12 mardi 7 novembre Manfredonia perd un match sur tapis vert en Serie D 5 mardi 7 novembre Il entre sur le terrain en glissant sur les escaliers 14 mardi 7 novembre Ronaldo de retour au Corinthians ? 54 mardi 7 novembre Polémique autour des secouristes d'un match de D4 allemande 19 mardi 7 novembre Un match de Gambardella interrompu à cause d'un sabre 24 mardi 7 novembre Un fan anglais mate Chorley-Fleetwood depuis sa fenêtre 17 mardi 7 novembre Allemagne : le chef de la VAR limogé pour favoritisme 17 mardi 7 novembre Maradona va jouer avec le président Maduro 39 lundi 6 novembre Al Ahly veut déposer un recours contre l'arbitrage 22 lundi 6 novembre Makelele nouvel entraîneur d'Eupen 24 lundi 6 novembre L'attentat d'Ignacio Fernández pendant River-Boca 25 lundi 6 novembre Cannavaro du Tianjin Quanjian au Guangzhou Evergrande 6 dimanche 5 novembre Le tacle assassin d'un U17 de Fenerbahçe face à Galatasaray 21 dimanche 5 novembre Le but magnifique de Meijers face au Feyenoord 1 dimanche 5 novembre Yoann Barbet humilie un adversaire pendant Brentford-Leeds 8 dimanche 5 novembre Al-Quwa Al-Jawiya remporte l'AFC Cup 5 dimanche 5 novembre Le Wydad remporte la Ligue des champions africaine 12 samedi 4 novembre 259€ à gagner avec Man City & Inter Milan samedi 4 novembre Chengtou, premier club tibétain dans une ligue professionnelle chinoise 15 samedi 4 novembre Marco Simone viré par le Club africain 23 samedi 4 novembre La pelouse du club d'Hyde United prend feu face à MK Dons 5 samedi 4 novembre EXCLU : 120€ offerts pour parier chez Unibet ! vendredi 3 novembre Patrice Évra mis à pied par l'OM 54 vendredi 3 novembre LE RÉCAP DE LA #SOFOOTLIGUE: BILAN DU MOIS D'OCTOBRE 8 vendredi 3 novembre L'Albirex Niigata Singapore champion du Singapour 4 vendredi 3 novembre Un club de D4 roumaine a payé ses supporters pour jouer 6 vendredi 3 novembre MHD présente le nouveau maillot du Cameroun 9 jeudi 2 novembre 326€ à gagner avec Valence & Porto jeudi 2 novembre Un jeune espoir belge décède d'une crise cardiaque 10 jeudi 2 novembre La blessure impressionnante d’Ustari 9 jeudi 2 novembre Un joueur de MLS suspendu pour violences conjugales 13 jeudi 2 novembre Un joueur argentin prend deux cartons jaunes en dix secondes 10 mercredi 1er novembre Ballon d'or africain : la liste des 30 nommés 28 mercredi 1er novembre L'ancien international ghanéen Abubakari Yakubu est décédé 13 mercredi 1er novembre Envahissement de terrain pendant l'entraînement d'Al Ahly 4 mercredi 1er novembre Les joueurs du Club africain refusent de s'entraîner 3 mercredi 1er novembre Le superbe but d'une joueuse de Nancy face à Grenoble 3 mercredi 1er novembre Boca Juniors interdit les cheerleaders à la Bombonera 16 mercredi 1er novembre Éric Abidal cartonne la prolongation de Deschamps 51 mardi 31 octobre 350€ à gagner avec Séville & Naples - Man City mardi 31 octobre Pronostic Besiktas Monaco : 500€ à gagner sur le match de C1 ! mardi 31 octobre Un entraîneur de D4 anglaise contraint de rejouer 1 mardi 31 octobre Le but « messiesque » d'un jeune de 14 ans du Benfica 11 mardi 31 octobre L’entraîneur d’Ipswich pète un câble en conférence de presse 21 mardi 31 octobre Pour Diego Maradona, Sampaoli est « un charlatan » 19 mardi 31 octobre Il se coince dans un mur pour assister à un match de Boca 11 mardi 31 octobre Le but insolent de Marcus Maddison avec Petersborough 11 lundi 30 octobre La Pro League belge envisage d'impliquer les entraîneurs pour la VAR 13 lundi 30 octobre Un promu en D2 chinoise offre 3,5 millions d’euros à ses joueurs 8 lundi 30 octobre 225€ à gagner avec Man U, Bayern & Atlético 3 lundi 30 octobre Des joueurs feront leur coming out dans le jeu Football Manager 2018 82 lundi 30 octobre La minute la plus folle en Angleterre 23 lundi 30 octobre Colombius Crew pourrait changer de ville 7 dimanche 29 octobre Malbranque rebondit à Chasselay ! 8 dimanche 29 octobre Deux Dunkerquois en viennent aux mains pour tirer un penalty 17 dimanche 29 octobre L'hommage des fans de Willem II à Fran Sol dimanche 29 octobre Thuram : « Je me demande s'il y a une réelle volonté d'en finir avec la haine » 62 dimanche 29 octobre Bittolo se fait poser dix points de suture sur le pénis à cause d'un coéquipier 17 dimanche 29 octobre Expulsé pour avoir uriné en plein match 9 vendredi 27 octobre Le Récap "Coupe de la Ligue" de la #SOFOOTLIGUE 7 vendredi 27 octobre Pronostic Lille OM : 380€ à gagner sur le Bielsasico ! vendredi 27 octobre La Coupe des confédérations remplacée par un Mondial des clubs ? 31 vendredi 27 octobre Olimpia vainqueur de la première CONCACAF League 1 vendredi 27 octobre Youssef Rabeh (WAC) attaqué avant la finale de LDC africaine 4 vendredi 27 octobre Un ultra d’Independiente recherché par Interpol 3 vendredi 27 octobre Shaw « espère rejouer pour Pochettino » 10 vendredi 27 octobre Participez à la Coupe du monde de Football Manager ! 16 vendredi 27 octobre David Trezeguet candidat pour devenir directeur sportif à River 12 vendredi 27 octobre À Tahiti, un arbitre se bat avec un supporter pendant un match 9 jeudi 26 octobre Le ballon du Mondial russe a fuité 47 jeudi 26 octobre Charlotte Lorgeré impressionne au chant pour son bizutage 23 jeudi 26 octobre Un footballeur roumain fait ses débuts avec une prothèse du bras 30 mercredi 25 octobre Un gamin de 10 ans parcourt 500 kilomètres en avion pour s'entraîner 7 mercredi 25 octobre FPF : une amende record de 45 millions d’euros pour QPR 23 mercredi 25 octobre Les fans de Crystal Palace refusent le maillot de Pape Souaré 11 mercredi 25 octobre Un joueur ultra-rapide en D1 indonésienne 25 mercredi 25 octobre Affaire Anne Frank : des ultras d'Ascoli boycottent la minute de silence 77