En poursuivant votre navigation sur SOFOOT.com, vous acceptez nos CGV relatives à l’utilisation de cookies
et des données associées pour vous proposer des contenus et services adaptés à vos centres d’intérêts
. Gérer les paramètres des cookies.
MATCHS 11 Résultats Classements Options
  1. //
  2. // Retraite

Au revoir, ciao, bye, adiós, Stéphane Dalmat

Châteauroux, Lens, Marseille, Paris, Inter, Tottenham, Toulouse, Racing Santander, Bordeaux, Sochaux, Rennes et enfin vaguement Nîmes. Malgré un talent indéniable, Stéphane Dalmat aura traîné son vague à l’âme de club en club avant de dire « stop » dans l’indifférence quasi-générale. Une carrière faite de quelques hauts mais d’énormément de bas qui mérite bien un dernier hommage.

Modififié
Victor Zvunka est formel : trois semaines après son arrivée dans le Gard, Stéphane Dalmat ne fait déjà plus partie de l’effectif du Nîmes Olympique. En validant l’information donnée au conditionnel par France Football le 23 juillet dernier, l’entraîneur des Crocos confirme que le natif de Joué-lès-Tours aura fait honneur jusqu’au bout à ses origines. Lassé par le train-train entraînements-trajets en bus-mises au vert, Stéphane Dalmat s’est résolu à avouer au coach qui l’avait lancé dans le monde pro à Châteauroux il y a quinze ans qu’il n’avait plus la motivation pour continuer. Membre du club très fermé des joueurs ayant évolué en France, en Italie, en Espagne et en Angleterre, il n'aura réussi à accrocher à son palmarès qu’une Coupe de la Ligue en quinze saisons et douze clubs fréquentés. Un tableau de chasse famélique au regard des espoirs suscités, et jamais vraiment confirmés, d’un joueur au talent toujours loué par ses partenaires et entraîneurs.

Le couac marseillais

La carrière de Stéphane Dalmat connaît un démarrage tout en puissance. En 1998, après une première saison pro passée à défendre les couleurs de Châteauroux fraîchement promu en Ligue 1, il laisse la Berri retourner en Ligue 2 et s’engage avec Lens. Aux côtés de Vairelles, Moreira, Smicer, Rool ou Debève, Stéphane découvre la Champion’s, l’Équipe de France Espoirs, et clashe Metz en finale de la Coupe de la Ligue. Des performances qui tapent dans l’œil de l’Olympique de Marseille qui n’hésite pas à péter le record du transfert le plus élevé entre deux clubs français en déboursant 10,7 millions d’euros pour s’attacher ses services. En déménageant pour la troisième fois en trois ans, à tout juste 20 ans, Dalmat est déjà un expert en emballage de cartons. Un geste technique qu’il n’a pas fini de perfectionner.

Sur la Canebière, Stéphane Dalmat vit son premier vrai couac. L’OM use cinq entraîneurs dans la saison - Courbis, Casoni, Braga et le duo Emon/Galtier – et se sauve de la relégation à la différence de buts. Au milieu de ce marasme, Dalmat trouve tout de même le moyen de briller un soir d’octobre lors d’une rencontre de poule de Ligue des champions. Son coéquipier Peter Luccin raconte : « Son match contre le Manchester de Beckham, Yorke et Scholes, m’avait vraiment marqué. Il avait été époustouflant. Sa passe décisive pour William Gallas, c’était quelque chose… » Les gestes de grande classe, tels que cet extér’ du droit dans la course du futur Gunner, l’ancien Castelroussin les distillera au compte-gouttes tout au long de sa carrière. Comme autant de piqures de rappel quand le besoin s’en faisait sentir, pour que personne n’oublie qu’il est le phénomène que Luccin aime à décrire : « Puissant, technique, à l’aise des deux pieds, il pouvait évoluer à tous les postes du milieu de terrain avec un énorme pouvoir d’accélération. » Certes, mais les dirigeants olympiens se rendent vite compte que Peter et Stéphane, ce n’est pas franchement la classe américaine. Un échec qui n’effraie pas le Paris Saint-Germain qui s’offre la paire en juillet 2000, déboursant à son tour 10,7 millions d’euros pour le seul Dalmat. C’est reparti pour un atelier cartons.


Echangé contre Vampeta...

Alliés à Nicolas Anelka dans une équipe maladroitement rebaptisée « PSG Banlieue » , les deux transfuges de l’OM ne réussissent pas mieux dans la capitale. Luis Fernandez, appelé pour remplacer Philippe Bergeroo en cours de saison, cède Stéphane Dalmat à l’Inter contre le fantasque Vampeta dès le mercato hivernal, officiellement pour manque d’entrain de la part du meneur de jeu. Ce que Luccin dément : « On lui a fait comprendre qu’il fallait qu’il parte. Mais cela n’avait rien à voir avec un manque d’investissement de sa part. » Les cartons contenant les vêtements d’hiver n’avaient même pas encore été déballés. Pratique. A l’Inter, Stéphane Dalmat découvre enfin le concept de la stabilité en défendant durant deux saisons et demie les couleurs nerazzurri.

S’il n’est pas titulaire dans l’équipe dirigée par Massimo Moratti, sa polyvalence fait de lui un parfait joueur de complément et lui permet de disputer 67 rencontres et d’inscrire quatre buts, dont un superbe face à la Fiorentina lors de sa première saison. En septembre 2003, l’Inter décide de le prêter à Tottenham, qui cherche un milieu gauche pour pallier les blessures de Christian Ziege. Le projet avait du sens, mais Dalmat connaît à son tour une série de pépins physiques qui l’empêche de conquérir White Hart Lane. En fin de saison, les Spurs ne lèvent pas l’option d’achat et Dalmat est de nouveau prêté par l’Inter, cette fois-ci au Téfécé, pour l’exercice 2004-2005. Le retour à la dure réalité de la Ligue 1 est rude, et c’est son pied gauche qui en fait les frais. Fracturé après un début de saison prometteur, Dalmat ne peut relever le challenge toulousain et voit une nouvelle fois son option d’achat rester lettre morte. L’Inter lâche à son tour l’affaire en libérant le Tourangeau de son contrat.

Vidéo

Le spleen bordelais

Libre, Stéphane Dalmat décide de découvrir l’Espagne et s’engage avec le Racing Santander en juillet 2005, où son frangin Wilfried ne tarde pas à le rejoindre. En Cantabrie, la fratrie a du mal à s’imposer. Très critiqués, les Dalmat Brothers décident de faire un break en prolongeant leurs vacances de Noël. Une initiative qui n’amuse pas leur président, le sémillant Manuel Huerta, qui ordonne à son entraîneur Manuel Preciado de ne plus aligner Stéphane jusqu’à la fin de la saison. En juin 2006, l’ancien espoir enchaîne sa deuxième rupture de contrat consécutive. Alors que sa carrière prend de plus en plus des allures de calvaire, les Girondins de Bordeaux lui tendent la main. Prudents, les Marine et blanc ne lui proposent qu’un an de contrat. Bien vu.

Barré par Wendel, Dalmat n’est titularisé qu’à neuf reprises par Ricardo et ne parvient à briller qu’un soir de décembre à Eindhoven, lors d’un dernier match de poule de Ligue des champions comptant pour du beurre. A ce propos, les gens qui auraient des nouvelles du slip d’Alex sont d’ailleurs appelés à se manifester auprès du défenseur brésilien du PSG. Mais en dehors de rares éclairs de génie, le #20 des Girondins traîne son spleen sur les terrains d’entraînement du Haillan. Selon Peter Luccin, qui a également joué au FCGB, l’explication est toute trouvée : « Bordeaux est un grand club, mais après avoir connu l’Inter et Tottenham, c’est difficile de trouver la motivation. » Amen. A nouveau libre de tout contrat en juillet 2007, après que Bordeaux eut remporté la Coupe de la Ligue sans lui, c’est à Sochaux que Stéphane Dalmat ira «  trouver la motivation » .


Luccin : « Un gars introverti »

C’est finalement dans le Doubs que l’ex future star posera ses valises le plus longtemps. Durant ses trois saisons sous les ordres de Frédéric Hantz, Jean-Luc Ruty puis Francis Gillot, il dispute plus d’une centaine de rencontres. Lors de sa deuxième saison, il est même nommé capitaine avant que le brassard lui soit retiré suite à son implication dans une bagarre ayant entraîné la blessure de policiers sur les Champs-Élysées. La fréquence d’un coup d’éclat par club est respectée. En juillet 2010, le Stade Rennais débourse 1,5 million d’euros pour s’attacher ses services. L’expérience est encore une fois mitigée. Après une première saison correcte, il décide, en accord avec Frédéric Antonetti, de ne plus être inscrit sur les feuilles de match lorsqu’il n’est pas titulaire au cours de l’exercice 2011-2012.

Un statut qui l’écarte définitivement du groupe jusqu’à la fin de la saison. En retrouvant Victor Zvunka, le coach de ses débuts, au Nîmes Olympique, Stéphane Dalmat cultivait l’espérance de retrouver cette satanée motivation. L’espoir n’aura même pas duré assez longtemps pour qu’il puisse déballer ses cartons. « C’était un gars introverti, qui avait sa vie en dehors du foot, mais qui n’allait jamais contre l’intérêt du groupe » , dit de lui Peter Luccin. Et des déménageurs, serait-on tenté d’ajouter.

Par Mathias Edwards
Vous avez relevé une coquille ou une inexactitude dans ce papier ? Proposez une correction à nos secrétaires de rédaction.
Modifié



Hier à 16:13 288€ à gagner avec Barça, Man City & Lyon Hier à 22:39 L'UEFA crée "la Ligue des Nations" 55 Hier à 15:00 153 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 1
mercredi 20 septembre OFFRE SPÉCIALE - FIFA 18 à 46,99 € seulement !
Partenaires
Olive & Tom Logo FOOT.fr
mercredi 20 septembre Quand les joueurs de Sankt-Pauli chassent des hooligans 3 mercredi 20 septembre Carlos Tévez chambre les footballeurs chinois 56 mercredi 20 septembre Énervé, il fait mine de se masturber 21 mercredi 20 septembre Čeferin espère plus de soutien politique 14 mercredi 20 septembre L'entraîneur d'Antalyaspor prend la porte 16
mercredi 20 septembre Neuchâtel : trois des quatre gardiens absents, un croupier gardera les cages 11 mercredi 20 septembre La douceur de Slimani 10 mercredi 20 septembre Quand le sponsor de Burnley insulte ses propres joueurs 6 mercredi 20 septembre Paco Jémez était à Mexico lors du séisme 6 mardi 19 septembre Tianjin Quanjian ne veut plus d'Aubameyang 8 mardi 19 septembre Qui es-tu, UEFA League Nations ? 34 mardi 19 septembre Infantino pense que le fair-play financier est un grand succès 39 mardi 19 septembre Un joueur de Majorque sauvé en plein match 4 mardi 19 septembre Mbappé et Dembélé nommés pour le Golden Boy 2017 11 mardi 19 septembre Rafael Márquez reprend l'entraînement 6 mardi 19 septembre Bony chante à sa gloire lors de son bizutage 2 lundi 18 septembre Un joueur assassiné à l'entraînement 24 lundi 18 septembre 341€ à gagner avec l'AS Roma & le Milan AC lundi 18 septembre Lyon-Duchère : club recherche supporters 19 lundi 18 septembre 139 Millions d'€ à gagner ce mardi à l'Euro Millions ! 1 lundi 18 septembre Un site de pari annonce un footballeur décédé comme possible coach de Birmingham 4 lundi 18 septembre Mâcon : il sauve son pote avec des ciseaux 21 dimanche 17 septembre Ligue 1 - 6e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Liga - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Premier League - 5e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Serie A - 4e journée - Résultats et Classements dimanche 17 septembre Bundesliga - 4e journée - Résultas et Classements dimanche 17 septembre Rejoignez SoFoot.com sur Facebook ! dimanche 17 septembre Rejoignez SO FOOT sur Facebook ! dimanche 17 septembre Harry Redknapp remercié par Birmigham City 4 samedi 16 septembre Kurzawa offre son maillot sur le périphérique 18 vendredi 15 septembre 426€ à gagner avec le PSG, Milan AC & Juventus vendredi 15 septembre Un club allemand au tribunal pour défendre ses positions antinazies 25 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! 1 vendredi 15 septembre Dernier jour : 110€ offerts chez Winamax au lieu de 100€ !!! jeudi 14 septembre 130 Millions d'€ à gagner ce vendredi à l'Euro Millions ! 4 jeudi 14 septembre Deux championnes du monde rejoignent la campagne de Juan Mata 3 jeudi 14 septembre Club América vient en aide aux victimes du tremblement de terre 2 jeudi 14 septembre Villas-Boas va faire l'objet d'une procédure disciplinaire 14 jeudi 14 septembre Vers une Liga Iberica en 2019 ? 29 jeudi 14 septembre Mondial 2018 : Les premiers billets sont en vente 15 jeudi 14 septembre FIFA : Infantino visé par une nouvelle plainte 9 mercredi 13 septembre Villas-Boas accuse son adversaire de sabotage 13 mercredi 13 septembre Tévez en surpoids 32 mercredi 13 septembre Eibar chambre Leganés 4 mercredi 13 septembre Ribéry énervé d'être remplacé 22 mardi 12 septembre 522€ à gagner avec Manchester City & Naples 1 mardi 12 septembre Barcelone, Chelsea et City dévoilent leur maillot third 36 lundi 11 septembre 255€ à gagner avec le PSG & Manchester United lundi 11 septembre C1/C3 : 100€ offerts pour miser chez BetStars ! 1 lundi 11 septembre Nouveau : 300€ offerts en CASH pour parier le cœur léger ! lundi 11 septembre Gignac et Kolodziejczak au secours des sinistrés mexicains 6 lundi 11 septembre Pourquoi faut-il succomber à l’offre Club VIP RueDesJoueurs 3 lundi 11 septembre Le magnifique coup franc de Veretout 7 dimanche 10 septembre Le but impossible de Diamanti 15 dimanche 10 septembre Huntelaar a de beaux restes 11 vendredi 8 septembre 768€ à gagner avec Lyon, Naples & Torino 1 jeudi 7 septembre Le club de Calais en voie de disparition 28 mercredi 6 septembre Čeferin pour un mercato plus court 7 mercredi 6 septembre LIVE : la conférence de présentation de Mbappé 34 mercredi 6 septembre Quand la télé péruvienne s'enflamme... 23 mardi 5 septembre Serge Aurier rend hommage au PSG 34 mardi 5 septembre Bibiana Steinhaus dans le grand bain dès ce week-end 13 mardi 5 septembre Un ticket Beckham-Ronaldo en MLS ? 15 mardi 5 septembre Dele Alli risque une suspension 32 lundi 4 septembre L'Allemagne déroule, l'Angleterre sur la voie royale 32 dimanche 3 septembre Mbappé titulaire avec les Bleus 20 dimanche 3 septembre Alessandrini régale encore Los Angeles 4 dimanche 3 septembre Quand Isco mystifie Verratti 21 samedi 2 septembre Augustin écarté du groupe France espoirs 22 samedi 2 septembre Une ligne d'appel pour les arbitres agressés 2 vendredi 1er septembre Le PSG se dit « surpris » par l'UEFA 89 vendredi 1er septembre L'UEFA ouvre une enquête sur le PSG 105 vendredi 1er septembre Le PSG envoie Guedes s'aguerrir à Valence 23 vendredi 1er septembre Mbappé sera présenté mardi au Parc 41 vendredi 1er septembre Un troisième maillot rétro pour les Hammers 10 vendredi 1er septembre Les folies du mercato anglais 20 vendredi 1er septembre L'improbable c.s.c d'Arturo Vidal 27 jeudi 31 août La volée magique de Thomas Lemar 14 jeudi 31 août Le joli but de Naby « Maradona » Keita 2 jeudi 31 août Griezmann perce la défense des Pays-Bas ! 6 jeudi 31 août Kylian Mbappé rejoint le PSG ! 66 jeudi 31 août Débat : De quoi la Juventus est-elle le nom ? jeudi 31 août Accord Benfica-OM pour Mítroglou 92